Info en continu

Par Valentin - 24/11/2022 14:42

Faut-il investir sur l'uranium ? Ce secteur minier est cyclique avec un très fort effet de levier, mais pourrait profiter de la tendance de la transition énergétique : peut-on en profiter tout en limitant les risques ?

Faut-il investir sur l'uranium ? Ce secteur minier est cyclique avec un très fort effet de levier, mais pourrait profiter de la tendance de la transition énergétique : peut-on en profiter tout en limitant les risques ?

Lorsque vous cherchez à investir aujourd’hui, il faut absolument suivre la tendance qu’impose le réchauffement climatique. Si vous vous intéressez aux investissements de Warren Buffet et Bill Gates, tout est compatible avec cette tendance lourde (de façon plus ou moins complexe).

En particulier, le nucléaire présente beaucoup d’inconvénients, mais le monde se trouve dans une situation tellement critique qu’il est devenu irremplaçable pour l’électrification de l’économie, nécessaire à la baisse des émissions de CO2.

La précédente grande vague de hausse du prix de l’uranium a eu lieu en 2008, en même temps que le précédent sommet du prix du pétrole, les deux étant très fortement corrélés.

Pour l’investisseur, il est possible de s’orienter vers les centrales nucléaires (on les oublie vite) ou les producteurs d’uranium.

La meilleure option pour limiter le risque

Les mines présentent un gros avantage, qui est leur effet de levier énorme ; vous pouvez multiplier votre mise par 2, par 10, voire par 100. Mais elles présentent aussi un inconvénient majeur : vous pouvez tout perdre aussi vite.

Il s’agit d’un investissement intéressant lorsque vous recherchez des « ten-bagger ». Ce terme a été inventé par l’investisseur Peter Lynch pour qualifier des actions dont le cours a le potentiel d’être multiplié par 10. Il a utilisé le terme pour la première fois dans son livre Et si vous en saviez assez pour gagner en bourse (très bon cadeau de Noël, si vous ne l’avez pas lu). J’affectionne particulièrement la chasse au ten-bagger, mais, aujourd’hui, nous allons nous tourner vers un actif différent pour limiter les risques.

Mais comment faire pour limiter ces risques ? Les supports les plus accessibles sont les ETF (pour exchange traded fund). Ce sont des fonds de placement en valeur mobilière dont les parts sont négociées en bourse.

J’ai tendance à penser que les plus gros limitent les risques ; c’est pourquoi j’ai choisi « Global X Uranium ETF » (il en existe d’autres).

Global X Uranium ETF est un ETF géré par Global X, qui gère 40 milliards d’actifs et qui a été racheté en 2018 par « Mirae Asset Financial Group », un groupe coréen gérant 550 milliards d’actifs.

Son code mnémonique aux USA est URA, et son code ISIN est le suivant : US37954Y8710.

La première question à se poser est la suivante : quels sont les frais de gestion ? Pour URA, ils sont de 0.69% par an, ce qui est « raisonnable ». Mais n’oubliez pas que tous les ans, ils grignotent donc 0.69% de votre capital en frais de gestion.

Petite remarque au passage : lorsque vous achetez un ETF, il est vivement conseillé de lire la documentation officielle, ou au minimum le prospectus de présentation de l’ETF.

La capitalisation globale de Global X Uranium ETF est d’environ 1,4 Mds$ à 20 $.

Il est composé de 43 compagnies liées plus ou moins directement à la production de l’uranium.

Voici les six positions les plus importantes de cet ETF :

  • n°1 Cameco (21,5%), le n°1 du secteur.
  • n°2 Sprott physical (8,28%), un fonds qui stocke de l’uranium.
  • n°3 NAC KAZATOG-REGS (5,96%), un producteur d’uranium au Kazakhstan.
  • n°4 NEXGEN ENERGY (5,83%), une junior dans le secteur de l’uranium. Une « junior » est une petite compagnie qui a un projet de mines, et qui demande de l’argent pour le financer.
  • n°5 Paladin Energy (4,95%), une junior canadienne (le Canada est au secteur minier ce que le Brésil est au football).
  • n°6 Uranium Energy (4,15%), un petit producteur d’uranium américain.

Ces 43 compagnies protègent des risques non systémiques, comme la faillite d’une entreprise ; mais elles ne protègent pas contre les risques systémiques, comme une crise financière ou un accident nucléaire.

