Le samedi politique

Le Samedi Politique avec Jacques Baud - Ukraine - Israël : regards croisés sur le narratif de guerre

Publiée le 16/03/2024

Les conflits en Ukraine et israélo-palestinien ont d’incroyables similitudes. D’abord, l’un comme l’autre déchaine les passions, avec son corolaire, une information souvent biaisée. Et si les médias sont à l’origine de bien des contre-vérités sur les deux guerres qui occupent l’essentiel de l’espace journalistique, les hommes politiques, y compris les plus hauts dirigeants, prennent également part à ce narratif de guerre qui agit comme un rayon paralysant. C’est d’ailleurs une nouvelle triste démonstration de cet état de fait qu’Emmanuel Macron a proposé aux Français jeudi soir dans le cadre de ses déclarations sur l’envoi de troupes au sol.

Sur le conflit en Ukraine comme sur les affrontements en Israël et à Gaza, chaque configuration est simplifiée à l’extrême pour déterminer un camp du Bien face à un camp du Mal. Au premier, on attribue toutes les vertus mais aussi tous les droits, au second la brutalité et le crime. Parmi les manipulations, celles qui consistent à dater le début des conflits en faisant fi de leur histoire plus longue.

Ancien colonel des renseignements suisses et ancien chef de la doctrine des opérations de paix à l’ONU, Jacques Baud a publié un grand nombre d’ouvrages dont quatre consacrés à la guerre en Ukraine : le dernier opus "L’art de la guerre russe : Comment l’Occident a conduit l’Ukraine à l’échec" chez Max Milo (disponible ici : https://boutiquetvl.fr/tous-les-livres/jacques-baud-l-art-de-la-guerre-russe-comment-loccident-a-conduit-lukraine-a-lechec). Il vient de faire paraître "Opération Déluge d’Al-Aqsa - La défaite du vainqueur", toujours chez Max Milo (disponible ici https://boutiquetvl.fr/tous-les-livres/jacques-baud-operation-deluge-d-al-aqsa-la-defaite-du-vainqueur). L’occasion d’observer les mécanismes communs et les divergences de traitement dans les deux narratifs de guerre.

Le Samedi Politique avec Régis Le Sommier - Attentat contre Trump : les conséquences géopolitiques

Publiée le 20/07/2024

🚨 Une semaine après l’attentat de Butler contre Donald Trump durant son meeting en plein air en Pennsylvanie, les conséquences politiques de cette séquence qui renoue tristement avec une tradition américaine sont infinies. Alors que le candidat désormais investi par les Républicains ressort incroyablement renforcé de cette tentative d’assassinat, à laquelle il a réagi avec courage, son adversaire Joe Biden enchaîne les impairs et en est réduit à se confiner avec sa 3ème infection au Covid-19.

👱🏼‍♂️Petit à petit, malgré la franche hostilité des médias, la victoire de Donald Trump en novembre prochain semble se rapprocher. Avec elle, une rupture complète dans la gestion de la crise en Ukraine. Une rupture parfaitement illustrée par le colistier de Donald Trump, James David Vance, très clair dans sa vision des priorités géopolitiques des Etats-Unis.

Un changement de cap en perspective qui se conjugue aux initiatives lancées par Viktor Orban. A peine à la tête de la présidence européenne, le premier ministre hongrois a sauté dans un avion pour se rendre à Kiev puis à Moscou et à Pékin afin de faire avancer des négociations de paix.

🗣📺 Pour décrypter l’attentat de Butler et ses conséquences mondiales, le grand reporter Régis Le Sommier est l’invité du Samedi Politique. Ancien directeur adjoint de Paris-Match, ancien correspondant à New York, il est le directeur de la rédaction d’Omerta.