Info en continu

14/11/2018 09:38

Un Clitoris géant en Suisse

Un Clitoris géant en Suisse

Un clitoris gonflable géant baptisé "cli-cli" a été installé à Genève (Suisse) à l'occasion du festival féministe "les créatives".

Symbolisant "le plaisir féminin et le plaisir au sens large", "cli-cli" veillera sur un festival orienté "art" et "débat" qui prétend faire "avancer la place des femmes dans la culture mais aussi dans la société en général"...

04/10/2022 12:13

Jugé pour avoir proposé de violer sa fille mineure sur des sites, un ancien magistrat voit sa peine allégée en appel

Jugé pour avoir proposé de violer sa fille mineure sur des sites, un ancien magistrat voit sa peine allégée en appel

Du sursis pour avoir voulu prostituer sa fille de 13 ans…

L’ex-magistrat Olivier Bailly a vu sa peine allégée par la cour d’appel de Besançon. Il n’écope finalement que de deux ans de prison avec sursis. L’ancien magistrat dijonnais avait été condamné en première instance de deux ans de prison dont un ferme à effectuer à domicile. C’était visiblement encore trop pour les juges qui ont secouru leur confrère malgré les faits. Olivier Bailly avait en effet proposé à des internautes d’avoir des relations sexuelles avec sa fille de 12 ans à l’époque. Il expliquait à ses interlocuteurs qu’ils pourraient la forcer, l’humilier et lui uriner dessus… Il avait aussi suggéré des viols collectifs et évoqué je cite “un réseau de pédo”. Olivier Bailly était, vous vous en doutez peut-être, juge pour enfants, avant d’être révoqué au commencement des révélations sur cette affaire !

Information dans le JT de TVL 

03/10/2022 17:21

Pontarlier (25) : Une fillette de 9 ans échappe de justesse à une agression sexuelle en sortant de l'école

Pontarlier (25) :  Une fillette de  9 ans échappe de justesse à une agression sexuelle en sortant de l'école

Vendredi 30 septembre, alors qu’elle sortait de l’école, une petite fille de 9 ans s’est fait suivre par un individu jusque dans son hall d’immeuble, situé à Pontarlier. Une fois à l’intérieur du bâtiment, l’homme a tenté d’agresser sexuellement la fillette qui a finalement pu rejoindre son appartement.

[...]

Grâce à la description de l’enfant, l’individu a pu être d’identifié. Âgé de 46 ans, déjà connu pour ce genre de faits, il est suivi pour des problèmes psychiatriques, précisent nos confrères. Le suspect s’est présenté de lui-même au pôle psychiatrique de l’hôpital de Pontarlier avant d’être auditionné à sa sortie de l’hôpital.

[...]

L'Est Républicain 

 

03/10/2022 15:21

Covid-19 : la France bientôt obligée de détruire plus de 30 millions de doses anti-covid

Covid-19 : la France bientôt obligée de détruire plus de 30 millions de doses anti-covid

Une conséquence dramatique de la gestion de la crise du Covid-19. Comme l'indique L'Express, la France pourrait être contrainte de gâcher un important stock de doses de vaccin contre le coronavirus. En effet, selon les données communiquées par la Direction générale de la santé à nos confrères, les autorités sanitaires disposeraient de 1,85 million de flacons de Moderna et de 1,7 million de flacons de Pfizer, soit un peu plus de 30 millions de doses de vaccin pouvant être injectées.

[...]

Quel dommage... 

 

03/10/2022 14:51

Michel Cymes s'en prend à Didier Raoult sur France Inter : "Il serait temps qu'un médecin qui dit des conneries à la télé soit convoqué dès le lendemain au Conseil de l'Ordre"

Michel Cymes s'en prend à Didier Raoult sur France Inter : "Il serait temps qu'un médecin qui dit des conneries à la télé soit convoqué dès le lendemain au Conseil de l'Ordre"

Michel Cymes : "Ca a été une très grosse erreur pour Emmanuel Macron d'aller voir Didier Raoult, parce que ça l'a crédibilisé (...). Il serait temps qu'un médecin qui dit des conneries à la télé soit convoqué dès le lendemain au Conseil de l'Ordre."

