Infos du jour

Par Valentin - 20/04/2023 12:44

[La Chronique Agora] L'incohérence des subventions en Europe : Nous devons revenir aux principes fondateurs du marché commun.

[La Chronique Agora] L'incohérence des subventions en Europe : Nous devons revenir aux principes fondateurs du marché commun.

Selon une tendance que j’ai décrite à plusieurs reprises dans La Chronique Agora, les pays européens s’orientent de plus en plus vers des modèles de subventionnement de l’industrie, dans le but de s’aligner sur les très vastes projets des États-Unis visant à soutenir les transitions économiques respectueuses du climat. Cela a créé une situation dans laquelle l’Union européenne punit les États qui soutiennent leur industrie nationale, mais les incite également à le faire.

Prenons un exemple dans lequel la Commission européenne applique strictement les règles anti-subventions de l’Union.

La Commission européenne vient de décider, à juste titre, que les aides d’État accordées par l’Italie à la compagnie aérienne en difficulté Alitalia (qui a depuis fait faillite et s’est rebaptisée « ITA Airways ») n’étaient pas conformes aux règles de l’UE. Rome a accordé à la compagnie aérienne un total de 1,3 milliard d’euros de prêts en 2017 et 2019 – selon Bruxelles – sans indication palpable que la compagnie serait en mesure de rembourser les prêts ; 400 millions d’euros de ce prêt doivent maintenant être remboursés aux contribuables italiens, a statué la Commission. Cependant, ITA Airways affirme qu’elle n’est pas responsable de la dette accumulée par Alitalia, ce qui signifie que Rome ne sera probablement pas en mesure de se conformer à la décision.

« La solution à long terme ne réside pas dans les subventions publiques », explique Ebba Bush, vice-premier ministre et ministre des Affaires suédoise, interrogée sur les projets de l’UE visant à augmenter considérablement les subventions pour contrer la « loi sur la réduction de l’inflation » américaine (IRA). Certaines des plus grandes économies européennes, telles que la France et l’Allemagne, ont fait pression en faveur d’un assouplissement des règles de l’Union en matière d’aides d’État afin de rester compétitives au niveau mondial dans les secteurs verts. Des pays plus petits, dont la Suède, qui assure la présidence tournante du Conseil, ont toutefois averti que le marché intérieur pourrait être menacé si Bruxelles permettait de donner trop d’argent aux plus grandes économies de l’Union.

L’assouplissement des règles relatives aux aides d’État a été motivé par la forte augmentation des prix de l’énergie et le risque de voir l’industrie européenne se déplacer vers les États-Unis en réponse à l’IRA, qui est entré en vigueur en août 2022 et offre des subventions d’une valeur de 369 milliards de dollars pour les « investissements verts », à la suite de quoi les entreprises envisagent de se délocaliser vers les États-Unis.

Margrethe Vestager, vice-commissaire de l’UE, affirme qu’il est essentiel de préserver l’intégrité du marché unique de l’UE. « Quoi que nous fassions, nous devons éviter une course aux subventions », a-t-elle ajouté. La Commission propose de simplifier le calcul des aides d’État, d’accélérer les approbations et d’élargir le champ d’application de l’encadrement temporaire de crise et de transition – adopté à la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie – afin de « soutenir toutes les sources d’énergie renouvelables possibles ».

Cet encadrement propose également une « option temporaire très exceptionnelle d’aide d’alignement ». Le projet suggère que les États membres soient autorisés à égaler les subventions offertes par les pays tiers, afin de garantir que les investissements ne soient pas « injustement détournés vers le plus offrant en dehors de l’Europe ». Les dispositions ne s’appliquent qu’aux secteurs affectés par l’IRA, et des conditions strictes seraient imposées, notamment si le projet profite à plus d’un État membre, a indiqué Mme Vestager.

Même en prétendant qu’il y aura des contrôles stricts sur l’utilisation des aides d’État, la Commission européenne a des antécédents plutôt occasionnels en ce qui concerne l’application de règles strictes (Alitalia est l’une d’entre elles). En général, Bruxelles énumère toutes sortes de raisons exceptionnelles pour lesquelles un paquet particulier d’un milliard d’euros a été approuvé et, dans le cas de COVID-19, a emprunté des sommes incroyables sur le dos des contribuables de l’UE.

