Infos du jour

04/03/2021 13:55

Un sondage révèle qu'Emmanuel Macron inspire principalement de la “colère”, du “dégoût” et du “désespoir” aux Français

Un sondage révèle qu'Emmanuel Macron inspire principalement de la “colère”, du “dégoût” et du “désespoir” aux Français
Un nouveau baromètre lancé ce jeudi par Viavoice et la Fondation Jean-Jaurès pour Le Point révèle qu'Emmanuel Macron inspire principalement de la “colère”, du “dégoût” et du “désespoir” aux Français.

"Emmanuel Macron, par exemple, semble excéder les Français. Il représente la « colère » pour 28% des personnes interrogées, du « dégoût » et du « désespoir » (21%), de la « honte » (18%) et de l’« espoir » pour seulement 16% d’entre eux. Son Premier ministre, Jean Castex, suscite surtout… l’« ennui » et l’« indifférence » pour 19% des Français, mais aussi le « désespoir » (16%) et la « colère » (15%). Finalement la personnalité politique qui inspire le plus « confiance » aux Français, à un peu plus d’un an de l’élection présidentielle se nomme… Edouard Philippe, avec 19%. "

Valeurs actuelles
24/05/2024 10:45

5% des OQTF appliquées en France : Jordan Bardella rappelle à Gabriel Attal son triste bilan en matière d’expulsion des clandestins (Vidéo)

5% des OQTF appliquées en France : Jordan Bardella rappelle à Gabriel Attal son triste bilan en matière d’expulsion des clandestins (Vidéo)

Lors du débat qui opposait Jordan Bardella à Gabriel Attal avant les élections européennes, le Premier minsitre s'est vu rappeler son bilan désastreux en matière d'expulsion des clandestins par le président du Rassemblement national, citant des chiffres de la Cour des Comptes. En effet, seuls 5% des Obligations de quitter le territoire français (OQTF) seraient appliquées en France, "Avec des conséquences très concrètes sur la vie des Français, notamment sur leur sécurité", rappelle M. Bardella, ajoutant que "le 9 juin prochain, c'est aussi un vote pour ou contre l'immigration massive".

 

24/05/2024 09:10

Le FMI anticipe un déficit public pour la France "nettement supérieur" aux prévisions du gouvernement en 2027 et appelle l'exécutif à mettre en place "de nouvelles mesures" de consolidation budgétaire

Le FMI anticipe un déficit public pour la France "nettement supérieur" aux prévisions du gouvernement en 2027 et appelle l'exécutif à mettre en place "de nouvelles mesures" de consolidation budgétaire

Le Fonds monétaire international (FMI) a assuré anticiper un déficit public pour la France "nettement supérieur" aux prévisions du gouvernement en 2027, et a appelé l’exécutif à mettre en place "de nouvelles mesures" dès 2024 pour ramener la dette sur une trajectoire descendante. Le FMI prévoit un déficit public à 4,5 % du PIB en 2027 contre les 2,9 % prévus par le gouvernement, soulignant l'urgence d'une consolidation budgétaire.

Avant le FMI, le Haut Conseil des finances publiques (HCFP) avait déjà jugé que les prévisions de réduction du déficit d'ici 2027 manquaient de "crédibilité" et de "cohérence". Cette analyse du FMI intervient huit jours avant la publication de la notation de la France par l'agence S&P Global, suite au maintien des notations par Moody's et Fitch fin avril.

De son côté, Bruno Le Maire a affirmé jeudi qu'il fera "tout ce qui sera nécessaire" pour faire passer le déficit public sous la barre 3% du PIB en 2027...

L'Express / illustration

24/05/2024 08:53

La Russie reconnaît la responsabilité de l’État islamique dans l'attentat meurtrier de Moscou, mais évoque une implication directe du renseignement militaire ukrainien dans l'attaque

La Russie reconnaît la responsabilité de l’État islamique dans l'attentat meurtrier de Moscou, mais évoque une implication directe du renseignement militaire ukrainien dans l'attaque

La Russie a reconnu, vendredi 24 mai, la responsabilité de l’État islamique (EI) dans l’attentat du Crocus City Hall, qui a fait au moins 144 morts le 22 mars dernier. Moscou avait initialement accusé l'Ukraine, mais l’enquête a révélé que l’attaque avait été coordonnée par des membres de la branche afghane de l’EI, selon le directeur du FSB, Alexandre Bortnikov. Toutefois, il a une nouvelle fois pointé le rôle présumé des renseignements ukrainiens. "L'enquête se poursuit, mais on peut déjà dire avec certitude que le renseignement militaire ukrainien est impliqué directement dans l'attaque", a-t-il affirmé. 

