En ce moment

Agriculteurs mécontents, Macron et Leyen méprisants - JT du vendredi 1er mars 2024
Têtes à Clash n°141 - Guerre Russie/Ukraine : l'impasse meurtrière ?
Faites court, professeur Husson - Belloubet voulait supprimer l'Education nationale
Le Nouvel I-Média - Macron au salon de l’agriculture : deux versions médiatiques
Les colères de Collard - Un enfant à l'Elysée
Zoom - Xavier Tytelman : La situation militaire en Ukraine ? Mauvaise !
A la une de cette édition, mobilisation agricole et mépris de Macron et Bruxelles. En plein Salon de l’agriculture et alors que les paysans sont en colère, le Parlement européen a voté un nouveau texte de libre échange.

Nous reviendrons ensuite sur les demandes d’asiles qui sont au plus haut en France. En dépit des postures du ministre de l’Intérieur, les vannes migratoires sont grandes ouvertes.

Et enfin, voyage chez nos voisins germains avec Nicolas de Lamberterie qui revient sur la pression exercée contre le parti Alternative pour l’Allemagne, l’AfD, avec des mesures de rétorsion de plus en plus sévères à l’approche de plusieurs scrutins importants.

Agriculteurs mécontents, Macron et Leyen méprisants - JT du vendredi 1er mars 2024

Franck Tanguy reçoit Anne-Laure Bonnel, François Martin, Cyril Bennasar et Laurent Artur du Plessis.

Au programme des débats :

1) Deux ans de guerre Russie/Ukraine : comment en sort-on ?

2) Crise agricole : et l'Europe dans tout ça ?

3) Campagne présidentielle américaine : le retour du match Trump/Biden ?

Têtes à Clash n°141 - Guerre Russie/Ukraine : l'impasse meurtrière ?

Faites court, professeur Husson - Belloubet voulait supprimer l'Education nationale

Cette semaine dans "I-Média", Jean-Yves Le Gallou et Lucas Chancerelle reviennent dans l’image de la semaine sur les déclarations guerrières d'Emmanuel Macron sur l’Ukraine qui ont isolé le président sur la scène internationale.
Le dossier du jour sera une comparaison des deux lectures médiatiques du déplacement d'Emmanuel Macron au salon de l’agriculture.


Enfin, les pastilles de l’info aborderont :
1- Carton rouge : Les clandestins de Mayotte ont la vie de château !
2- Les ciseaux de la censure : Le temps de parole et la diversité sur le service public
3- Décryptage : CNews cède à la pression après la polémique sur l’avortement
4- Le bon point mainstream : Polémique avec Marion Maréchal, Boursorama ne faillit pas !
5- Le coup de gueule : Meurtre d’un jeune espagnol par l’extrême gauche
Pour conclure, le portrait piquant du jour en partenariat avec l’OJIM sera consacré à Gaspard Proust, humoriste non subventionné classé à droite qui touche juste et gêne le politiquement correct.

Portrait piquant : Gaspard Proust
Liens utiles :
OJIM : www.ojim.fr

Le Nouvel I-Média - Macron au salon de l’agriculture : deux versions médiatiques

Les colères de Collard - Un enfant à l'Elysée

Les arguments  de Xavier Tytelman en faveur de l’Ukraine sont souvent en désaccord  avec l’expertise de TVL sur le conflit russo-ukrainien. Raison de plus de les entendre pour mieux les approuver, les discuter ou les réfuter. Pour rappel, Xavier Tytelman est consultant aéronautique et défense. Il est rédacteur en chef digital d’Air&Cosmos. Militaire dans l’aviation navale pendant 10 ans, il a aussi fait quatre années de veille des médias sociaux.

Depuis le début de cette guerre, Xavier Tytelman apporte un soutien politique, intellectuel mais aussi opérationnel à l’Ukraine. Il s’est ainsi engagé à apporter une aide alimentaire et logistique aux volontaires français qui se battent contre la Russie.  Multipliant les vidéos ou les déplacements à Kiev, il explique que la Russie déstabilise le monde à son avantage et se prononce en faveur de nouvelles sanctions contre le pays présidé par Vladimir Poutine. Interrogé sur la situation militaire en Ukraine, il répond "mauvaise" ! 

Zoom - Xavier Tytelman : La situation militaire en Ukraine ? Mauvaise !

