Zooms

Zoom - Stanislav Stoyanov : La Bulgarie a perdu le tiers de ses habitants depuis 1990

Publiée le 27/02/2024

La Bulgarie est le pays le plus pauvre de l’Union européenne. Elle est aussi le pays le plus menacé d’extinction démographique pure et simple : depuis la fin du communisme, sa population est passée d’environ 9 millions d’habitants à 6 millions d’habitants (si l’on compte la population résidant réellement à l’année dans le pays). Par ailleurs, une grande instabilité politique s’est instaurée dans le pays, avec la tenue de cinq élections législatives entre 2021 et 2023. Durant cette période, la formation politique nationaliste Renaissance (en bulgare : Vazrazhdane) a connu une progression constante, approchant désormais les 15% des suffrages exprimés. Vazrazhdane aura très probablement des élus dans le prochain Parlement européen, et a officiellement rejoint le parti ID (dans lequel on retrouve notamment le RN français ou le FPÖ autrichien) en janvier 2024.

Dans un entretien exclusif pour TVLibertés, et en langue française, le député bulgare Stanislav Stoyanov parle des différentes problématiques de la Bulgarie : la démographie, la pauvreté, la corruption, l'agriculture, les communautés turques et tziganes, l’Islam en Bulgarie, les relations avec la Russie ou la Turquie, l’Union européenne.

Zoom - Véronique Bouzou : Vers un monde sans profs !

Publiée le 18/04/2024

Véronique Bouzou, professeur de français en région parisienne, a suscité un vif débat en publiant un livre-choc : "Ces profs qu’on assassine". Elle revient avec un nouvel ouvrage de fiction largement inspiré de son expérience personnelle, "Un monde sans profs". Tout commence sur ce constat : la France est à l’arrêt pour une durée indéterminée. Une seule question se pose : pour quelle raison ? Une seule certitude : tout a commencé dans une salle de classe.

Véronique Bouzou décrit un monde enseignant confronté à l’insécurité, l’entrisme islamiste, l’invasion de la théorie du genre, le harcèlement sur les réseaux sociaux, les mesures sanitaires disproportionnées, des salaires trop faibles, la pression de certains parents ou bien encore l’arrivée de l’intelligence artificielle. Les défis ne manquent pas. L’école n’est finalement que le miroir de notre société, et c’est surtout le "politiquement correct" qui a tué la vocation d’enseignant.

Ce livre s’adresse aux professionnels de l’éducation mais aussi aux parents et aux élèves. En vérité, à tous ceux qui refusent que l’on s’achemine inéluctablement vers… un monde sans profs.