A quel niveau investir ?

Du point de vue de l’analyse technique, nous observons un canal baissier depuis le début de l’année 2022, mais en même temps une divergence, avec l’OBV qui reste obstinément haute, ce qui peut être interprété comme de l’accumulation.

Le signal d’achat idéal serait une sortie de ce canal baissier par le haut du canal dans la zone des 20 $. Ce qui est aussi le niveau de la moyenne mobile à 200 jours.

Vous remarquerez le haut précèdent en 2011, à 130 $.

Nous sommes dans une zone de prix intéressante : l’ETF est passé de 10 à 30 $ de 2020 à 2021, puis il corrigé jusqu’à 18 $ en 2022. Cela donne un beau support à 18 $.

Le secteur minier est cyclique avec un très fort effet de levier. Pour les mines d’uranium, c’est encore pire, avec les risques d’accidents et les soubresauts du prix de l’énergie. Il s’agit d’un actif impossible à conseiller ; mais il était difficile de ne pas vous en parler.

Pour les intrépides en mal de sensations fortes, cela mérite au minimum un « stop loss » en dessous de 18 $.

Notez toutefois que, pour l’essentiel des investisseurs européens, cet ETF sera inaccessible en raison de la législation sur les ETF.

En revanche, son émetteur Global X propose aussi une version compatible avec la législation européenne, sous la norme UCITS (undertakings for the collective investment in transferable securities, l’équivalent anglais de nos OPCVM).

Cet ETF s’appelle ainsi le Global X Uranium UCITS ETF, et il est coté à Londres, Francfort et Milan sous le code mnémonique URNU et l’ISIN IE000NDWFGA5.

Vous pouvez retrouver les informations le concernant (notamment la liste des positions et leur taille respective) sur le site de Global X en cliquant ici. Vous pouvez aussi retrouver sa fiche d’information sur le site dédié aux ETF JustETF en cliquant ici.

La Chronique Agora

30/11/2022 18:11

7 Français sur 10 sont favorables à la suppression des aides sociales pour les familles de délinquants, selon un sondage

7 Français sur 10 sont favorables à la suppression des aides sociales pour les familles de délinquants, selon un sondage

Si certaines municipalités ont déjà actionné ce levier par décret, les Français semblent valider cette initiative puisque selon un sondage de l’institut CSA pour CNEWS, dévoilé ce mercredi, 71 % des personnes interrogées se déclarent favorables à la suppression des aides sociales pour les familles de délinquants, tandis que 62 % sont pour expulser ces familles de leur logement HLM, le cas échéant.

 

30/11/2022 15:30

Haute-Vienne : un chauffeur de car scolaire dépose les enfants devant leur domicile par sécurité, il est licencié

Haute-Vienne : un chauffeur de car scolaire dépose les enfants devant leur domicile par sécurité, il est licencié

Une bonne action ne reste jamais impunie.

En Haute-Vienne, un chauffeur de bus scolaire a été licencié pour faute grave. La raison : il déposait les enfants devant chez eux et non à l’arrêt du car pour limiter les dangers. L’employeur a considéré qu’il s’agissait des "arrêts sauvages" et a donc mis fin au contrat du chauffeur en poste depuis 17 ans. L’homme a décidé d’aller au prud’hommes en expliquant qu’il ne regrettait pas sa méthode de travail dans la mesure où les routes étaient dangereuses pour les enfants.

Voici le témoignage d'une mère de famille au micro de RMC : "Ma fille doit parcourir 600 mètres dans le noir, sans éclairage, sanst trottoir, la nuit parfois. Le chauffeur de car prenait simplement ma fille devant chez elle pour éviter les risques" raconte-t-elle et "sans détour" du parcours. 

Dans l'Actu en bref du JT de ce mercredi 30 novembre 2022 

30/11/2022 14:31

La Commission européenne recommande de geler 7,5 milliards de fonds européens destinés à la Hongrie

La Commission européenne recommande de geler 7,5 milliards de fonds européens destinés à la Hongrie

Les réformes engagées par Viktor Orban n'auront pas suffi selon Bruxelles. Sous la pression du Parlement européen, la Commission européenne a recommandé ce 30 novembre de geler 7,5 milliards d'euros de fonds de cohésion destinés à la Hongrie et 5,8 milliards du plan de relance tant que des réformes en matière de justice et de lutte anticorruption n'auront pas été correctement menées. Les Etats membres ont jusqu'au 19 décembre pour se prononcer à la majorité qualifiée.

