Zooms

Grand Angle Exclusif : L’identité en panne ? (Rochedy, Le Gallou, Vardon, Marty)

Publiée le 21/05/2023

La question de l’identité apparait plus que jamais dans toute sa gravité. Tout semble remis en question : l’individu, l’école, la famille, la démocratie, l’Europe. Longtemps portée par des courants de pensée, des instituts ou des formations politiques, on a considéré que l’identité était un rempart… en devenir. Aujourd’hui, face à la mondialisation qui s’impose, face à des nouvelles idéologies qui nous secouent, face à la dépossession, l’identité semble en panne.

Pour évoquer ce sujet, TVL a décidé d’inviter quatre personnalités qui s’affirment identitaires :

- Jean-Yves Le Gallou, président de l’Institut Iliade et animateur de I-Media,

- Julien Rochedy, auteur et éditeur,

- Philippe Vardon, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

- Solenn Marty, porte-parole de l’Institut Iliade.

(Un débat dirigé par Martial Bild)

Zoom - Thibaud Gibelin-Ferenc Almassy : Orbán pour comprendre la stratégie hongroise

Publiée le 02/10/2023

Balázs Orbán, directeur politique du premier ministre Viktor Orbán a rédigé, fin 2020, un essai pour "Comprendre la stratégie hongroise". Cet ouvrage est préfacé par Thibaud Gibelin, essayiste, doctorant en sciences politiques et professeur invité au Mathias Corvinus Collegium. Interrogé en compagnie de Ferenc Almassy, journaliste et rédacteur en chef du Visegrad Post, Thibaud Gibelin rappelle que l’ouvrage s’inscrit dans un moment particulier résumé par Viktor Orbán lui-même : "Trouver une nouvelle ère ou une nouvelle voie pour un pays sorti du système communiste mais rebuté par une Europe libérale qui a perdu tout avantage concurrentiel dans les domaines de l’économie, de la science, et des innovations. Et qui dispose d’une population vieillissante et des millions de migrants à ses frontières".
Balázs Orban décrit la stratégie du gouvernement hongrois et démonte les idées fausses entretenues par les médias occidentaux sur la nature et les objectifs de ce dernier. Tout en s’opposant au discours dominant de l’Occident sur la Hongrie, Balázs Orbán plaide pour une Europe dans laquelle il est possible de gouverner selon des principes enracinés dans l’histoire et les valeurs nationales plutôt que selon le consensus libéral encore hégémonique. A quelques mois des élections européennes, un message adressé aux Français.