Infos du jour

"On va le dégager physiquement s'il le faut" : Des agriculteurs en colère forcent les portes du Salon de l'Agriculture lors de l'arrivée d'Emmanuel Macron au Salon de l'Agriculture

Tensions au Salon de l'Agriculture  Le Salon international de l'agriculture, qui débute ce samedi 24 février et doit se tenir jusqu'au dimanche 3 mars 2024 à Paris, a rapidement été rattrappé par le contexte de colère des agriculteurs qui traverse la France depuis plusieurs semaines. En effet, la situation a échappé à tout contrôle ce samedi matin, avec une série d'incidents et de confrontations entre les forces de l'ordre et les manifestants. Alors que le président Emmanuel Macron se trouvait au 1er étage, des agriculteurs en colère ont forcé l'entrée, scandant des slogans hostiles à son encontre. Dès 7h43, des dizaines d'agriculteurs s'étaient rassemblés à l'entrée de la Porte de Versailles, cherchant à bloquer l'accès au président. Peu après, des affrontements éclatent lorsque les manifestants forcent l'entrée, entraînant des bousculades avec les vigiles et des échanges de coups de poing. Face à cette escalade, les CRS sont déployés à l'intérieur du salon pour rétablir l'ordre. Cette tension palpable survient au lendemain de l'annulation du "Grand débat" qui avait été prévu avec les syndicats agricoles par le président. Malgré les tentatives d'apaisement, le mécontentement persistant des agriculteurs vis-à-vis des politiques gouvernementales en matière agricole se manifeste de manière spectaculaire ce matin au Salon de l'Agriculture. 💬 "On va le dégager physiquement s'il le faut" Des agriculteurs très remontés ont forcé les portes du Salon de l'agriculture pic.twitter.com/oXcWHfGxuH — BFMTV (@BFMTV) February 24, 2024 Arrivée tumultueuse de Macron au Salon de l'Agriculture Emmanuel Macron a fait face à un accueil houleux dès son arrivée au Salon de l'Agriculture ce matin, où des manifestants ont brutalement forcé une grille pour pénétrer dans l'enceinte avant l'ouverture officielle. Arrivé vers 8 heures pour rencontrer les représentants syndicaux, le président a été confronté à une scène de chaos, marquée par des échanges tendus entre les forces de sécurité et les manifestants. Salon de l'agriculture: des tensions très vivres dès l'arrivée d'Emmanuel Macron pic.twitter.com/tTA62CocVu — BFMTV (@BFMTV) February 24, 2024 Le monde agricole en colère Cette journée tendue au Salon de l'Agriculture s'inscrit dans un contexte plus large de mécontentement et de revendications de la part des agriculteurs français, qui manifestent depuis plusieurs semaines pour obtenir un meilleur revenu et moins de contraintes administratives et environnementales, au prix de concessions sur les pesticides. BFMTV

Succès récents

1
Bistro Libertés avec Guillaume Bigot - Le choc des civilisations ?

Bistro Libertés avec Guillaume Bigot - Le choc des civilisations ?

2
Le Samedi Politique avec Xavier Raufer - Jeffrey Epstein : totem de l'élite pédocriminelle ?

Le Samedi Politique avec Xavier Raufer - Jeffrey Epstein : totem de l'élite pédocriminelle ?

3
Politique & Eco n°408 avec Jean-Pierre Chevallier - Banques : rien ne va plus !

Politique & Eco n°408 avec Jean-Pierre Chevallier - Banques : rien ne va plus !

4
Le Samedi Politique avec  Alain Juillet - Israël - Palestine : Du chaos à la réorganisation mondiale ?

Le Samedi Politique avec Alain Juillet - Israël - Palestine : Du chaos à la réorganisation mondiale ?

5
Bistro Libertés avec Xavier Moreau -  Israël, Ukraine : la guerre des opinions

Bistro Libertés avec Xavier Moreau - Israël, Ukraine : la guerre des opinions

Les plus vues

Depuis :

Bistro Libertés - Les antimondialistes se mobilisent pour une France souveraine

Le Samedi politique avec Jacques Baud - Ukraine : Poutine a mis K-O l'Occident

Politique & Eco n°419 avec Pierre Jovanovic - Le monde occidental est au bord de la banqueroute

Bistro Libertés : Les raisons cachées de la guerre selon Alexandre del Valle