L'Express

24/05/2024 08:42

Ursula von der Leyen soutient les appels polonais et grec en faveur d'un bouclier de défense aérienne commun de l'UE

Ursula von der Leyen soutient les appels polonais et grec en faveur d'un bouclier de défense aérienne commun de l'UE

Les Premiers ministres de Pologne et de Grèce ont soumis une lettre à la Commission européenne, appelant à la création d'un bouclier de défense aérienne européen financé par l'UE. Le président de la Commission, Ursula von der Leyen, a soutenu cette proposition. Ils soulignent que l'Europe ne sera en sécurité que si son espace aérien est protégé, et appellent à la coopération et à l'investissement commun dans ce domaine. La fragmentation actuelle est jugée insuffisante face aux menaces comme les avions, missiles et drones. Cette initiative s'inscrit dans une politique de défense commune renforcée par l'invasion russe de l'Ukraine, avec l'Allemagne, la France et l'Italie promouvant leurs propres systèmes de défense. Le prochain sommet de l'UE en juin discutera de ces efforts de défense collective.

BNN News / Illustration

24/05/2024 08:37

La Chine poursuit ses manœuvres militaires près de Taïwan

La Chine poursuit ses manœuvres militaires près de Taïwan

Pour le deuxième jour consécutif, la Chine mène des exercices militaires autour de Taïwan, impliquant navires de guerre et avions de chasse, afin de vérifier sa «capacité de prendre le pouvoir et de mener des frappes conjointes». Ces manœuvres, nommées «Glaive uni 2024A», interviennent après l'investiture du président taïwanais Lai Ching-te, perçue par Pékin comme un aveu d'indépendance. Elles visent à punir sévèrement les «séparatistes» taïwanais et pourraient être prolongées.

De l'autre côté du Pacifique, Washington appelle la Chine à la retenue, alors que les États-Unis surveillent de près les tensions autour de Taïwan. L'ONU a également demandé à toutes les parties d'éviter d'aggraver les tensions. La Chine privilégie une réunification pacifique avec Taïwan, mais n'exclut pas l'usage de la force...

Le Monde

23/05/2024 09:37

La Russie menace la France de représailles si des troupes françaises sont envoyées en Ukraine

La Russie menace la France de représailles si des troupes françaises sont envoyées en Ukraine

Artem Stoudennikov, directeur du premier département européen du ministère russe des Affaires étrangères, a averti que la Russie prendrait des mesures de représailles si des troupes françaises étaient envoyées en Ukraine. Il a prévenu que ces mesures dépasseraient le domaine politique et que la France serait considérée comme co-belligérante, augmentant ainsi le risque de confrontation entre deux puissances nucléaires.

RT - "Si des troupes françaises sont envoyées en Ukraine, la Russie prendra des mesures de représailles. «Vous vous interrogez sur notre éventuelle réaction diplomatique, mais il est évident que si un tel scénario se réalise, les mesures de réponse se situeront bien au-delà du plan politique», a prévenu Artem Stoudennikov, directeur du premier département européen du ministère des Affaires étrangères, dans un entretien à RIA Novosti. «La partie française a été directement avertie à plusieurs reprises», a-t-il ajouté.

Aussi le diplomate a-t-il noté que Moscou ne pouvait s’empêcher de prendre les déclarations françaises au sérieux, même si la «rhétorique de plus en plus belliqueuse» du président français Emmanuel Macron ne trouve pas un large soutien parmi les alliés de l’UE et de l’OTAN et qu'elle est rejetée par la majorité des Français.

Selon lui, la France sera de facto considérée comme co-belligérante si elle envoie des troupes en Ukraine, ce qui augmentera considérablement le risque d’affrontement entre deux puissances nucléaires sur le champ de bataille. Les militaires français «deviendront des cibles légitimes» pour l’armée russe, a-t-il ajouté."

