Le samedi politique

Le Samedi Politique avec le général Henri Roure - Ukraine, Chine, Afrique : La France sans voix ?

Publiée le 18/05/2024

🌐 Cette semaine, dans "Le Samedi Politique" avec le Général Henri Roure, nous plongeons au cœur des enjeux internationaux pour observer la maigre place qu’occupe notre pays sur la scène mondiale. 

💥 Guerre en Ukraine, conflits au Proche-Orient, tensions en Nouvelle-Calédonie, et le rejet de notre pays en Afrique... Autant de théâtres qui démontrent que la voix et le poids de la France sont en chute libre. Écrasée entre l’UE et sa commission qui s’arroge de plus en plus de pouvoir et les Etats-Unis régnant en maître sur l’OTAN, Paris a vu sa diplomatie pourtant longtemps singulière voler en éclat. Un déclin sur la scène internationale et une privation de souveraineté qui œuvrent conjointement à affaiblir notre pays à l’intérieur comme à l’extérieur, à l’image des émeutes de banlieues ou de l’insurrection en Nouvelle-Calédonie.

Le général Henri Roure, officier-général des troupes de Marine, diplômé de l'École Supérieure de Guerre et docteur d'État en Sciences Politiques, abordera également son engagement politique récent aux côtés de François Asselineau, le président de l'UPR pour les élections européennes où il figure en troisième position sur la liste Asselineau – Frexit.

❣️Vous aimez cette émission, dites-le :

👍🏼 Cliquez sur le pouce en l’air
✍🏼 Ecrivez-moi en commentaire
⤵️ Relayez cette vidéo

🖱 Abonnez-vous à notre chaîne

🔔 Activez les notifications !

Le Samedi Politique avec Henri Guaino - Guerre, dissolution : Macron, ivre de lui-même ?

Publiée le 15/06/2024

Dans ce nouveau numéro du Samedi Politique, nous analysons la situation actuelle en France avec Henri Guaino, ancien député, essayiste ("Ils veulent tuer l’Occident" chez Odile Jacob, "À la 7ème fois, les murailles tombèrent", aux Editions du Rocher) et conseiller spécial du président Nicolas Sarkozy.

Après le résultat catastrophique de sa candidate lors des élections européennes, le président Emmanuel Macron, vexé, a décidé de dissoudre l’Assemblée nationale. En campagne permanente depuis des mois, le locataire de l’Elysée outrepasse ses fonctions et abîme souvent les institutions.

Après 7 ans au pouvoir, le président s’enferme en surplombant le peuple qu’il n’écoute pas. Pour casser les Gilets Jaunes, il a maté la révolte par la force, pour la réforme des retraites, il est passé en force, manipulant les textes et les législations… Et pour s’immiscer dans la guerre en Ukraine, il s’est lui-même engagé dans un engrenage dangereux, au mépris des volontés populaires. De cette attitude extrémiste, découle la colère des Français. Une colère à laquelle la dissolution présentée comme une occasion de clarification pourrait être un nouveau tour de force.