En théorie, l’Union européenne s’efforce de créer un marché exempt de distorsions anticoncurrentielles, mais en réalité, elle ne fait pas grand-chose pour y parvenir. L’IRA américain a touché un point sensible : non seulement l’Europe peut revenir au protectionnisme, mais elle peut aussi le faire en prétendant le faire au nom du développement durable. Après tout, nous diront les bureaucrates, quel meilleur scénario qu’une guerre commerciale qui protège l’environnement ?

Voici les principaux problèmes liés à l’ouverture des portes de l’État dans l’UE :

  • bien que plafonnée à 150 millions d’euros par entreprise, l’aide ne tient pas compte de la taille et des concurrents européens, ce qui signifie qu’elle bénéficiera de manière disproportionnée aux grandes entreprises par rapport aux PME ;
  • les pays les plus pauvres de l’UE – même s’ils sont autorisés – ne sont tout simplement pas en mesure d’accorder autant d’aides d’État qu’un pays comme l’Allemagne, ce qui crée de nouveaux déséquilibres sur le marché ;
  • les grandes entreprises sont également en mesure d’augmenter leurs subventions sur plusieurs continents, car l’UE autorise le dépassement du plafond s’il existe un risque palpable de voir les investissements quitter le marché unique.

Nous devons revenir aux principes fondateurs du marché commun : le libre-échange, l’absence de distorsions du marché dues à des normes réglementaires injustes pour les produits et les services, et l’absence de subventions. Nous ne pouvons tout simplement pas nous le permettre, tant sur le plan financier qu’économique.

Rédigé par Bill Wirtz 

La Chronique Agora

30/09/2023 10:50

Le ministre des Armées Sébastien Lecornu voit dans la guerre en Ukraine un terrain d'opportunités pour l'industrie d'armement française

Le ministre des Armées Sébastien Lecornu voit dans la guerre en Ukraine un terrain d'opportunités pour l'industrie d'armement française

Le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, a exprimé lors du forum de l'armement à Kiev, la volonté de la France de se positionner sur le marché ukrainien de l'armement. Il a évoqué la mise en relation directe des industriels français avec l'armée ukrainienne, soulignant ainsi les opportunités offertes par le conflit en Ukraine pour l'industrie française. Abordant la reconstruction militaire post-conflit, il a mentionné les potentiels bénéfices pour les secteurs français du cyber, de l'IA, des drones, des robots, des équipements terrestres et des munitions. En cas d'apaisement des tensions, l'armée ukrainienne aurait besoin de renouveler son arsenal, offrant ainsi un marché prometteur pour les industriels français, a-t-il ajouté. «Pardon de le dire comme ça, mais il faut l'assumer», a-t-il notamment déclaré.

RT

30/09/2023 10:28

"L'immigration n'est pas une solution" : Elon Musk dénonce les ONG pro-migrant et l'immigration clandestine

"L'immigration n'est pas une solution" : Elon Musk dénonce les ONG pro-migrant et l'immigration clandestine

Il Primato Nazionale - Alors que se déroule le bras de fer entre le gouvernement de Giorgia Meloni et celui d'Olaf Sholz autour de la signature du "pacte sur les migrants", qui risque d'être une énième pitrerie d'une Union européenne qui ne semble pas décidée à résoudre sérieusement le problème de l'immigration, voici l'intervention à la jambe tendue de l'entrepreneur sud-africain et patron de X (Twitter). Elon Musk a partagé un post de RadioGenoa, une chaîne qui compte près de 200 000 followers, dans lequel on peut voir une vidéo de certaines opérations en mer d'une ONG et on explique : "Il y a actuellement huit navires d'ONG allemandes en Méditerranée qui recueillent des immigrants illégaux pour les débarquer en Italie. Ces ONG sont subventionnées par le gouvernement allemand. Nous espérons que l'Afd gagnera les élections pour mettre fin à ce suicide européen". Une référence à Alternative für Deutschland, le parti allemand du groupe européen de la Ligue et du Rassemblement national.

