Politique Eco

Politique & Eco n°432 avec Pierre Jovanovic : Même les banques centrales (BCE, FED) sont en déficit

Publiée le 15/04/2024

Parmi les banques commerciales déjà en difficulté, il faut signaler la Société Générale qui après avoir vendu les fonds de tiroir, vend même le tiroir ! La SG a été sauvée en 2008 par les banques américaines et celles-ci veulent maintenant un sérieux retour sur investissements, ayant un maximum d'actions. Morgan Stanley a dégradé le titre de la banque.

Mais ce sont aussi les banques centrales qui entrent dans les déficits. Dans son bilan 2023 publié jeudi 22 février, la Banque centrale européenne annonce avoir subi une perte de 1,3 milliard €, c’est aussi le cas de la FED et d’autres banques européennes. La hausse des taux voulue par elles en est la cause. Les banksters de la BCE prêtent de l'argent qu'ils n'ont pas à des banksters de la zone qui en manquent. "C'est de la cavalerie financière et de la création monétaire ex nihilo létale à terme" (Chevalier.biz). Un motif d’inquiétude supplémentaire qui rappelle la crise de 2008, les prêts interbancaires se tarissent faute de liquidités. Et pendant ce temps l’or ne cesse de monter 2 300 $ l’once pour 31 grammes.

Dans la série des déficits, voici maintenant les assurances : CGI Bâtiment (assurances), essentiellement dû à celle du grand groupe de construction Français, GEOXIA (Les Maisons Phoenix) en faillite.

Pour Pierre Jovanovic, il y a un cygne noir, celui du nombre des morts de la vaccination (source Bloomberg), conséquences inattendues : des procès et des versements d’indemnités conséquentes aux victimes.

Et pendant ce temps, Emmanuel Macron et Bruno Le Maire se heurtent au mur de la dette. Ils ont définitivement transformé la France en Grèce de 2009. Quant au livret A, il va servir à financer la guerre en Ukraine .

De tout cela l’opinion, en France et aux Etats-Unis, commence à s’apercevoir et les médias mainstream connaissent des difficultés, même le Wall Street journal perd des lecteurs, alors que les bourses continuent leur lévitation, en contradiction avec un situation économique fortement dégradée.

Politique & Eco n°437 avec Jean-Loup Izambert - Elections européennes : la corruption qu'ils vous cachent

Publiée le 20/05/2024

Qui vous parle du vrai bilan de l'Union européenne ? Depuis 1979, tous les 5 ans, des millions d’hommes et de femmes votent pour des eurodéputés. Vous donnez votre voix à des individus dont vous ignorez presque tout, dont vous ne pouvez contrôler l’action parlementaire ou les révoquer s’ils ne tiennent pas leurs engagements. Résultat : pendant que le gouvernement français prête, avec les autres pays membres de l’UE, des dizaines de milliards € à la dictature génocidaire d’Ukraine, l’un de vos proches décède car il n’a pu être soigné à temps faute de médecin ! Dans son dernier ouvrage "Bilan noir - L'union européenne contre la France", le journaliste d’investigation Jean-Loup Izambert livre une enquête rigoureuse menée sans concession sur 74 années d’Europe supranationale. Il passe au crible tous les principaux aspects de la politique de l’UE et ses conséquences pour les Français. Voici le bilan noir de l’Union européenne que ne vous fera aucun eurodéputé. Et pour cause : "Tous, dit-il, sont responsables du déclin français programmé à Bruxelles à coups de "recommandations" avec les dirigeants de l’Elysée-Matignon au profit de l’hégémonie des Etats-Unis". Un entretien décapant et révélateur de la tromperie organisée au plus haut niveau du pouvoir politique.