Zooms

Zoom - Laurent Cassiau-Haurie : Insécurité : la police pour empêcher une guerre civile ?

Publiée le 01/02/2024

Les idéologues sont perdus, rien ne pourra les faire changer. Au gauchisme et au progressisme s'ajoutent de nouveaux virus qui fracturent un peu plus la société : le wokisme, l’européisme, sans oublier le “traitrisme”, le “nullisme” et le “mensongisme” ont pris le pouvoir et détruit le bon sens. Il n’y a plus de France charnelle mais un ensemble administratif composé d’individus, homo économicus et consommateurs, variable d’ajustement du village monde ouvert au tout business. La France s’enfonce inlassablement dans un silence coupable, menée par une élite complice. Le peuple semble tombé dans une résignation et un fatalisme injustifiables mais bien pilotés.

Dans son ouvrage "Qu'est-ce que vous n'avez pas compris", l'ancien commandant de police, Laurent Cassiau-Haurie, tente d’ouvrir les yeux de ceux qui vivent dans le déni face à l'insécurité, première étape d’un sursaut inéluctable sous peine de transformation, de disparition ou de relégation. 

Zoom - Xavier Tytelman : La situation militaire en Ukraine ? Mauvaise !

Publiée le 29/02/2024

Les arguments  de Xavier Tytelman en faveur de l’Ukraine sont souvent en désaccord  avec l’expertise de TVL sur le conflit russo-ukrainien. Raison de plus de les entendre pour mieux les approuver, les discuter ou les réfuter. Pour rappel, Xavier Tytelman est consultant aéronautique et défense. Il est rédacteur en chef digital d’Air&Cosmos. Militaire dans l’aviation navale pendant 10 ans, il a aussi fait quatre années de veille des médias sociaux.

Depuis le début de cette guerre, Xavier Tytelman apporte un soutien politique, intellectuel mais aussi opérationnel à l’Ukraine. Il s’est ainsi engagé à apporter une aide alimentaire et logistique aux volontaires français qui se battent contre la Russie.  Multipliant les vidéos ou les déplacements à Kiev, il explique que la Russie déstabilise le monde à son avantage et se prononce en faveur de nouvelles sanctions contre le pays présidé par Vladimir Poutine. Interrogé sur la situation militaire en Ukraine, il répond "mauvaise" !