France Inter 

 

03/10/2022 14:29

Les enseignants français en primaire ayant quinze ans d'expérience gagnent environ 20% de moins que la moyenne de l'OCDE

Les enseignants français en primaire ayant quinze ans d'expérience gagnent environ 20% de moins que la moyenne de l'OCDE

Alors que les enseignants alertent depuis des années sur le gel du point d'indice dans la fonction publique, le rapport annuel de l'OCDE montre que les enseignants français comptent parmi les plus mal payés des pays riches. Le rapport "Regards sur l'éducation", publié ce lundi, montre que les enseignants en primaire ayant quinze ans d'expérience gagnent environ 20 % de moins que la moyenne de l'OCDE. Pour les enseignants du secondaire, c'est près de 15 %. Pourtant, en France, les professeurs ont un niveau d'enseignement supérieur élevé.

[...]

Europe1

03/10/2022 14:15

Le rappeur Vegedream agressé par un groupe en allant voir une prostituée en Seine-Saint-Denis

Le rappeur Vegedream agressé par un groupe en allant voir une prostituée en Seine-Saint-Denis

Peu avant une heure du matin, le rappeur, âgé de 30 ans, se rend dans un immeuble où, selon ses déclarations plus tard aux policiers, il avait rendez-vous au domicile d’une prostituée. Mais lorsqu’il arrive dans les parties communes, il est cerné par deux hommes et une femme encagoulés qui le frappent et l’aspergent de gaz lacrymogène. Le trio s’empare de la veste du chanteur, avec les clés de son domicile., et prend la fuite à pied, laissant le trentenaire fortement incommodé.

Conduit à l’hôpital

Vegedream prévient alors la police, mais, à peine a-t-il le temps de raconter sa mésaventure à la patrouille venue à sa rencontre qu’il est pris de nausées. Appelés en renfort, les pompiers le conduisent à l’hôpital Delafontaine de Saint-Denis pour y subir quelques examens de contrôle. Constatant sur les lieux de l’incident une forte odeur de gaz, les fonctionnaires de leur côté interrogent les quatre occupants d’un appartement, qui confirment qu’ils ont accueilli la victime chez eux après l’avoir trouvé en mauvaise posture.

Les enquêteurs du commissariat sont chargés de faire toute la lumière sur cette affaire. Ils vont s’attacher à vérifier les premières déclarations de la victime qui sera probablement réentendue. A-t-il été victime d’une bande qui se fait passer pour une jeune femme et donne des rendez-vous aux clients pour les dépouiller ? Ce serait alors une version différente de l’extorsion après un rendez-vous sur Leboncoin qui est pratiquée dans toutes les banlieues sensibles. Des questions qui pour l’heure sont encore sans réponse.

[...]

Le Parisien 

03/10/2022 12:31

Nord Stream : "Il y a des possibilités techniques pour restaurer l'infrastructure" assure un membre du gouvernement russe

Nord Stream : "Il y a des possibilités techniques pour restaurer l'infrastructure" assure un membre du gouvernement russe

Le vice-Premier ministre du gouvernement de la Fédération de Russie Alexsandr Novak – ancien ministre de l'Energie – a déclaré le 2 octobre qu'il était techniquement possible de réparer les gazoducs Nord Stream 1 et 2, après les dommages subis par ceux-ci la semaine précédente en raison d'un acte de sabotage. «Il y a des possibilités techniques pour restaurer l'infrastructure, cela nécessite du temps et les financement appropriés. Je suis sûr que les moyens appropriés seront trouvés», a-t-il affirmé sur la chaîne russe Rossia 1.

L'Agence danoise de l'énergie du Danemark avait annoncé le 2 octobre que la pression était stable dans Nord Stream 1, suggérant que le gaz ne fuyait plus, après avoir indiqué la veille que le gaz ne s'échappait plus de Nord Stream 2, qui contenait du gaz même s'il n'a jamais été mis en service. Citant les services de sécurité allemands, le quotidien Der Tagesspiegel affirmait de son côté que les infrastructures pourraient être mises définitivement hors d'usage si elles n'étaient réparées rapidement, en raison de la corrosion provoquée par la circulation d'eau salée dans les canalisations.

Alexsandr Novak a cependant souligné qu'il fallait dans un premier temps établir les responsabilités dans cette affaire et identifier les auteurs du sabotage ayant entraîné un total de quatre fuites sur les installations. Il a ainsi rappelé qu'un cortège de pays avait fait part de leur franche opposition à la mise en service de ces infrastructures. «Les Etats-Unis et l'Ukraine, ainsi que la Pologne à une occasion ont déclaré que cette infrastructure ne fonctionnerait pas, qu'ils feraient tout pour s'en assurer», a-t-il pointé, faisant notamment référence aux propos de Joe Biden tenus en février 2022 selon lesquels toute intervention russe en Ukraine amènerait à la fin de Nord Stream 2.

