Infos du jour

25/03/2020 16:03

Alors que la France est confinée, les banlieues bénéficient d'un confinement allégé pour ne pas « mettre le feu »

Alors que la France est confinée, les banlieues bénéficient d'un confinement allégé pour ne pas « mettre le feu »
Breizh Info - C’est un extrait du Canard Enchainé qui en dit long sur la capitulation du Gouvernement en banlieue, et sur l’Etat du pays, mais surtout sur la discrimination favorable à ces populations qui n’entendent manifestement pas respecter la loi et le confinement. Ainsi, ce confinement, toujours d’après le Canard, serait allégé dans les banlieues.

« Ce n’est pas une priorité que des faire respecter dans les banlieues les fermetures de commerces et les rassemblements » indique Laurent Nunez, secrétaire d’Etat.

Nous vous invitons à lire le papier ci-dessous et à vous rendre compte du scandale. N’hésitez pas à l’imprimer et à le montrer aux forces de l’ordre qui vous contrôlent lorsque vous avez le malheur d’aller faire un achat de produit de première nécessité, ou un footing à 1,3km de chez vous au lieu du km autorisé…



Source : le Canard enchainé
25/06/2024 09:33

Législatives : Le Rassemblement national au plus haut dans les sondages à moins d'une semaine du premier tour

Législatives : Le Rassemblement national au plus haut dans les sondages à moins d'une semaine du premier tour

À moins d'une semaine du premier tour des législatives anticipées, les sondages confirment la montée du Rassemblement national et du Nouveau Front populaire. Le RN maintient sa position en tête avec 36% des intentions de vote, en hausse de 0,5% et un niveau jamais atteint par l'instistut de sondage Ifop, rapporte Le Figaro. Le Nouveau Front Populaire quant à lui progresse légèrement à 29,5%, marquant une première hausse depuis le 20 juin. Pendant ce temps, le camp présidentiel recule à 20,5%, perdant encore 0,5 point par rapport à la veille. 

Dans le même temps, Marine Le Pen estime que son parti obtiendra la majorité absolume à l'issue de ces élections. Ce qui conduirait inévitablement à la démission du président français "ce dernier n’aura pas de majorité et fera face aux blocages des institutions et la Constitution ne permet pas d’autres possibilités que la démission", a-t-elle estimé.

Le Figaro / L'indépendant / Illustration

 

25/06/2024 09:19

"Le pire mandat de l'histoire de l'UE" : Viktor Orban demande le remplacement d'Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne

"Le pire mandat de l'histoire de l'UE" : Viktor Orban demande le remplacement d'Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne

Le premier ministre hongrois Viktor Orban a demandé dimanche le remplacement d'Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne, décrivant les cinq années de son mandat comme les "pires" de l'histoire de l'UE. 

"Les cinq dernières années ont peut-être été les pires de l'histoire de l'UE. Les succès de la Commission européenne et de l'élite bruxelloise sont faibles", a déclaré M. Orban. L'UE a besoin d'un leadership efficace et il y a "beaucoup" de politiciens talentueux "capables de faire ce travail", a déclaré le premier ministre hongrois. Il a affirmé que les résultats des récentes élections au Parlement européen avaient également montré que les citoyens souhaitaient un changement à Bruxelles.

RT / Illustration

 

25/06/2024 08:34

Le lanceur d’alerte Julian Assange conclut un accord avec la justice des Etats-Unis et pourrait être définitivement libéré

Le lanceur d’alerte Julian Assange conclut un accord avec la justice des Etats-Unis et pourrait être définitivement libéré

Le lanceur d'alerte et fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, pourrait bien voir le bout du tunnel après de 14 années d'exil et de combat judiciaire, poursuivi et menacé d'extradition pour des faits d'espionnage. Les médias rapportent qu'il a accepté de reconnaître sa participation à un « complot pour obtenir et divulguer des informations relevant de la défense nationale » et pourrait être définitivement libéré, car sa peine a déjà été purgée après des années de détention au Royaume-Uni. L’accord doit encore être validé par un juge mercredi. 

Ce dernier pourrait se voir infliger une peine d’emprisonnement de soixante-deux mois, soit une détention qu’il a déjà purgée, et quitter libre le tribunal, ce qui lui permettrait même de regagner son Australie natale.

