En ce moment

Ukraine : un État corrompu - JT du jeudi 26 janvier 2023
I-Média n°428 - Macron : la presse marche au pas !
Zoom - Elsa Ruillère - Soignants suspendus : boucs émissaires de Macron
Format court : Les colères de Collard - Algésiras : "Mort aux chrétiens !"
Bistro Libertés avec Etienne Chouard : La démocratie morte et enterrée ?
Perles de Culture n°370 : L'esprit contre-révolutionnaire de Jean de Viguerie
A la une de cette édition : la corruption au cœur de l'État ukrainien. L’éviction de responsables du pays peine à cacher des méthodes qui sont antérieures au conflit.

Nous évoquerons ensuite la recomposition des droites atlantistes européennes avec Giorgia Meloni qui se rapproche du PPE à Bruxelles.

Pour terminer, nous partirons au Royaume-Uni où la majorité conservatrice est de plus en plus fragilisée par les affaires.

Ukraine : un État corrompu - JT du jeudi 26 janvier 2023

L'image de la semaine 

Cette semaine, une image que vous avez tous vu et une que les médias vous ont délibérément caché. Quelle est cette manifestation que les médias n'osent pas traiter ? 

 

Axelle Dorier, l'inacceptable verdict

Jean-Yves Le Gallou revient sur le dénouement du procès du meurtre d'Axelle Dorier par Youcef Tebbal à Lyon. Entre apparitions médiatiques des avocats et accusations mensongères de journalistes locaux, le traitement médiatique de cette affaire s'est trouvé aussi catastrophique que le verdict du procès. 

 

La revue de presse

Diabolisation, censure, Julien Pain à Davos et sondages bidonnés au programme dans notre revue de presse hebdomadaire. 

 

Macron et ses éditorialistes : "Bon appétit messieurs"

Les 10 éditorialistes les plus influents de la capitale déjeunaient, dans le plus grand secret, avec le chef d'État mardi dernier. Ou plutôt lui mangeaient-ils les éléments de langage dans la main ? 

I-Média n°428 - Macron : la presse marche au pas !

Le 12 juillet 2021, Emmanuel Macron annonçait dans son allocution hystérique non seulement le pass-sanitaire mais aussi l’obligation vaccinale pour tous les personnels soignants. A compter du 15 septembre 2021, ceux qui refusaient de se faire injecter un produit, sur lequel le recul scientifique était si court, étaient tout bonnement suspendus. Suspendus de leur travail, mais aussi suspendus dans le temps. Depuis désormais plus de 18 mois, ces gens, initialement engagés au service des autres, ont été mis sur le côté de la route dans des conditions totalement iniques. Privés de salaire, privés de chômage, privés de RSA, le traitement de ces soignants suspendus est tellement inédit que le droit du travail ne peut répondre à leur calvaire. L’administration est impuissante et plonge encore plus profondément dans le gouffre de l’injustice ces personnes que les Français applaudissaient compulsivement à leurs fenêtres de confinés en 2020. 


D’adulés, ils sont passés à un statut de méprisés et maintenant d’invisibilisés. C’est l’injustice qu’a voulu réparer Elsa Ruillère, secrétaire adjointe de la CGT du Groupe Hospitalier Portes de Provence. Considérée elle-même comme une "soignante" malgré son travail exclusivement administratif et sans contact avec les patients de son hôpital, elle est l’une de ces "suspendues" et met son temps à disposition de ceux qui, comme elle, subissent une discrimination d’Etat sans fondement. Elle publie chez Guy Trédaniel, "Paroles de soignants suspendus", accompagné notamment d’une préface de Michèle Rivasi, député européen EELV et d’un épilogue du chercheur Laurent Mucchielli. Au fil des pages, ceux qui subissent l’opprobre d’Etat, tels des boucs émissaires, racontent comment leur situation a basculé pour une décision politique infondée, injuste et inacceptable. Un entretien frappant de sincérité et d’engagement. 

 

En partenariat avec les bijoux Majorica

Zoom - Elsa Ruillère - Soignants suspendus : boucs émissaires de Macron

Format court : Les colères de Collard - Algésiras : "Mort aux chrétiens !"

Etienne Chouard, le père du référendum d’initiative citoyenne (RIC) est l’invité spécial d’Eric Morillot. C’est une icône des Gilets Jaunes. Qu’on le classe comme populiste de gauche ou de droite, peu importe : c’est un adversaire qui compte du mondialisme.

Avec Mike Borowski Myriam Palomba, Greg Tabibian et Georges Matharan, ils débattront sur deux sujets qui sont au cœur de l’actualité avec l’utilisation abusive du 49-3 et la réforme des retraites :


1) Démocratie bafouée, peuple méprisé - Qui a le droit de décider, "qui décide" ? Comment renouer avec la foi et l'espérance démocratique ?
2) Mobilisation populaire contre une réforme impopulaire - Retraites : quelles sont les causes et les enseignements de cette crise sociale inédite ?

En partenariat avec les bijoux Majorica

Bistro Libertés avec Etienne Chouard : La démocratie morte et enterrée ?

Anne Brassié reçoit Rémi Perrin, directeur de collection chez Via Romana, pour évoquer un inédit de Jean de Viguerie. Ses 5 portraits de St Benoît Labre, Colbert, Montesquieu, Chénier et Mgr Cazaux révèlent l'intelligence de l'historien, l'élégance de sa plume et la force de sa pensée contre-révolutionnaire. Très instructif pour notre temps bien sûr !

En partenariat avec les bijoux Majorica

Perles de Culture n°370 : L'esprit contre-révolutionnaire de Jean de Viguerie

Info en continu

Succès récents

1
Bistro Libertés avec Nicolas Dupont-Aignan : le temps est venu de tout dire !

Bistro Libertés avec Nicolas Dupont-Aignan : le temps est venu de tout dire !

2
Le Samedi Politique avec Philippe Murer - Crises, pauvreté, retraites : le projet Macron

Le Samedi Politique avec Philippe Murer - Crises, pauvreté, retraites : le projet Macron

3
Zoom - Laurent Michelon : La Chine, faux-ennemi de l’Occident ?

Zoom - Laurent Michelon : La Chine, faux-ennemi de l’Occident ?

Les plus vues

Depuis :

Bistro Libertés avec Nicolas Dupont-Aignan : le temps est venu de tout dire !

Macron dans le pétrin - JT du vendredi 6 janvier 2023

Ukraine : Zelensky face au crash - JT du mercredi 18 janvier 2023

Zoom - Gaël-Georges Moullec : Comment les USA ont poussé Poutine à la guerre ?