Un acte de sabotage imputable aux Anglo-saxons, selon Moscou

Le 30 septembre, les renseignements russes ont déclaré détenir des éléments appuyant la thèse d'une implication occidentale dans les dommages causés aux gazoducs Nord Stream qui, selon un rapport remis par le Danemark et la Suède à l'ONU, ont été déclenchés par une charge explosive de grande envergure. Le même jour, lors de son discours au Kremlin, le président russe Vladimir Poutine a directement accusé les Occidentaux d'être à l'origine des explosions ayant provoqué les fuites importantes dans les gazoducs concernés, construits pour acheminer le gaz russe en Europe. «En organisant des explosions sur les gazoducs internationaux qui longent le fond de la mer Baltique, ils ont en réalité commencé à détruire l'infrastructure énergétique européenne», a fustigé Vladimir Poutine lors d'un discours au Kremlin, imputant ce «sabotage» aux «Anglo-saxons».

Le 28 septembre, le Parquet général russe avait annoncé l'ouverture par le FSB d'une enquête pour «acte de terrorisme international» après le sabotage présumé des gazoducs. Dans son communiqué, l'institution soulignait que «la Fédération du Russie a[vait] subi un grave préjudice économique du fait de ces actes».

Si les chancelleries occidentales n'ont pas accusé formellement Moscou d'être à l'origine du sabotage présumé, certains pays, dont la Pologne, ont suggéré que les dégradations pourraient être liées au conflit ukrainien, dans le cadre du bras de fer énergétique entre Moscou et l'Union européenne. Le président américain Joe Biden a promis le 30 septembre d'envoyer des moyens sous-marins sur le site des explosions «pour déterminer ce qui s'est exactement passé», tandis que l'Allemagne, la Suède et le Danemark ont annoncé le lancement d'une enquête conjointe sur ces explosions sous-marines. L'OTAN avait dénoncé le 29 septembre des actes de sabotage «délibérés, inconsidérés et irresponsables» commis contre les gazoducs, tout en assurant qu'elle se défendrait contre l'utilisation de l'énergie à des «fins coercitives». 

Article par RT France 

03/10/2022 12:16

Espagne : en Catalogne près d'un prisonnier condamné sur deux est étranger

Espagne : en Catalogne près d'un prisonnier condamné sur deux est étranger

Deux tiers des détenus en attente de jugement dans les prisons catalanes sont des étrangers. Des immigrés représentant ensuite 44 % des condamnés. En Catalogne aussi, le lien entre immigration et insécurité est évident.

Un gouvernement espagnol ouvertement pro-migrants

En matière d’immigration, les intentions du gouvernement socialiste espagnol de Pedro Sánchez sont claires : en mai 2021, ce dernier avait dévoilé les résultats des travaux d’une centaine de chercheurs et hauts fonctionnaires à travers un document intitulé « Espagne 2050, fondements et propositions pour une stratégie nationale de long terme ». Sans ambages, le rapport suggérait d’accueillir en moyenne 250 000 immigrés chaque année en Espagne d’ici 2050 afin de limiter la baisse de la population en âge de travailler.

L’année précédente, au mois de janvier 2020, José Luis Escriva, ministre espagnol de la Sécurité sociale, de l’inclusion et des migrations, lors du Forum de l’OCDE sur les migrations avait déclaré que l’Espagne allait avoir « besoin de millions et de millions de migrants dans les prochaines années ».

 

Mais cette immigration massive clairement souhaitée par le gouvernement espagnol a d’ores et déjà un impact en matière d’insécurité dans le pays. À ce titre, un article publié par le quotidien catalan El Periódico le 26 septembre dernier apporte un éclairage évocateur sur ce sujet.

Le journal indique en effet que dans la communauté autonome de Catalogne, 67 % des détenus (975 individus sur 1 462) en attente de jugement dans les prisons au mois d’août 2022 sont des étrangers. Une proportion supérieure à la moyenne du reste de l’Espagne, où les immigrés représentaient 44 % des détenus (3 299 sur 7 498) en moyenne en 2020 (dernière date pour laquelle ces données sont disponibles). Ces données issues de l’Administration générale de l’État ne prennent pas en compte les prisons de Catalogne et du Pays basque.

