Zooms

Zoom - Philippe Pichon : Un pamphlet contre les femmes écrivains féministes

Publiée le 08/12/2023

Ecrivain et lanceur d’alerte, Philippe Pichon a été, dans une autre vie, un très médiatique commandant de police, auteur du très remarqué "Journal d’un flic". Il publie dans un tout autre domaine, un pamphlet érudit sur les vaches sacrées du féminisme : "Pourquoi la littérature (du vagin) respire mal - Les daltoniennes de l’écriture inclusive". L’ouvrage en forme de brûlot est né d’une déclaration du député Sandrine Rousseau à l’Assemblée nationale : "Lâchez-nous l’utérus!". Philippe Pichon a alors entrepris de pourfendre les "thuriféraires du vaginalement correct" ou des grandes patronnesses du XXème siècle comme Simone de Beauvoir ou Marguerite Duras. La vraie question de l’ouvrage se résume en une phrase : Existe-t-il une écriture féminine ? Ou des écrits de femmes ? La littérature a-t-elle un sexe ? Les réponses sont ébouriffantes et ne manqueront pas de faire débat. A chacun de juger…

Zoom - Xavier Tytelman : La situation militaire en Ukraine ? Mauvaise !

Publiée le 29/02/2024

Les arguments  de Xavier Tytelman en faveur de l’Ukraine sont souvent en désaccord  avec l’expertise de TVL sur le conflit russo-ukrainien. Raison de plus de les entendre pour mieux les approuver, les discuter ou les réfuter. Pour rappel, Xavier Tytelman est consultant aéronautique et défense. Il est rédacteur en chef digital d’Air&Cosmos. Militaire dans l’aviation navale pendant 10 ans, il a aussi fait quatre années de veille des médias sociaux.

Depuis le début de cette guerre, Xavier Tytelman apporte un soutien politique, intellectuel mais aussi opérationnel à l’Ukraine. Il s’est ainsi engagé à apporter une aide alimentaire et logistique aux volontaires français qui se battent contre la Russie.  Multipliant les vidéos ou les déplacements à Kiev, il explique que la Russie déstabilise le monde à son avantage et se prononce en faveur de nouvelles sanctions contre le pays présidé par Vladimir Poutine. Interrogé sur la situation militaire en Ukraine, il répond "mauvaise" !