Le 24 novembre, le Parlement européen avait appelé la Commission à geler les fonds destinés à Budapest. Une majorités d'Eurodéputés ont jugé insuffisantes les mesures votées par le parlement hongrois et accusé la Hongrie de faire «pression» sur la Commission et le Conseil «en bloquant des décisions cruciales de l'UE telles que l'aide macro financière de 18 milliards d'euros à l'Ukraine et l'accord sur le taux minimum global d'imposition des sociétés».

Une «énorme pression politique» des eurodéputés «majoritairement de gauche» qui a fait «changer la position de la Commission», avait dénoncé le 29 novembre devant la presse étrangère Tibor Navracsics, le négociateur hongrois. Selon plusieurs sources européennes, évoquées par l’AFP, l'influence des eurodéputés, largement partisans de la sévérité face à Orban, a été décisive. L'éventualité d'une motion de censure de la Commission en cas de dégel des fonds a même été évoquée, notamment par le groupe Renew Europe (centristes) où siègent les députés français issus de la liste Renaissance.

[...]

RT France

30/11/2022 12:54

Anne Hidalgo conseille au maire de Kiev de diminuer les voitures et mettre plus de vélos lors de la reconstruction

Anne Hidalgo conseille au maire de Kiev de diminuer les voitures et mettre plus de vélos lors de la reconstruction

Anne Hidalgo en déplacement à Bruxelles conseille au maire de Kiev Vitali Klitschko de diminuer le nombre de voitures dans sa ville et d'augmenter les vélos lors de la reconstruction.

Le maire de Paris dit vouloir apporter son "expérience" à son homologue ukrainien. 

 

30/11/2022 12:22

[La Chronique Agora] Création monétaire et inflation : qui paye l'addition ?

[La Chronique Agora] Création monétaire et inflation : qui paye l'addition ?

 

En Europe, l’inflation a bondi au-dessus des 10% (10,6% dans la zone euro, et jusqu’à 11,5% dans l’Union européenne).

Selon Michel-Edouard Leclerc, on peut s’attendre à des hausses considérables supplémentaires pour 2023 (41% sur les produits animaliers, 20% sur les conserves, 13% sur les volailles, 10% sur le café et les féculents…).

Cela se ressentira très vite, à la caisse du supermarché. Regardons la vérité en face : comme l’expliquent souvent plusieurs de nos experts, l’inflation est une taxe « invisible » et imputable à une création monétaire totalement débridée.

Mais, en fin de compte, qui paiera la facture particulièrement salée laissée par les banques centrales ?

C’est la question que nous avons posée à Philippe Béchade et Anice Lajnef, deux poids lourds de la finance, lors d’une rencontre au sommet (de l’inflation) dans nos bureaux.

Au menu, un débat lucide et sans concession… que vous pouvez découvrir sans attendre en cliquant ici !

La Chronique Agora

30/11/2022 12:12

Dmitry Medvedev, le vice-président du Conseil de sécurité de Russie estime qu'il faut dissoudre l'Otan "en tant qu'entité criminelle"

Dmitry Medvedev, le vice-président du Conseil de sécurité de Russie estime qu'il faut dissoudre l'Otan "en tant qu'entité criminelle"

Dans un message sur la messagerie Telegram, Dmitry Medvedev tacle l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN)

Une fourniture d’armes "à toute la racaille", ainsi qu’"aux extrémistes". Tandis que l’Otan assure à l’Ukraine "un soutien d’une ampleur exceptionnelle" et souhaite élargir l’Alliance, l’ex-Président russe Medvedev estime qu’il faut la dissoudre, car elle interfère dans les affaires intérieures des pays souverains.

"Elle doit [...] être dissoute en tant qu'entité criminelle. Mais même le Grand Pontife ne pourra pas pardonner leurs péchés", croit-il.

D’après l’ancien Président, l’Alliance du nord-atlantique a à maintes reprises prouvé qu’elle agissait pour les "intérêts d’une poignée de pays anglo-saxons et de leurs caudataires".