"Julian Assange est libre" et a quitté le Royaume-Uni lundi après avoir été incarcéré pendant cinq ans dans une prison de haute sécurité près de Londres, a confirmé WikiLeaks en publiant une vidéo montrant Assange embarquant dans un avion à l'aéroport de Stansted. L'avion doit faire escale à Bangkok pour se ravitailler avant de repartir pour Saipan, aux îles Mariannes.
 



Euronews / Le Monde

 

25/06/2024 08:10

Emmanuel Macron accuse les programmes du Rassemblement National et de La France insoumise de mener « à la guerre civile »

Emmanuel Macron accuse les programmes du Rassemblement National et de La France insoumise de mener « à la guerre civile »

Dans un entretien diffusé lundi sur le podcast Génération Do It Yourself, Emmanuel Macron accuse les programmes du Rassemblement National et de La France insoumise de mener « à la guerre civile ». Macron estime que le haut score du RN aux élections européennes est lié à l'insécurité et critique les deux extrêmes pour leurs politiques qu'il juge divisives et dangereuses pour la cohésion sociale. « Message reçu », déclare M. Macron, en promettant d’aller « beaucoup plus vite, beaucoup plus fort » pour combattre « l’impunité ».

Selon lui, « la réponse de l’extrême droite, parce qu’elle renvoie les gens ou à une religion ou à une origine, c’est en ça qu’elle divise et qu’elle pousse à la guerre civile », et. le programme de LFI « enferme dans un communautarisme qui est un peu électoral, mais ça, c’est aussi la guerre civile derrière, parce que c’est d’abord renvoyer des gens exclusivement à leur appartenance ou religieuse ou communautaire ».

Egalement questionné sur la théorie du « grand remplacement », dont le terme a largement été popularisé par Éric Zemmour, le président de la République voit un sentiment de perte de contrôle et de fin du progrès, attribué au déclin démographique. Il affirme que ce phénomène ne peut être contré que par la culture et le récit collectif. Le président justifie également la dissolution de l'Assemblée, un choix imposé par les circonstances et qui, selon lui, était nécessaire pour éviter un chaos complet. Bien que difficile et source de mécontentement, Macron défend cette décision comme un acte de confiance envers le peuple dans une démocratie.

Illustration

25/06/2024 07:59

Nouvelle vague de violence en Nouvelle-Calédonie après l'Incarcération de militants et leur transfert vers la métropole

Nouvelle vague de violence en Nouvelle-Calédonie après l'Incarcération de militants et leur transfert vers la métropole

La mise en examen et le transfert vers la métropole de sept activistes indépendantistes kanaks ont ravivé les tensions, dimanche et lundi, en Nouvelle-Calédonie. Les violences se sont propagées jusque dans «la brousse». L’accalmie qui avait suivi la suspension de la très polémique réforme du corps électoral aura donc été, comme c’était prévisible, de très courte durée.

Si quelques poches de violence subsistent toujours dans la capitale de Nouméa, ce sont surtout les communes limitrophes qui ont été touchées ces derniers jours par de nouvelles scènes de pillages de commerces et d’attaques contre des services publics. Les assaillants, de petits groupes de jeunes, souvent masqués et alcoolisés, ont réussi à reprendre le contrôle de certains points stratégiques, malgré un gros dispositif de maintien de l’ordre.

Un communiqué du Haut-Commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie, témoigne de la situation sur place "La nuit a été agitée et marquée par des troubles sur l’ensemble de la grande terre, sur l’île des Pins et Maré, nécessitant l’intervention de nombreux renforts...". "A Nouméa, plusieurs incendies ont été maitrisés, en particulier à Ducos et dans le quartier de Magenta. A Dumbéa, les locaux et des véhicules de la police municipale et des véhicules de particuliers ont été incendiés", détaille le le Haut-Commissariat. Et d'ajouter : "Des exactions, destructions et tentatives d’incendie ont également été commises à plusieurs endroits sur Paita. Un incendie de la mairie de Koumac a été rapidement maîtrisé. La brigade territoriale de Maré a également été prise à partie".

Le calme a été finalement rétabli, précise le Haut-Commissariat, qui salue une "action rapide et déterminée des forces de l’ordre et des sapeurs-pompiers".

