Tueurs en Séries

Tueurs en Séries : ATHENA, un film de gauche qui rend de droite ?

Publiée le 15/10/2022

Sorti le 23 septembre dernier sur Netflix, le dernier film de Romain Gavras fait beaucoup parler de lui – pas forcément comme il l'aurait souhaité. Racontant, de manière très esthétisée, le basculement d'une cité dans une véritable guerre civile, orchestrée semble-t-il par l'extrême-droite, l'œuvre produit en réalité l'effet inverse. À gauche comme dans les critiques, le réalisateur est accusé de propager une image très (trop) "zemmourienne" de la banlieue, voire de jouer carrément le fameux "jeu du RN". Retour sur ce film à qui l'on reproche, visiblement, de présenter les quartiers de façon trop réaliste... tout en faisant l'affront suprême d'épargner la police.

Tueurs en Séries - BARBARES : le massacre woke d'une bonne série

Publiée le 12/11/2022

La saison 1 était de qualité, respectueuse de l'univers et de la cohérence historique. Finalement, la série « Barbares » n'aura pas tenu au-delà de sa saison 2 pour être rattrapée par le wokisme à la sauce Netflix. Une « carthaginoise » africaine rejoint les rangs des protagonistes principaux, mais surtout, une romance homosexuelle sortie de nulle part vient s'immiscer dans l'intrigue, entre un officier romain et le chef barbare de la tribu des Marcomans... Un grand gâchis pour cette production qui avait pourtant de beaux jours devant elle. Préférez-lui largement le film « À l'Ouest rien de nouveau », sorti au même moment sur la plateforme, qui nous plonge de manière époustouflante dans les pas de jeunes soldats allemands engagés dans l'enfer de la Grande guerre.