23/05/2024 09:12

Guerre en Ukraine : Un tribunal ukrainien a ordonné mercredi la libération des premiers détenus volontaires pour rejoindre l'armée

Guerre en Ukraine : Un tribunal ukrainien a ordonné mercredi la libération des premiers détenus volontaires pour rejoindre l'armée

Un tribunal ukrainien a ordonné mercredi la libération des premiers détenus volontaires pour rejoindre l'armée, en vertu d'une nouvelle loi visant à mobiliser plus de soldats contre l'invasion russe. Le tribunal de Khmelnytsky a approuvé la libération de deux condamnés pour vol, nés en 2000 et 1981, pour qu'ils rejoignent la Garde nationale ukrainienne. Selon les autorités ukrainiennes, plus de 3000 détenus ont émis la volonté de rejoindre l'armée en échange d'une libération.

Une mesure qui intervient alors que la Russie avance sur le front est, revendiquant la capture de Klichtchiïvka, un village de la région de Donetsk reconquis par l'Ukraine en septembre 2023. L'armée russe mène une offensive depuis plusieurs mois, marquée par des succès tactiques, notamment la prise de la ville-forteresse d'Avdiïvka en février.

TF1info

23/05/2024 09:02

Délinquance juvénile : Plus des trois quarts des Français souhaitent l'abaissement de la majorité pénale à 16 ans, selon un sondage

Délinquance juvénile : Plus des trois quarts des Français souhaitent l'abaissement de la majorité pénale à 16 ans, selon un sondage

Selon un sondage de l’institut CSA pour CNEWS, Europe 1 et le JDD, 76% des Français sont favorables à abaisser la majorité pénale à 16 ans pour lutter contre la délinquance juvénile. Cette question est revenue au premier plan suite à plusieurs faits de violence graves impliquant des mineurs ces dernières semaines.

La mesure d'abaisser la majorité pénale à 16 ans est particulièrement soutenue à droite. Le président des Républicains, Eric Ciotti, a proposé un plan de «choc d'autorité et de sévérité» comprenant cette mesure et la suppression de l'excuse de minorité, lors d’un entretien avec le JDD le 4 mai.

Jordan Bardella, leader du RN pour les prochaines élections européennes, a également repris ces propositions lors d'une interview avec CNEWS le 20 mai : «Il faut mettre fin à l’excuse de minorité et il faut abaisser la majorité pénale à 16 ans. Je souhaite qu’on développe des centres éducatifs fermés pour les mineurs sur le modèle des pays nordiques. En Hollande, ils ont des taux de récidive qui sont bien moindres que les taux français car ils sanctionnent immédiatement avec des mesures privatives de liberté et des peines très courtes».

23/05/2024 08:35

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron évoque "Un mouvement d'insurrection absolument inédit"

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron évoque "Un mouvement d'insurrection absolument inédit"

En visite au commissariat central de Nouméa, le président Emmanuel Macron a déclaré que "l'on assiste à un mouvement d'insurrection absolument inédit. Personne ne l'avait vu venir avec ce niveau d'organisation et de violence." Il a salué "le sang froid" et "le professionnalisme" des forces de l'ordre et a prévenu que "les jours et les semaines qui viennent seront encore difficiles."

Emmanuel Macron veut un retour à "la paix"

Emmanuel Macron a débuté sa visite éclair en Nouvelle-Calédonie jeudi matin, appelant à un retour rapide à «la paix, au calme, à la sécurité» et au «dialogue» après une semaine d'émeutes qui ont profondément affecté l'archipel. «Ma volonté est d'être aux côtés de la population pour que le plus vite possible, ce soit le retour à la paix, au calme, à la sécurité. C'est la priorité des priorités», a déclaré le président dès son arrivée à l'aéroport de Nouméa.

Lors d'une réunion jeudi matin, le président a observé une minute de silence pour les six personnes tuées lors des émeutes, dont deux gendarmes. E. Macron a ensuite discuté avec des élus et acteurs économiques pendant plus de trois heures, suivi d'un déjeuner informel. Accompagné des ministres Gérald Darmanin, Sébastien Lecornu, et Marie Guévenoux, il a promis des "décisions" et des "annonces" à "l'issue de cette journée". Il a souligné les souffrances des populations, notamment l'accès aux soins et l'approvisionnement.