Le commentaire du propriétaire de Tesla et de SpaceX était sans détour : "Le public allemand est-il au courant ? Musk a dû toucher une corde sensible. D'autre part, la question du soutien aux ONG, que le gouvernement allemand voudrait même inclure dans le "pacte sur les migrants", a alimenté ces derniers jours frictions et étincelles avec le gouvernement italien. Même le compte officiel du ministère allemand des Affaires étrangères s'est donné la peine de répondre à l'homme d'affaires, qui a tenté de lancer avec la bonhomie habituelle : "Oui, et ça s'appelle sauver des vies".

Elon Musk se déchaîne contre l'immigration


Ce n'est pas la première fois que Musk s'exprime en ces termes sur la question de l'immigration. Dans une interview accordée il y a quelque temps à Nicola Porro sur Quarta Repubblica, il a mis en garde l'Italie contre l'hiver démocratique et la tentative de le résoudre en important des étrangers : "Faites plus d'enfants, sinon l'Italie disparaîtra, l'immigration n'est pas une solution". En effet, si l'on examine ses messages les plus récents, il semble que l'accent soit mis sur ce point. En plus de celui déjà mentionné sur les ONG en Méditerranée, il a posté des photos de passages illégaux aux frontières américaines, un article sur l'immigration de masse que connaît l'Europe, et surtout il s'est rendu à Eagle Pass, une ville frontalière du Texas, pour voir de ses propres yeux ce qui se passe.

Extrait traduit d'un article du Il Primato Nazionale

30/09/2023 10:06

Suède : L'armée va intervenir pour aider la police à lutter contre l'augmentation des meurtres commis par les gangs

Suède : L'armée va intervenir pour aider la police à lutter contre l'augmentation des meurtres commis par les gangs

Face à l'escalade de la violence liée aux gangs en Suède, le Premier ministre Ulf Kristersson a annoncé l'intervention de l'armée en soutien à la police. Cette collaboration, débutant la semaine prochaine, portera sur l'analyse, la logistique, la manipulation d'explosifs et le travail médico-légal. Alors que la législation sera révisée pour faciliter cette intervention militaire, cette mesure intervient après la mort de 12 personnes depuis le début du mois dans des violences de gangs, un pic de violence inédit depuis décembre 2019. La nuit dernière, deux jeunes ont été tués à Stockholm et une femme a été tragiquement tuée par une explosion à son domicile, soulignant l'urgence de la situation.

BBC / Reuters (Vidéo)

 

30/09/2023 09:56

Les États-Unis s'inquiètent d'une importante mobilisation militaire serbe près du Kosovo

Les États-Unis s'inquiètent d'une importante mobilisation militaire serbe près du Kosovo

Les États-Unis ont exhorté Belgrade à retirer ses forces de la frontière avec le Kosovo après avoir détecté ce qu'ils appellent un renforcement militaire serbe "sans précédent".

La Serbie a déployé des chars et des pièces d'artillerie sophistiqués près de la frontière avec le Kosovo après les affrontements meurtriers qui ont éclaté dans un monastère du nord du Kosovo le week-end dernier, a précisé la Maison Blanche vendredi. Ces violences, au cours desquelles un policier kosovar et trois hommes armés serbes ont été tués, ont marqué l'une des plus graves escalades de tension depuis des années entre la Serbie et l'ancienne province sécessionniste qui est aujourd'hui le Kosovo.

"Nous surveillons un important déploiement militaire serbe le long de la frontière avec le Kosovo", a déclaré à la presse John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche.

"Il s'agit d'un déploiement sans précédent d'artillerie serbe avancée, de chars et d'unités d'infanterie mécanisée. Nous pensons qu'il s'agit d'une évolution très déstabilisante", a-t-il ajouté.

