En ce moment

Macron aux Ehpads-Unis d’Amérique - JT du mercredi 30 novembre 2022
Perles de Culture n°362 - Daphné Du Barry : Le sculpteur de la chrétienté
Zoom - Natalie Saracco : Les bobos sapiens : un roman sur les anges
Le Nouveau Passé-Présent - Actions clandestines en Asie du Sud-Est
Zoom - Doron Levy : Nous vivons l’ubérisation de la prise d’otage !
Politique & Eco n°367 avec Pierre Jovanovic - Crédit Suisse, FTX : faillites en chaîne
Au programme ce soir, Emmanuel Macron en visite aux Etats-Unis pour trois jours. Entre les anciennes et les nouvelles attaques économiques de l’Amérique contre l’Europe et la guerre en Ukraine, les sujets de conversation ne devraient pas manquer.

Nous évoquerons ensuite le scandale qui entoure la marque de vêtements pédo complaisante, Balenciaga. L’enseigne a commis une campagne publicitaire abjecte. Elle a dû faire marche arrière.

Et enfin, un premier bilan de la Coupe du monde de football au Qatar de Nicolas de Lamberterie avec la participation du journaliste suisse Alimuddin Usmani.

Macron aux Ehpads-Unis d’Amérique - JT du mercredi 30 novembre 2022

Anne Brassié reçoit le grand sculpteur Daphné Du Barry qui évoque son œuvre et ses projets, son atelier en Italie, son exigence de beauté et de spiritualité...

Perles de Culture n°362 - Daphné Du Barry : Le sculpteur de la chrétienté

Dans son premier roman "Les bobos sapiens", Natalie Saracco, réalisatrice pour le cinéma et écrivain, nous emmène à la découverte des anges. Son héros, Jean de La Tour, artiste parisien désabusé, a été abandonné par son épouse partie vivre avec sa prof de yoga. Il sombre dans l'alcool et la déprime avant de rencontrer un mystérieux Raphaël qui va bouleverser sa vie. Nous suivons les deux héros dans l'univers des bobos parisiens, où la quête d'une liberté illusoire révèle de profondes blessures. Avec tendresse et humour, ce roman n'en dresse pas moins une peinture caustique de notre société. À sa manière, il alerte sur les dérives d'un monde sans Dieu, sans amour et bientôt sans homme... 

Zoom - Natalie Saracco : Les bobos sapiens : un roman sur les anges

Guillaume Fiquet reçoit Emeric Valloy et évoquera les maquis anti-communistes en Birmanie. L'auteur de "Actions clandestines" a participé entre 1985 et 1990 à la formation militaire des résistants et et au combat de ces volontaires de la liberté qui s'opposaient aux dictatures en Asie du Sud-Est.

En partenariat avec la Revue d'Histoire européenne : http://bit.ly/3fDetmk

Actions clandestines - Les opérations des volontaires français en Asie du Sud-Est - Emeric Valloy - Auto-édition (ISBN 978-2-9583926-0-1)
Histoire de l'Armée française - Dimitri Casali (dir.) - Ring
Le COS, histoire des Forces spéciales française - Walter Bruyère-Ostells - Perrin

Exposition Arts et Préhistoire : https://www.museedelhomme.fr/fr/exposition-evenement/arts-et-prehistoire

Le Nouveau Passé-Présent - Actions clandestines en Asie du Sud-Est

Otage ? Face à la nouvelle industrie de l’enlèvement, nul ne peut affirmer aujourd’hui qu’il ne le sera pas demain… Expert en sureté et protection des entreprises, chargé de cours dans plusieurs facultés françaises, Doron Levy publie : "Crises d’otages". L’auteur explique d’emblée que l’ouvrage est né de sa réflexion au moment du confinement, période qui a provoqué une privation des libertés et le sentiment, pour ne nombreux français, d’être pris en otages. Mais au-delà de ces faits, Doron Levy nous offre une plongée saisissante dans l’univers des otages et de leurs bourreaux. L’évocation historique nous mène du statut de captif dans l’Antiquité au 3kidnapping business3 et 3l’ubérisation de l’otage". L’auteur démontre aussi que, plus que toute autre crise, les prises d’otages nécessitent, pour ceux qui sont amenés à les vivre ou à les gérer, d’oublier tous les schémas préconçus. Quelle logique anime les différents protagonistes ? Comment se prémunir d’une telle situation ? Y faire face ? A bien des égards, "Crises d’otages" se présente comme un véritable guide de survie où affleure l’espoir et où l’on conserve à l’esprit cette phrase de l’ancien otage Jean-Louis Normandin : "Il y a une tendance à voir en l’otage une victime, alors que c’est aussi celui qui avance, qui se bat. C’est un résistant".

Zoom - Doron Levy : Nous vivons l’ubérisation de la prise d’otage !

1) Crédit Suisse, l’incroyable humiliation

Le Crédit Suisse en faillite demande aux Saoudiens, aux Qataris et à 20 banques concurrentes de le renflouer, vend les bijoux de famille (l’hôtel Savoy de Zürich), le cours de l’action est passé de 90 FS à 3,98 FS. Pour Pierre Jovanovic, ce n’est pas une nouvelle crise mais une extension encore plus violente de celle commencée en 2007 ("L’or des fous" de Gillian Tett du Financial Times). La presse suisse est restée muette sur l’événement et le New York Times a tourné en dérision la baisse de l’action du Crédit Suisse accusant les complotistes, dont P. Jovanovic, de fausses alertes. Pour l’heure, c’est le bank run sur le Crédit Suisse. Sans parler d’autres banques en grande difficulté comme la Monte Paschi di Siena dont il fut maintes fois question dans cette émission.