Les Indépendentistes font bloc

Malgré la visite d'Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie, les indépendantistes persistent à maintenir les barrages tant que le texte contesté ne sera pas retiré. Plus d'une semaine après le début des émeutes, le président a appelé à un "apaisement constructif" et continue de chercher une solution politique devant les élus locaux à Nouméa, tout en réaffirmant le maintien du territoire dans la République, conforme aux résultats des trois référendums précédents.

Le Figaro

23/05/2024 08:02

La SNCF double la prime de ses agents pour éviter une grève pendant les JO

La SNCF double la prime de ses agents pour éviter une grève pendant les JO

Les agents de la SNCF pourront toucher jusqu'à 1.900 euros pour travailler du 22 juillet au 8 septembre durant les Jeux Olympiques. La prime journalière initialement prévue a été doublée, passant à 95 euros bruts, et s'appliquera à 50.000 cheminots sur tout le territoire. Cette décision, annoncée après des négociations avec les syndicats, vise à prévenir une grève pendant l'événement. En comparaison, à la RATP, les primes peuvent aller jusqu'à 2.500 euros pour certains conducteurs de métro et de RER. Les policiers et gendarmes en Île-de-France recevront également une prime de 1.900 euros.

JMMorandini / Illustration

 

 

 

 

22/05/2024 11:02

Fast fashion : Les vêtements pour enfants vendus sur Shein contiennent des substances nocives, dénonce une association de défense des consommateurs

Fast fashion : Les vêtements pour enfants vendus sur Shein contiennent des substances nocives, dénonce une association de défense des consommateurs

L'organisation belge de défense des consommateurs "Testachats" a testé 25 vêtements et chaussures pour enfants de la plateforme en ligne Shein pour détecter la présence de substances chimiques indésirables. Selon les résultats publiés par l'organisation, dix de ces articles contenaient au moins une substance dangereuse, dont une paire de chaussures avec des niveaux de plomb et de phtalates largement supérieurs aux normes européennes. Pour Julie Frère, porte-parole de Testachats, “il est complètement irresponsable de proposer un tel article sur le marché européen”.

D'autres articles présentaient des perturbateurs endocriniens, des allergènes et des irritants. Testachats dénonce des règles trop laxistes et demande un renforcement du règlement européen REACH et plus de contrôles pour protéger les consommateurs.

7sur7 / illustration

 

 

 

 

 

22/05/2024 10:31

Plus de deux mille policiers et gendarmes mobilisés en Nouvelle-Calédonie alors que la situation demeure extrêmement précaire sur place

Plus de deux mille policiers et gendarmes mobilisés en Nouvelle-Calédonie alors que la situation demeure extrêmement précaire sur place

Après une dizaine de jours de troubles contestataires en Nouvelle-Calédonie, un véritable pont aérien sécuritaire a été établi pour l’acheminement de forces de l’ordre alors que l’aéroport de La Tontouta est fermé jusqu’au samedi 25 mai. Jeudi, pas moins de cinq nouveaux escadrons de gendarmerie mobile (EGM), composés d’une centaine de gendarmes chacun, étaient toujours en voie d’acheminement pour l’archipel. « Cela portera à vingt le nombre d’EGM présents à partir de jeudi", indiquait le service de communication de la gendarmerie, mercredi. En temps normal, ce sont cinq à sept escadrons qui sont présents en permanence sur l’île.

Depuis une dizaine de jours, la Nouvelle-Calédonie est en proie à des troubles sans précédent suite à l'adoption d'une réforme controversée à Paris, entraînant une mobilisation sécuritaire exceptionnelle. Des escadrons de gendarmerie mobile, le RAID et des compagnies de CRS spécialisées dans les violences urbaines, ont été acheminés sur l'archipel. Malgré cette présence renforcée, certains quartiers de Nouméa restent inaccessibles, et la situation demeure extrêmement précaire. Des préoccupations surgissent par ailleurs quant à l'impact de cette mobilisation sur l'organisation des Jeux olympiques, bien que les autorités assurent que cela n'affectera pas les ressources globales...