Les tensions en Nouvelle-Calédonie, qui ont repris dans la nuit de dimanche à lundi, coïncident avec le transfert en métropole de sept militants indépendantistes kanaks. Ces militants, accusés d'avoir joué un rôle clé dans les violences de mai lors du débat parlementaire sur la réforme du corps électoral, ont été transférés pour des poursuites judiciaires. Parmi eux se trouve Christian Tein, chef de la Cellule de coordination des actions de terrain (CCAT), un opposant acharné à la réforme électorale qu'il perçoit comme une menace pour la population autochtone kanake au profit des Français non originaires de l'archipel.

 



AA / Le Figaro 

22/06/2024 10:33

Législatives : Pour Marine Le Pen, «il ne restera à Macron que la démission» pour sortir d'une crise politique

Législatives : Pour Marine Le Pen, «il ne restera à Macron que la démission» pour sortir d'une crise politique

«Je n'appelle pas Emmanuel Macron à démissionner. Je suis respectueuse des institutions. Je note juste que, quand il y a un blocage politique, quand il y a une crise politique, il y a trois possibilités», a déclaré Marine Le Pen en marge d'un déplacement à Courrières, dans la circonscription du Pas-de-Calais. «Il y a le remaniement, il y a la dissolution ou il y a la démission du président. Le remaniement, pour le coup, dans cette circonstance, ne m'apparaîtrait pas extrêmement utile. La dissolution vient d'être opérée pendant un an. Il ne restera donc au président que la démission pour sortir potentiellement d'une crise politique», a estimé Marine Le Pen. «C'est un constat. C'est pas une demande, il fera exactement ce qu'il veut et ce que la Constitution lui donne liberté de faire», a-t-elle encore ajouté.

Emmanuel Macron avait déclaré la semaine dernière qu'il excluait de démissionner, quelle que soit l'issue des élections législatives des 30 juin et 7 juillet.

Le Figaro / Illustration

22/06/2024 09:12

Un journaliste accuse la Walt Disney Company, basée en Californie, de discriminer délibérément les « hommes blancs »

Un journaliste accuse la Walt Disney Company, basée en Californie, de discriminer délibérément les « hommes blancs »

Une vidéo publiée par le journaliste américain James O’Keefe montre que la Walt Disney Company, basée en Californie, discrimine délibérément les « hommes blancs ». En effet, deux employés infiltrés de l’O’Keefe Media Group (OMG) ont secrètement filmé Michael Giordano, un haut respondable au sein de la compagnie. Giordano affirme notamment dans la vidéo que l’entreprise "n'envisage aucun homme blanc pour les postes à pourvoir"...

"Un premier vice-président de la Walt Disney Company décrit les pratiques discriminatoires en matière d'embauche : "Personne ne vous le dira, mais ils n'envisagent pas de recruter un homme blanc pour ce poste", déclare Michael Giordano, vice-président des affaires commerciales, "il n'est pas question d'embaucher un homme blanc". M. Giordano révèle que Disney utilise des "mots codés et des mots à la mode" pour éviter les poursuites judiciaires et mentionne même qu'un candidat a été rejeté parce qu'il n'avait pas l'air assez noir.  M. Giordano admet également que Disney accorde des primes aux cadres qui pratiquent la diversité, l'équité et l'inclusion (DEI), reconnaissant que "la diversité favorise les incitations financières". M. Giordano affirme en outre que des promotions lui ont été refusées en raison de sa race.  "
 



RT / Illustration

22/06/2024 08:16

Législatives : Vers une Assemblée nationale ingouvernable ? Un sondage donne les trois blocs principaux au coude-à-coude

Législatives : Vers une Assemblée nationale ingouvernable ? Un sondage donne les trois blocs principaux au coude-à-coude

Un sondage Cluster17-Le Point réalisé avant les législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet prochains révèle que les trois blocs principaux progressent. Crédité de 32 % des voix, le RN reste en tête des intentions de vote, suivi du Nouveau Front populaire (NFP) à 30 %, confirmant le duel de ce scrutin. Loin derrière, le camp présidentiel affiche 19 % d'intentions de vote, profitant des hésitations de certains électeurs de centre gauche.

La projection basée sur les reports de voix des électeurs de chaque circonscription au second tour dessine une Assemblée nationale ingouvernable. En nombre de sièges, le RN obtiendrait entre 200 et 250 députés, contre 88 actuellement. Le NFP pourrait récupérer 190 à 240 parlementaires, en nette progression par rapport aux 133 députés de la Nupes. 