AlJazeera

30/09/2023 09:38

Michel-Edouard Leclerc s'oppose à la marge obligatoire de 10% imposée sur les produits alimentaires industriels vendus par la grande distribution

Michel-Edouard Leclerc s'oppose à la marge obligatoire de 10% imposée sur les produits alimentaires industriels vendus par la grande distribution

Michel-Edouard Leclerc a exprimé vendredi son opposition à la marge obligatoire de 10% imposée par la loi sur les produits alimentaires industriels vendus par la grande distribution. Depuis 2018, cette réglementation vise à sécuriser les revenus des agriculteurs en imposant un prix de vente minimal, majoré de 10% par rapport au prix d'achat. Toutefois, M. Leclerc a pointé du doigt l'injustice de cette mesure envers les consommateurs lorsqu'elle s'applique aux produits des géants industriels comme Procter & Gamble, Unilever ou Nestlé. Il plaide donc pour une révision de cette loi, maintenue jusqu'en avril 2025 par la nouvelle législation Descrozaille, entrant en vigueur le 1er mars.

« On nous oblige à prendre une marge de 10 % sur du chocolat qu’on ne produit pas en France, sur de l’eau minérale, dites-moi comment ça arrive aux agriculteurs », a-t-il poursuivi, estimant que cette disposition « pouvait faire sens pendant les vingt ans de déflation », mais pas actuellement.

« Qu’on supprime ces obligations de marger sur des produits dont l’agriculture française ne bénéficie pas », a-t-il lancé, rappelant ironiquement « qu’il y a quinze jours on nous demandait de vendre de l’essence à perte (projet abandonné par le gouvernement NDLR) et que là on nous oblige à prendre cette marge de 10 % ».

Sud Ouest

29/09/2023 10:28

Plus de 2.500 migrants sont morts ou portés disparus après avoir tenté de traverser la Méditerranée depuis le début de l'année 2023, selon le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR)

Plus de 2.500 migrants sont morts ou portés disparus après avoir tenté de traverser la Méditerranée depuis le début de l'année 2023, selon le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR)

 

Plus de 2.500 migrants sont morts ou portés disparus après avoir tenté de traverser la Méditerranée depuis le début de l'année, a annoncé jeudi le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR). Un chiffre qui rappelle une fois de plus la dangerosité de ces traversées, et repose la question de la complicité des passeurs et la nécessité de prévenir de telles traversées.

 

29/09/2023 10:22

La dette publique française atteint près de 3050 milliards d'euros au deuxième trimestre 2023, selon l'INSEE

La dette publique française atteint près de 3050 milliards d'euros au deuxième trimestre 2023, selon l'INSEE

La dette publique de la France continue son ascension, atteignant près de 3050 milliards d'euros au deuxième trimestre 2023, d'après les données récentes publiées par l'Insee ce vendredi. Ce nouveau chiffre survient après avoir franchi la barre symbolique des 3000 milliards d'euros au trimestre précédent. La dette a augmenté de 34,5 milliards d'euros durant ce trimestre, principalement portée par l'État, tandis que la dette des administrations locales et de sécurité sociale a observé une baisse. Cependant, grâce à une croissance économique robuste, la dette en pourcentage du PIB a légèrement reculé de 0,7 point, se situant à 111,8%. Depuis 2003, la dette publique a triplé, passant de 1000 milliards d'euros, et a connu une accélération notable depuis le début de la crise sanitaire en 2019.

Le Figaro / Illustration

 

 

29/09/2023 10:06

Taiwan dévoile son tout premier sous-marin de fabrication nationale, qualifié d'"arme magique dans la guerre asymétrique" avec la Chine

Taiwan dévoile son tout premier sous-marin de fabrication nationale, qualifié d'"arme magique dans la guerre asymétrique" avec la Chine

Taïwan a dévoilé son tout premier sous-marin de fabrication nationale, la dirigeante Tsai Ing-wen espérant que cette initiative rendra l'île plus "autonome". Le concepteur du sous-marin l'avait précédemment qualifié d'"arme magique dans la guerre asymétrique" avec Pékin.

Mme Tsai a supervisé la cérémonie de lancement du navire jeudi, qui sera le premier des huit nouveaux sous-marins qui entreront en service d'ici à 2025. Ils rejoindront les deux autres sous-marins de la flotte de Taipei, tous deux achetés aux Pays-Bas il y a une quarantaine d'années.