Via son compte Twitter, l'ancien président russe a publié : "Si, comme l'a laissé entendre Stoltenberg, l'OTAN fournit aux fanatiques de Kiev des systèmes de défense Patriot – ainsi que le personnel de l'alliance – ils deviendront immédiatement des cibles légitimes pour nos forces armées. J'espère que c'est clair pour les impuissants de l'Atlantique Nord"

 

30/11/2022 11:07

Consommation des ménages en berne et une inflation à 6,2 % selon l’Insee

Consommation des ménages en berne et une inflation à 6,2 % selon l’Insee

L’institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a indiqué mercredi 30 novembre qu’au mois d’octobre 2022, la consommation des ménages en France a subi son plus fort recul depuis le mois d'avril 2021. Elle enregistre une chute de 2,8% sur un mois. Un recul qui s’explique selon l’Insee « par la forte diminution de la consommation d'énergie » qui a baissé de 7,9% en raison de « conditions météorologiques particulièrement clémentes », mais aussi la baisse de 1,7% des achats de biens fabriqués et de 1,4%, de la consommation alimentaire. L’inflation se stabiliserait en novembre à 6,2%. La hausse des prix de l'alimentation s'est accélérée par rapport au mois précédent (+12,2% sur un an contre 12% en octobre).

Le Figaro

30/11/2022 11:02

Lycée Watteau de Valenciennes : La sortie scolaire dans un camp de clandestins à Calais annulée pour insécurité

Lycée Watteau de Valenciennes : La sortie scolaire dans un camp de clandestins à Calais annulée pour insécurité

Lundi, nous vous annoncions cette initiative du lycée Watteau de Valenciennes d’emmener des élèves en sortie scolaire dans un camp de clandestins. Mais hier soir, la rectrice, Valérie Cabuil, rectrice d’académie a décidé d’annuler ce déplacement à Calais. En cause, les menaces proférées envers le professeur à l’initiative de cette sortie.

Le professeur bénéficiera de la protection juridique du fonctionnaire

L’académie de Lille a donc décidé d’annuler la sortie prévue le 2 décembre prochain menée dans le cadre du projet pédagogique interdisciplinaire intitulé « exil et frontières ». Suite à la publication d’un post du réseau « Parents vigilants » dénonçant cette initiative, le délégué départemental de Reconquête, Simon Flahaut, a repris cette information qui aurait provoqué la colère de beaucoup de personnes. Des menaces auraient alors été proférées contre l’enseignante. Pour rappel, le réseau « Parents vigilants » est une émanation du parti d’Eric Zemmour.

Le professeur a donc porté plainte. Elle sera suivie aujourd’hui par l’académie de Lille.

Le motif invoqué ne répond pas à la demande de Reconquête quant à la propagande politique et idéologique que représenterait cette sortie scolaire. Il y a bien eu réaction mais pas victoire de Reconquête.

[...]

L'article en intégralité sur Le Miroir du Nord 

30/11/2022 10:53

Renaud Muselier va rejoindre officiellement le parti présidentiel

Renaud Muselier va rejoindre officiellement le parti présidentiel

Le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) et ancien cadre des Républicains, Renaud Muselier, a indiqué mardi 29 novembre à l’AFP qu’il allait rejoindre début décembre le parti Renaissance. Renaud Muselier avait déjà appelé à voter pour Emmanuel Macron lors de l’élection présidentielle et n’avait montré aucune préférence parmi les trois candidats à la présidence des LR, Éric Ciotti, Aurélien Pradié et Bruno Retailleau. Sur son compte Twitter, Eric Ciotti a qualifié son ancien ami de « traître ».

HuffingtonPost / Illustration

 

30/11/2022 10:35

L'Union européenne va travailler à la mise en place d'un tribunal spécial pour juger «les crimes russes» en Ukraine, annonce Ursula von der Leyen

L'Union européenne va travailler à la mise en place d'un tribunal spécial pour juger «les crimes russes» en Ukraine, annonce Ursula von der Leyen

L'Union européenne va travailler à la mise en place d'un tribunal spécial pour juger «les crimes russes» en Ukraine, a annoncé mercredi la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. Une déclaration qui répond à une demande de Kiev.