[...]

Article en intégralité sur Breizh-Info 

02/10/2022 17:27

Jordan Bardella (RN) : « La France est devenue l’hôtel de toute l’Afrique et un guichet social pour la terre entière, donc maintenant stop ! » (Vidéo)

Jordan Bardella (RN) : « La France est devenue l’hôtel de toute l’Afrique et un guichet social pour la terre entière, donc maintenant stop ! » (Vidéo)

Jordan Bardella (RN), invité du Grand Rendez-Vous sur CNews : " La France est devenue l’hôtel de toute l’Afrique et un guichet social pour la terre entière, donc maintenant stop ! (...) Une agression gratuite toutes les 44 secondes, 200 viols par jour, une Nantaise violée par des soudanais en pleine rue, Angèle agressée à Cannes : ce ne sont pas des faits divers mais des faits de société, une barbarie d'atmosphère contre laquelle il va falloir agir"

 

 

02/10/2022 16:23

223 300 interruptions volontaires de grossesse (IVG) ont été enregistrées en 2021, selon une étude de la Drees

223 300 interruptions volontaires de grossesse (IVG) ont été enregistrées en 2021, selon une étude de la Drees

Une enquête réalisée par la direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques (Drees) révèle que 223 300 IVG ont été enregistrées en 2021, contre 222 000 en 2020, et 233 000 en 2019. Le nombre d'interruptions volontaires de grossesse est resté pratiquement stable en 2021 par rapport à 2020 en France.

"Les chiffres d'une étude de la Drees montrent cependant une tendance à la baisse pour les femmes de moins de 25 ans et notamment pour les mineures. L'avortement « continue à décroître parmi les plus jeunes femmes », en dessous de 30 ans, note la Drees. La baisse est particulièrement notable pour les femmes de 18 et 19 ans, chez qui le taux de recours est passé de 21,5 pour 1 000 en 2014 à 17,2 en 2019 puis à 14,3 en 2021. Pour les mineures, âgées de 15 à 17 ans, le taux est passé sur la même période de 8,7, à 6,0 puis 4,9 pour 1 000."

JMM

02/10/2022 14:48

L’Américain Paypal contre la liberté d’expression au Royaume-Uni (Ojim)

L’Américain Paypal contre la liberté d’expression au Royaume-Uni (Ojim)

Ojim - « PayPal a démonétisé la Free Speech Union. Il n’est pas rare que des sociétés financières comme PayPal retirent leurs services à des personnes ou des groupes qui expriment des opinions politiquement controversées, mais c’est la première fois qu’une organisation qui défend le droit des gens à exprimer de telles opinions est démonétisée. C’est un nouveau coup bas qui nous rapproche d’un système de crédit social à la chinoise, dans lequel ceux qui ne suivent pas la ligne du parti sont exclus du système financier. »

Tel est le message que l’on pouvait lire pendant la dernière semaine de septembre sur la page d’accueil de la Free Speech Union, l’Union pour la liberté de parole, une organisation britannique qui défend la liberté d’expression.

La société californienne PayPal n’est sans doute plus à présenter aux internautes et encore moins aux lecteurs de l’Observatoire du Journalisme, puisque c’est un des moyens de paiement que nous utilisons pour recevoir les dons qui nous permettent de continuer à informer sur ceux qui nous informent, c’est-à-dire les journalistes et les médias. Pour le moment, PayPal n’a pas suspendu notre compte, mais si c’était le cas, sans doute les grands médias français ne casseraient-ils pas l’Omerta de rigueur quand est attaqué un média français qui les incommode (voir notamment les attaques des Sleeping Giants contre Valeurs Actuelles ou la suppression de la subvention publique au journal Présent – deux événements totalement passés sous silence par nos grands médias).

En tout cas, il faut croire que la Free Speech Union incommode beaucoup de monde au Royaume-Uni, car peu de journaux, et même aucun de gauche, n’ont parlé de cet acte de censure inédit outre-Manche. Le Guardian, par exemple, quotidien phare de la gauche travailliste, n’en souffle pas mot dans ses colonnes. Et d’ailleurs, selon le site LGBT Pink News, qui mentionne cet acte de censure à la marge d’un article attaquant une personne accusée de « transphobie », la Free Speech Union serait une organisation « anti-LGBTQ+ ». Forcément, puisqu’elle défend la liberté d’expression contre le totalitarisme Woke grandissant au Royaume-Uni, ce dont se sont même inquiétés plusieurs membres du gouvernement et même premiers ministres ces dernières années.