"Dans le passé, la construction d'un sous-marin national était considérée comme une tâche impossible. Mais aujourd'hui, un sous-marin conçu et fabriqué par les habitants de notre pays se trouve sous nos yeux", a-t-elle déclaré, ajoutant que "Taïwan doit franchir cette étape et permettre à la politique de défense nationale autonome de se développer et de prospérer sur notre territoire".

Cette annonce intervient alors que les autorités taïwanaises ont mis en garde à plusieurs reprises contre les activités militaires chinoises dans l'espace aérien et les eaux entourant l'île. Le ministre de la défense, Chiu Kuo-cheng, a récemment fait état d'une série d'exercices "terrestres, maritimes, aériens et amphibies" menés par la République populaire de Chine.

Le projet de sous-marin a été lancé en 2016 et a coûté à Taipei plus de 1,5 milliard de dollars.



RT

29/09/2023 08:50

Marseille : Une nouvelle fusillade entraîne la mort de deux hommes et en blesse un troisième

Marseille : Une nouvelle fusillade entraîne la mort de deux hommes et en blesse un troisième

Une fusillade survenue le jeudi 28 septembre aux environs de 19h40 dans les quartiers nord de Marseille, précisément aux Chutes-Lavie, a causé la mort de deux hommes et blessé un troisième. Selon une source policière, l’auteur, armé, a pris la fuite en véhicule, qui plus tard a été retrouvé incendié non loin du lieu du drame. La préfecture de police des Bouches-du-Rhône a signalé que la police judiciaire a été saisie, bien que le lien avec les récents trafics de drogue dans la ville n’a pas encore été établi. Cette fusillade intervient suite à une vague de violences liées au trafic de stupéfiants qui sévit dans la deuxième plus grande ville de France, portant le nombre de décès depuis le début de l'année à plus de 40.

 

 

29/09/2023 08:35

"C'est vraiment une urgence nationale" : La mairie de Paris exige un plan d'action de l’État contre l’infestation des punaises de lit

"C'est vraiment une urgence nationale" : La mairie de Paris exige un plan d'action de l’État contre l’infestation des punaises de lit

Après les rats, les punaises de lit. Face à une "recrudescence importante" des infestations de punaises de lit, la mairie de Paris sollicite un plan d'action urgent de la part du gouvernement. Emmanuel Grégoire, le premier adjoint d’Anne Hidalgo, souligne la nécessité d'aborder ce problème avant les Jeux olympiques et paralympiques de 2024. Il propose la mise en place d’un mécanisme de déclaration obligatoire via l’Agence régionale de santé (ARS), une aide financière pour les particuliers affectés, et une prise en charge des impacts psychologiques post-infestation. Le courrier adressé à la Première ministre Élisabeth Borne met en exergue le caractère urgent et la gravité de cette question de santé publique.

« C’est vraiment une urgence nationale. C’est un sujet endémique dans l’ensemble des lieux qui reçoivent du public », a déclaré Emmanuel Grégoire jeudi, en préambule du Conseil de Paris qui se tiendra la semaine prochaine.

Quoi qu'il en soit, après l'efficacité de lutte contre l'infestation des "surmulots" dans la capitale française, on espère que la mairie de Paris prendra des mesures plus efficaces que la simple création d'un comité d'étude de cohabitation avec ces nouveaux nuisibles. En tout cas, cet article du Parisien nous rappelle que même la ville de New York, aux Etats-Unis, pionnière dans la lutte contre ce fléau, n’est pas venue à bout de ces insectes, et "à appris à vivre avec". 

Clément Beaune demande un plan d'action à la SNCF

Suite à l'augmentation des signalements concernant la présence de punaises de lit dans les trains, le ministre des Transports, Clément Beaune, a exigé de la SNCF un "plan d'information et d'action" imminent. Cette demande fait suite à plusieurs plaintes de voyageurs ayant rencontré ces parasites à bord, notamment sur des trajets TGV. Selon LCI, la compagnie ferroviaire, qui avait déjà partagé son protocole de traitement en cas de signalements, pourrait renforcer ses mesures pour contrer ce fléau, en réponse à la sollicitation ministérielle. Les infestations dans les transports publics accentuent les inquiétudes, alors que la région Île-de-France et les TGV semblent particulièrement touchés.