 

2) FTX : Enorme faillite politico-financière qui ruine 5 millions de personnes

La presse spécialisée nous avait présenté FTX comme la nouvelle deuxième plateforme d’échange de cryptomonnaies évaluée à 32 milliards $. L'entité basée aux Bahamas aurait dû conduire à se poser des questions sur son jeune dirigeant, Sam Bankman-Fried, présenté comme le futur Warren Buffett, apparaissant aux côtés de Klaus Schwab et faisant profession de foi végan. Fils de membres du Parti démocrate, il a contribué à financer ce parti tout en servant de "blanchisseuse" pour les crédits vers la banque centrale de l’Ukraine. Les clients n’ont plus accès à leurs comptes, le dénominateur commun à toutes les affaires qui ont précédé : ERON, Madoff, Theranos etc. Les journalistes spécialisés ont cru à leurs mensonges.

 

3) La Turquie est-elle soluble dans l’inflation ?

Selon la presse américaine et européenne la dévaluation de la livre turque est le signe qu’il n’existe aucune différence entre ce pays et le Venezuela, mais en se rendant sur place, Pierre Jovanovic infirme cette désinformation. La livre turque se déprécie certes mais les salaires suivent. Pas de révoltes et de sédition en Turquie, alors même que la CIA et les banques américaines s’emploient à ruiner la livre turque pour faire plier Erdogan. Il a dû néanmoins se résoudre à renoncer au réseau Mir (l’équivalent du Mastercard russe) qui permettait aux Russes de payer en Turquie avec leur carte de crédit. En réalité, les Turcs souffrent de la même inflation que les Français mais en France, depuis Delors et les socialistes pour plaire à Bruxelles, les salaires ont été désindexés. Le contraste est saisissant entre les rues d’Istanbul vives et animées et le morne spectacle des rues de Paris. Sans porter de jugement sur le régime du président Erdogan, Pierre Jovanovic rappelle l’enjeu pour les Américains que représente le Bosphore, porte ouverte sur la Russie et l’Ukraine. Pierre Jovanovic était en Turquie pour une enquête sur le vécu de l’inflation par la population et dans un souci de comparaison avec la situation française.

Politique & Eco n°367 avec Pierre Jovanovic - Crédit Suisse, FTX : faillites en chaîne

Info en continu

La Commission européenne recommande de geler 7,5 milliards de fonds européens destinés à la Hongrie

Les réformes engagées par Viktor Orban n'auront pas suffi selon Bruxelles. Sous la pression du Parlement européen, la Commission européenne a recommandé ce 30 novembre de geler 7,5 milliards d'euros de fonds de cohésion destinés à la Hongrie et 5,8 milliards du plan de relance tant que des réformes en matière de justice et de lutte anticorruption n'auront pas été correctement menées. Les Etats membres ont jusqu'au 19 décembre pour se prononcer à la majorité qualifiée. Le 24 novembre, le Parlement européen avait appelé la Commission à geler les fonds destinés à Budapest. Une majorités d'Eurodéputés ont jugé insuffisantes les mesures votées par le parlement hongrois et accusé la Hongrie de faire «pression» sur la Commission et le Conseil «en bloquant des décisions cruciales de l'UE telles que l'aide macro financière de 18 milliards d'euros à l'Ukraine et l'accord sur le taux minimum global d'imposition des sociétés». Une «énorme pression politique» des eurodéputés «majoritairement de gauche» qui a fait «changer la position de la Commission», avait dénoncé le 29 novembre devant la presse étrangère Tibor Navracsics, le négociateur hongrois. Selon plusieurs sources européennes, évoquées par l’AFP, l'influence des eurodéputés, largement partisans de la sévérité face à Orban, a été décisive. L'éventualité d'une motion de censure de la Commission en cas de dégel des fonds a même été évoquée, notamment par le groupe Renew Europe (centristes) où siègent les députés français issus de la liste Renaissance. [...] RT France

Succès récents

1
Le Samedi Politique avec Nicolas Dupont-Aignan - Guerre, pauvreté, pénurie : l’effondrement global

Le Samedi Politique avec Nicolas Dupont-Aignan - Guerre, pauvreté, pénurie : l’effondrement global

2
Politique & Eco n°367 avec Pierre Jovanovic - Crédit Suisse, FTX : faillites en chaîne

Politique & Eco n°367 avec Pierre Jovanovic - Crédit Suisse, FTX : faillites en chaîne

3
Zoom - Olivier Maulin : Voici venu le temps des loups

Zoom - Olivier Maulin : Voici venu le temps des loups

Les plus vues

Depuis :

Politique & Eco avec Olivier Delamarche n°364 - Le Système s'effondre !

Le Samedi Politique avec Eric Verhaeghe - Sécession : Manuel de résistance à l'oligarchie

Bistro Libertés - Philippe de Villiers : "J’ai vu la trahison du Système"

Zelensky contraint de négocier ? - JT du lundi 7 novembre 2022