(...) Lire la suite sur l'Observatoire du Journalisme (Ojim)

02/10/2022 13:53

Marion Maréchal : “L’idée du francocide, c’est de mettre un mot sur un phénomène de société. Une insécurité endémique principalement originaire d’une délinquance étrangère ou issue de l’immigration” (Vidéo)

Marion Maréchal : “L’idée du francocide, c’est de mettre un mot sur un phénomène de société. Une insécurité endémique principalement originaire d’une délinquance étrangère ou issue de l’immigration” (Vidéo)

Marion Maréchal : “L’idée du francocide, c’est de mettre un mot sur un phénomène de société. Une insécurité endémique principalement originaire d’une délinquance étrangère ou issue de l’immigration”.

 

02/10/2022 12:36

Allemagne : Plus de 15 000 magasins au bord de la faillite en raison de la flambée des coûts énergétiques, rapporte Der Spiegel

Allemagne : Plus de 15 000 magasins au bord de la faillite en raison de la flambée des coûts énergétiques, rapporte Der Spiegel

Plus de 15 000 magasins allemands sont au bord de la faillite en raison de la flambée des coûts énergétiques, a rapporté vendredi Der Spiegel, citant l'Association allemande du commerce de détail (HDE). Le coût de l'énergie dans le pays a augmenté de près de 150 % depuis le début de l'année.

Selon le rapport, la HDE a écrit une lettre au vice-chancelier et ministre de l'économie Robert Habeck dans laquelle elle avertit que "l'explosion des coûts énergétiques" empêche un nombre croissant de détaillants de joindre les deux bouts. Le groupe a qualifié la situation de "menace existentielle" et a déclaré qu'environ 16 000 entreprises pourraient faire faillite cette année, tandis que la "tendance négative" devrait se poursuivre jusqu'en 2023.

Le groupe a déclaré que la hausse des coûts de l'énergie, qui ont augmenté de 147 % en moyenne depuis le début de l'année, empêche les détaillants de réaliser des bénéfices. La part des coûts de l'électricité dans les volumes de vente des détaillants a déjà atteint près de 3 % en moyenne et de nombreux acteurs du secteur s'attendent à ce que ce chiffre atteigne 5 % en 2023.

Un tel état de fait pourrait désavantager de nombreuses entreprises, a averti le groupe. Étant donné la forte baisse du pouvoir d'achat des ménages privés et l'inflation record, il ne sera probablement pas possible de transférer la hausse des coûts de l'énergie aux consommateurs, affirme la HDE. Par conséquent, le groupe a exhorté Berlin à intervenir en limitant temporairement les tarifs et en réduisant au minimum les taxes sur l'électricité.

RT

02/10/2022 10:48

Des Britanniques brûlent leurs factures d'énergie dans la rue pour protester contre la flambée des prix (Vidéo)

Des Britanniques brûlent leurs factures d'énergie dans la rue pour protester contre la flambée des prix (Vidéo)

Des milliers de personnes ont défilé samedi à Londres et dans d'autres villes du Royaume-Uni pour protester contre le coût de la vie, tandis que certains brûlaient leurs factures d'électricité et de services publics en signe de protestation. Les manifestants portaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : "Je ne peux pas me permettre de vivre", "Bloquez les profits, pas les gens" ou encore "Mangez les Tories"

Le nouveau plafond fixé par le gouvernement permet aux factures d'énergie des ménages moyens d'atteindre 2 500 £ (+- 2840 €).

"Des millions d'entre nous ne pourront tout simplement pas garder la tête hors de l'eau et beaucoup auront froid lorsque la température baissera", a déclaré un porte-parole de la campagne "Don't Pay UK", qui a co-organisé les manifestations. Ce rassemblement souhaite faire pression sur le gouvernement pour qu'il réduise les factures d'énergie à "un niveau abordable" en convainquant un million de personnes de ne pas les payer.



RT

 

14/11/2018
09:38
04/10/2022
12:13
03/10/2022
17:21
15:21
14:51
14:29
14:15
12:31
12:16
02/10/2022
17:27
16:23
14:48
13:53
12:36
10:48