Le samedi politique

Le Samedi Politique avec Pierre Conesa : Les VRP de guerres

Publiée le 18/06/2022
Il y a bientôt quatre mois, le 24 février 2022, la guerre en Ukraine commençait avec l’invasion des troupes russes. Ce conflit que d’aucuns pensaient voir rapidement réglé s’éternise. Le monde actuel, perfusé d’informations (et de désinformations) en continu, suit assidûment les événements. Ancien haut fonctionnaire au ministère de la Défense, Pierre Conesa publie "Vendre la guerre - Le complexe militaro-intellectuel" aux éditions L’aube. Il décrypte les mécanismes médiatico-politiques autour des conflits qui secouent le monde sous les projecteurs ou dans le silence général. De la guerre au Yémen ou en Irak, en passant par le Haut-Karabagh ou l’Ukraine, l’auteur décrypte ce complexe militaro-intellectuel, pendant du complexe militaro-industriel décrit par Eisenhower. A travers les experts autoproclamés de salon comme Bernard-Henri Lévy, Pierre Conesa démonte ces bellicistes qui ont su s’imposer jusque dans les arcanes du pouvoir politique et endosser le rôle de décideurs publics. Ils définissent ainsi le bien et le mal, le fort et le faible et dictent une pensée unique qui tord les relais diplomatiques pour vendre des guerres dont ils ne subissent jamais les conséquences.

Le Samedi Politique avec Maxime Amblard - Energie : de l’abondance à la pénurie

Publiée le 03/12/2022

Coupures de courant, pénuries énergétiques, explosion des prix, inflation générale, beaucoup de Français ne pensaient pas être un jour confrontés à une telle situation. Depuis des années, des décisions politiques déconnectées de nos besoins ont peu à peu sabordé l’un des principaux atouts français : la filière nucléaire et sa résilience énergétique. L’ouverture à la concurrence, à l’instar du marché de l’énergie, ont imposé des règles dont le premier effet a été de taper les Français au porte-monnaie.

L’idéologie des Verts politiques, au gré d’accords ineptes avec les gouvernements successifs, a poussé à délaisser la puissance nucléaire française si chère à De Gaulle, dont la fermeture de la centrale de Fessenheim sous la pression allemande est sans doute le point d’orgue. Et si le chemin était déjà bien avancé, les récentes décisions de l’Union européenne emmenées par la célèbre allemande Ursula von der Leyen, quant à la Russie, notamment les sanctions contre les importations de gaz, à l’instar de l’attentat pour saboter les gazoducs Nord Stream, ont lourdement aggravé le cas de notre pays.

Maxime Amblard est ingénieur d’études en physique des réacteurs nucléaires. Acteur de l’industrie nucléaire, il publie "Abondance & pénurie - Les armes pour mener le combat de la souveraineté énergétique" publié par Perspectives Libres (disponible ici : https://boutiquetvl.fr/tous-les-livres/maxime-amblard-abondance-penurie). Dans un livre complet et précis, il dresse l’état de notre pays et explique sans idéologie les forces et faiblesses de notre mix énergétique pour finalement proposer un modèle souverain. Un entretien complexe mais salutaire !