Santé.gouv.fr (illustration) / Le Parisien / TF1info

28/09/2023 10:54

Le Ministre français des Armées, Sébastien Lecornu, en visite à Kiev afin de discuter de l'extension de l'aide française et de futurs partenariats industriels avec l'Ukraine

Le Ministre français des Armées, Sébastien Lecornu, en visite à Kiev afin de discuter de l'extension de l'aide française et de futurs partenariats industriels avec l'Ukraine

Le Ministre français des Armées, Sébastien Lecornu, a entamé jeudi une visite à Kiev, en compagnie d'industriels français de la défense, afin de discuter de l'extension de l'aide française et de futurs partenariats industriels avec l'Ukraine, dans un contexte de conflit prolongé. Les entretiens avec son homologue ukrainien, Rustem Oumerov, et le ministre des Industries stratégiques, Oleksandr Kamychine, visent à renforcer la coopération bilatérale. Une vingtaine d'entreprises françaises spécialisées, notamment dans la production de blindés, d'artillerie et de drones, envisagent de signer des partenariats avec l'industrie ukrainienne, marquant une volonté commune d'ancrer l'assistance française dans la durée.

 

 

28/09/2023 10:42

Insécurité : 85% des parents d'élèves craignent qu'un incident grave puisse survenir lors du trajet retour de leurs enfants

Insécurité :  85% des parents d'élèves craignent qu'un incident grave puisse survenir lors du trajet retour de leurs enfants

Les retours d'école sont source d'inquiétude pour la majorité des parents, comme le révèle une étude menée par une société de vidéosurveillance rapportée par BFMTV. Selon ce sondage, 85% des parents craignent qu'un incident grave puisse survenir lors du trajet retour de leurs enfants. Pour pallier ces angoisses, nombreux sont ceux qui optent pour des mesures de suivi comme les appels, les SMS ou la géolocalisation. Plus de la moitié expriment le besoin de confirmation que leur enfant est rentré sain et sauf, montrant un besoin grandissant de sécurité et de rassurance dans le contexte actuel d'insécurité généralisée.

 

 

28/09/2023 10:07

Plus de 6 Français sur 10 opposés aux subventions pour les associations pro-migrants, selon un sondage

Plus de 6 Français sur 10 opposés aux subventions pour les associations pro-migrants, selon un sondage

Un récent sondage de l'institut CSA pour CNEWS, publié jeudi 28 septembre, dévoile que 61% des Français sont en faveur de l'arrêt des subventions versées aux associations pro-migrants. 38% des sondés restent favorables à la subvention, alors que 1% ne se prononce pas sur la question.  Cette enquête fait suite à la situation d'invasion migratoire à Lampedusa, en Italie.

Cnews

28/09/2023 09:55

Volkswagen augmente les arrêts de production sur sa gamme de véhicules électriques en raison d'une baisse de la demande

Volkswagen augmente les arrêts de production sur sa gamme de véhicules électriques en raison d'une baisse de la demande

Volkswagen se trouve dans une période tumultueuse, avec non seulement une perquisition récente dans ses bureaux à Wolfsburg sur des suspicions de "salaires excessifs" mais également une baisse notable dans la demande de ses véhicules électriques. La marque allemande subit des difficultés sur ses gammes de voitures électriques comme les Volkswagen ID, Cupra Born ou Audi Q4, menant à des arrêts de production accentués. Cette situation confirme les analyses de certains experts depuis début 2023 qui anticipent une diminution conséquente des livraisons de voitures électriques en 2024 en Europe pour certains constructeurs, mettant en lumière une tendance inquiétante pour l'industrie automobile électrique sur le continent...

Automobile Magazine / Illustration

 

 

 

20/04/2023
12:44
30/09/2023
10:50
10:28
10:06
09:56
09:38
29/09/2023
10:28
10:22
10:06
08:50
08:35
28/09/2023
10:54
10:42
10:07
09:55