Jean-Yves Dormagen, fondateur de l'institut Cluster17 et professeur de sciences politiques à l'université de Montpellier, souligne l'incertitude de cette élection. Les deux blocs principaux sont au coude-à-coude, rendant difficile de prévoir lequel aura le plus grand groupe. Il rappelle que, dans ce scrutin majoritaire, un écart de 2 ou 3 points peut faire une grande différence.

Difficile de s'y retrouver dans les projections. Dans le même temps, un sondage Odoxa pour Le Nouvel Obs paru vendredi entrevoit une possibilité de majorité absolue pour le RN. 

Le Point / Illustration

22/06/2024 07:47

Israël/Hezbollah : "Le monde est au bord de la catastrophe", a déclaré vendredi le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres

Israël/Hezbollah : "Le monde est au bord de la catastrophe", a déclaré vendredi le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres

"Le monde est au bord de la catastrophe", a déclaré vendredi le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, en évoquant les risques d'un conflit dévastateur entre Israël et le Hezbollah qui semble désormais imminent. "Un geste irréfléchi - une erreur de calcul - pourrait déclencher une catastrophe qui irait bien au-delà de la frontière et, franchement, au-delà de l'imagination", a déclaré le secrétaire général des Nations unies lors d'une conférence de presse, ajoutant que "le monde ne peut pas se permettre que le Liban devienne un autre Gaza". Il a appelé les deux parties à "s'engager à nouveau de toute urgence" en faveur de la paix.

"Le monde doit dire haut et fort qu'une désescalade immédiate n'est pas seulement possible, elle est essentielle", a déclaré M. Guterres. "Il n'y a pas de solution militaire", a-t-il ajouté, précisant que de nombreuses personnes avaient déjà perdu la vie ou avaient été chassées de chez elles, tant au Liban qu'en Israël.

Les forces de maintien de la paix de l'ONU présentes sur le terrain "s'efforcent déjà de désamorcer les tensions et de prévenir les erreurs d'appréciation, dans un environnement extrêmement difficile", a ajouté M. Guterres, sans fournir de détails précis.

RT / Illustration

21/06/2024 10:29

"C'est quelqu'un qui m'a menacée de mort" : Raphaël Arnault, candidat d'extrême gauche aux législatives, fiché S et soutenu par LFI, est accusé d'avoir proféré des menaces violentes contre Alice Cordier et Mila (Vidéo)

"C'est quelqu'un qui m'a menacée de mort" : Raphaël Arnault, candidat d'extrême gauche aux législatives, fiché S et soutenu par LFI, est accusé d'avoir proféré des menaces violentes contre Alice Cordier et Mila (Vidéo)

Dans un enregistrement diffusé sur X par le Collectif Némésis, Raphaël Arnault, candidat aux législatives soutenu par LFI, est accusé d'avoir proféré des menaces contre Alice Cordier, directrice du collectif féministe et identitaire. R. Arnault a démenti ces accusations sur BFM TV. En réponse, le collectif annonce une plainte conjointe avec l'influenceuse Mila.

Némésis a publié un message affirmant que, suite à l'investiture d'Arnault, alias Archenault, par LFI dans le Vaucluse, Alice Cordier et Mila portent plainte pour menaces de mort, violences morales, injures, diffamation et entrave à la liberté de manifester. Elles dénoncent sa dangerosité, révélée par sa triple fiche S, et critiquent LFI pour avoir investi un tel individu. Elles appellent également les femmes du Nouveau Front Populaire à ne pas tolérer de menaces de la part de leurs propres membres.

JMM

 

 

 

21/06/2024 09:29

Benjamin Netanyahou demande des armes américaines pour qu'Israël puisse mener « la guerre pour son existence »

Benjamin Netanyahou demande des armes américaines pour qu'Israël puisse mener « la guerre pour son existence »

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a demandé des armes américaines pour mener « la guerre pour son existence » après avoir accusé Washington de bloquer les livraisons. Huit mois après le début du conflit entre Israël et le Hamas, B. Netanyahou a intensifié les bombardements et les interventions terrestres à Gaza, malgré un cessez-le-feu ordonné par la Cour internationale de Justice. Il a exprimé sa volonté de continuer la guerre avec le soutien militaire des États-Unis. Ses accusations envers les États-Unis de retenir des armes ont provoqué la colère de son principal allié, qui affirme ne pas comprendre ces déclarations. Pour rappel, 69 % des importations d'armes israéliennes proviennent des États-Unis. Le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche, John Kirby, a qualifié les commentaires de Netanyahou de « profondément décevants et vexants ».

