Le samedi politique

Le Samedi Politique - Coronavirus : les malades de la mondialisation

Publiée le 07/03/2020
Depuis l’arrivée du coronavirus en France, le gouvernement d’Emmanuel Macron navigue à vue et enchaîne les décisions aberrantes. A titre d’exemple, au mois de février, alors que les premiers cas étaient recensés en France, le ministère des Affaires étrangères se félicitait d’envoyer 17 tonnes de matériel médical en Chine. Un mois plus tard, la France n’a plus suffisamment de stocks de masques et de gels hydroalcooliques, entre autres choses. De même, le refus de restreindre et contrôler les entrées sur le territoire ou d’annuler des matchs de football surprennent alors que des petits marchés ruraux sont interdits. Le "en même temps" de la Macronie bat son plein, en pleine crise sanitaire du Coronavirus, créant autant d’incompréhensions que d’inquiétudes dans les esprits, à raison. Jean-Philippe Tanguy, porte-parole de Debout La France et délégué national au patriotisme économique revient sur les décisions illogiques et irresponsables de ces dernières semaines tout en pointant du doigt la situation de dépendance industrielle de la France dans ce monde mondialisé façonné par les élites qui font primer, quoi qu’il en coûte, l’économie de marché.

Le Samedi Politique avec Loïk Le Floch-Prigent - Nord Stream, nucléaire : le sabotage énergétique

Publiée le 01/10/2022

Les Français auront-ils du chauffage cet hiver ou devront-ils tous céder à l’injonction de Bruno Le Maire, le ministre de l’économie, d’acheter des cols roulés ? Alors que la guerre en Ukraine a permis à Ursula von der Leyen de décréter des sanctions qui portent préjudice à nos pays européens, la disparition de notre souveraineté énergétique était programmée de longue date et entamée depuis longtemps à force de politique de sape de l’industrie. L’abandon de la maintenance des centrales nucléaires ajouté à l’obsession pour les éoliennes sans discernement, en passant par des approvisionnements étrangers incohérents, voilà désormais la France renvoyée à l’heure des délestages, des rationnements et des pénuries.

Ancien patron de Gaz de France, d’ELF Aquitaine et de la SNCF, Loïk Le Floch-Prigent (Auteur de "Il ne faut pas se tromper - Pour en finir avec les idées reçues sur l'énergie et l'industrie" chez Elytel disponible ici ) est parmi les ingénieurs et experts qui connaissent le mieux le secteur énergétique. Il explique comment les grands patrons doivent réapprendre à défendre leurs entreprises avant d’obéir aux politiques incohérentes. Dans une émission abordable et didactique, autant que fournie et précise, il démonte les politiques qui ont contribué, étape après étape, à saborder notre indépendance énergétique. De la pression des prétendus écologiques plein d’idéologie aux ingérences extérieures en passant par la méconnaissance économie et géopolitique, rien n’a de sens, ni de cohérence.