Depuis le début des émeutes indépendantistes, six personnes ont été tuées et 84 policiers et gendarmes blessés, selon le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Au total, 276 interpellations ont été effectuées, dont 248 ont conduit à des gardes à vue.

Le Monde

 

 

 

 

 

22/05/2024 09:44

Européennes : Pour Marine Le Pen, "Il faut qu’Emmanuel Macron subisse la pire défaite possible pour le ramener sur terre"

Européennes : Pour Marine Le Pen, "Il faut qu’Emmanuel Macron subisse la pire défaite possible pour le ramener sur terre"

Marine Le Pen, présidente du groupe Rassemblement national à l'Assemblée Nationale, répond aux questions de Laurence Ferrari concernant la visite d'Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie pour tenter de rétablir le dialogue après dix jours d'émeutes, les élections européennes, la prochaine élection présidentielle, la sécurité en France : "Il faut qu’Emmanuel Macron subisse la pire défaite possible pour le ramener sur terre. Parceque, là, il est en train de nous expliquer que tout va bien, qu'il va continuer comme si de rien n'était, que c'est merveilleux la dette, que c'est merveilleux les impôts, que l'insécurité n'existe pas, que l'immigration est régulée.. STOP ! Il faut le ramener à la réalité de ce que vivent nos compatriotes" déclare-t-elle notamment. 

 

22/05/2024 08:28

L’Espagne et l’Irlande vont reconnaître l’État palestinien ce mercredi 22 mai lors d'une annonce avec au moins un autre pays, selon Politico

L’Espagne et l’Irlande vont reconnaître l’État palestinien ce mercredi 22 mai lors d'une annonce avec au moins un autre pays, selon Politico

MàJ : La Norvège va reconnaître l’existence d’un Etat palestinien à compter du 28 mai, a annoncé mercredi le Premier ministre norvégien Jonas Gahr Støre malgré les mises en
garde du gouvernement israélien. (7sur7)

Le ministre israélien des affaires étrangères, Israël Katz, a ordonné aux ambassadeurs d'Irlande et de Norvège de rentrer immédiatement en Israël, la Norvège ayant déclaré qu'elle reconnaîtrait un État palestinien et l'Irlande devant faire de même. Le responsable israélien a prévenu qu'il y aurait "d'autres conséquences graves", l'Espagne ayant également décidé de suivre l'exemple de l'Irlande et de la Norvège.

--------------------------

Les gouvernements de l'Espagne et de l'Irlande devraient reconnaître l'État palestinien ce mercredi 22 mai lors d'une annonce coordonnée avec au moins un autre pays, a révélé le média Politico. En Espagne, le Premier ministre Pedro Sánchez présentera la proposition ce matin au parlement à partir de 9h. En Irlande, l'annonce sera faite lors d'une conférence de presse à 8h (9h à Bruxelles et Madrid) par les dirigeants du gouvernement à trois partis : le Premier ministre Simon Harris, le ministre des Affaires étrangères Micheál Martin et le ministre de l'Environnement Eamon Ryan. D'autres pays comme la Belgique, la Slovénie, Malte ou la Norvège pourraient également se joindre à cette initiative. La Suède est jusqu'à présent le seul pays de l'UE à avoir reconnu la Palestine.

Dans le même temps, les États-Unis et d'autres pays de l'UE affirment qu'ils reconnaîtraient la Palestine dans le cadre d'une solution à deux États convenue avec Israël, accordant de facto un droit de veto au gouvernement de l'Etat hébreux alors que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a clairement indiqué qu'il s'opposerait à cette solution.

En France, Emmanuel Macron avait déclaré en février que la reconnaissance d'un État palestinien n'était "pas un tabou pour la France", ajoutant que "nous le devons aux Palestiniens dont les aspirations ont été trop longtemps bafouées". Mais jusqu'à présent, Emmanuel Macron n'a pas rejoint le groupe de dirigeants européens "partageant les mêmes idées" qui souhaitent que leur pays reconnaisse la Palestine aujourd'hui.

Politico / Illustration

 

 

 

 

 

04/03/2021
13:55
24/05/2024
10:45
09:10
08:53
08:42
08:37
23/05/2024
09:37
09:12
09:02
08:35
08:02
22/05/2024
11:02
10:31
09:44
08:28