CNews / Illustration : flickr

21/06/2024 08:42

Mark Rutte, Premier ministre des Pay-Bas, succédera à Jens Stoltenberg comme secrétaire général de l'OTAN à l'automne

Mark Rutte, Premier ministre des Pay-Bas, succédera à Jens Stoltenberg comme secrétaire général de l'OTAN à l'automne

Mark Rutte, actuel Premier ministre des Pays-Bas, deviendra le prochain secrétaire général de l’OTAN, succédant à Jens Stoltenberg à l'automne. Le soutien décisif de Viktor Orban, Premier ministre hongrois, et le retrait de la candidature de Klaus Iohannis, président roumain, ont ouvert la voie à sa nomination. Les trente-deux alliés de l’OTAN officialiseront sa désignation la semaine prochaine. M. Rutte, 57 ans, commencera son mandat de quatre ans le 1er octobre.

Le Monde / Illustration

21/06/2024 08:36

Israël/Liban : De nouveaux échanges de tirs transfrontaliers dans la nuit de jeudi à vendredi

Israël/Liban : De nouveaux échanges de tirs transfrontaliers dans la nuit de jeudi à vendredi

Israël et le Hezbollah ont échangé de nouveaux tirs transfrontaliers dans la nuit de jeudi à vendredi. L’armée israélienne a annoncé avoir intercepté une « cible aérienne » lancée depuis le Liban et a effectué des frappes dans le sud du pays. Le Hezbollah a revendiqué plusieurs attaques, incluant le tir de « dizaines de roquettes Katioucha » sur une position militaire israélienne après la mort d’un de ses combattants. Israël a confirmé avoir éliminé un commandant du Hezbollah et frappé un site de lancement de missiles.

À Washington, des responsables israéliens ont discuté avec le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, qui a souligné l’importance d’éviter une escalade au Liban. Mardi, l’armée israélienne a validé des plans pour une offensive au Liban, tandis que le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a menacé Israël de représailles en cas d’attaque. L’ONU de son côté a appelé à cesser les tirs.

Le Monde

21/06/2024 08:19

Législatives : "L'union des droites" menée par le RN maintient son avance dans les intentions de vote, avec des chiffres frôlant la majorité absolue, selon plusieurs sondages

Législatives : "L'union des droites" menée par le RN maintient son avance dans les intentions de vote, avec des chiffres frôlant la majorité absolue, selon plusieurs sondages

Dix jours après la dissolution surprise par Emmanuel Macron de l'Assemblée nationale et déjà à moins de deux semaines des élections anticipées, convoquées les 30 juin et 7 juillet prochains, les alliances sont nouées et les rapports de force semblent se stabiliser. Selon le dernier sondage Ifop-Fiducial pour Le Figaro, LCI et Sud Radio, publié ce jeudi, la participation au premier tour est estimée à 64 %. « L’union des droites », menée par le Rassemblement national - incluant les « ciottistes » non LR -, est créditée de 34 %, soit une hausse spectaculaire de +15 points par rapport aux législatives de 2022.

Une tendance confirmée par le dernier sondage Harris Interactive, qui montre un Rassemblement national proche de la majorité absolue avec entre 220 et 250 députés élus. En ajoutant les 15 à 30 députés du groupe d’Éric Ciotti, l'alliance pourrait atteindre environ 280 députés, soit presque la majorité absolue fixée à 289 députés. La formation de Marine Le Pen et Jordan Bardella devient la première force politique du pays, manquant d’une dizaine de députés pour obtenir la majorité absolue au Palais Bourbon.

  • Rassemblement national : 220 à 250 sièges
  • Nouveau Front populaire : 135 à 165 sièges
  • Ensemble : 95 à 130 sièges
  • Les Républicains : 30 à 50 sièges
  • Les Républicains-Ciotti : 15 à 30 sièges
  • Autres : 10 à 20 sièges


JMMLe Figaro / Illustration

25/03/2020
16:03
25/06/2024
09:33
09:19
08:34
08:10
07:59
22/06/2024
10:33
09:12
08:16
07:47
21/06/2024
10:29
09:29
08:42
08:36
08:19