«Nous travaillerons avec la Cour pénale internationale (CPI) et aiderons à mettre en place un tribunal spécial pour juger les crimes de la Russie, a déclaré la représantante non élue sur Twitter. Avec nos partenaires, nous veillerons à ce que la Russie paie pour les ravages qu'elle a causés, en utilisant les fonds gelés des oligarques et les actifs de sa banque centrale».

Le Figaro

30/11/2022 10:30

À Lyon, le ticket de transport passera bientôt à 2 euros

À Lyon, le ticket de transport passera bientôt à 2 euros

Invité sur le plateau de BFM Lyon, le président du conseil de la métropole de Lyon, Bruno Bernard, a donné quelques précisions sur les augmentations  « raisonnables et nécessaires pour continuer à investir » qui toucheront les tarifs des transports publics de l'agglomération lyonnaise. L’an prochain, un abonnement mensuel coûtera 69 euros soit une augmentation de trois euros. Le ticket augmentera lui de 10 centimes et passera à 2 euros. Seuls le tarif solidaire et le tarif jeune 16-25 ans ne devrait pas subir de hausse.

LyonMag / Illustration

30/11/2022 10:26

Alexandre Benalla sur la sécurité à l'Elysée : "Tous les huissiers sont des gendarmes. Ils sont armés pour riposter en cas de problème. Ils restent le dernier cercle au plus proche du président"

Alexandre Benalla sur la sécurité à l'Elysée : "Tous les huissiers sont des gendarmes. Ils sont armés pour riposter en cas de problème. Ils restent le dernier cercle au plus proche du président"

L'invité exclusif de CNews ce mercredi 30 novembre est Alexandre Benalla, l'ancien chargé de mission à l'Elysée répond aux questions de Pascal Praud après l'infiltration d'un individu à l'Elysée vendredi 28 novembre. 

Alexandre Benalla sur la protection rapprochée d'Emmanuel Macron: "Ils ont des armes à disposition et à proximité pour riposter en cas de problème. Ils restent le dernier cercle au sein de l'Élysée qui est au plus proche du président" a expliqué l'ancien directeur de cabinet adjoint du président de la République". 

 

30/11/2022 10:07

L'Elysée goûte au "sentiment d'insécurité" : un individu s'infiltre non loin du bureau d'Emmanuel Macron

L'Elysée goûte au "sentiment d'insécurité" : un individu s'infiltre non loin du bureau d'Emmanuel Macron

Grande défaillance de la sécurité à l'Elysée vendredi 28 novembre, un homme parvient à se fauflier dans l'enceinte du palais présidentiel jusqu'au pied de l'escalier du bureau du président. Le récit de cette affaire est rapporté par Le Canard Enchaîné. 

 

 

Un homme a réussi à déjouer l'attention de la Garde républicaine en patrouille, il a profité de la relève de cette Garde pour se faufiler à l'intérieur de l'Elysée. 

Une fois arrivé au pied de l'escalier qui mène jusqu'au bureau présidentiel, un huissier parvient à l'interpeller. Emmanuel Macron tenait à ce moment là un Conseil de défense. 

L'individu a été emmené au commissariat de police du 16e arrondissement. Il n'est pas connu des services de police, mais son profil n'a pas été communiqué publiquement. 

L'Elysée étant un bâtiment militaire, l'homme encourt 1 an d'emprisonnement et 15 000€ d'amende.  

30/11/2022 09:52

Près de 240 migrants qui tentaient de traverser la Manche ont été ramenés vers les côtes françaises entre lundi et mardi

Près de 240 migrants qui tentaient de traverser la Manche ont été ramenés vers les côtes françaises entre lundi et mardi

Environ 240 migrants qui tentaient de traverser la Manche pour gagner les côtes anglaises ont été ramenés vers la France entre lundi et mardi lors de plusieurs opérations distinctes, rapporte Libération, qui précise que tous ont été déposés au port de Calais et pris en charge par les pompiers et la police aux frontières.

La route maritime entre la France et le Royaume-Uni reste l’une des plus empruntées au monde, «avec plus de 400 navires de commerce qui y transitent par jour et les conditions météorologiques y sont souvent difficiles», selon la préfecture maritime.

 

24/11/2022
14:42
30/11/2022
18:11
15:30
14:31
12:54
12:22
12:12
11:07
11:02
10:53
10:35
10:30
10:26
10:07
09:52