Zooms

Zoom - Philippe de Villiers : Macron, Zemmour, Schwab, Le Pen… il dit tout !

Publiée le 30/04/2021
Dans l’entretien accordé à TVLibertés, Philippe de Villiers n’est jamais allé aussi loin dans sa critique de la personnalité d’Emmanuel Macron. Celui qui évoquait un lien amical avec le président de la République considère aujourd’hui que ce dernier "n’a pas le goût de la France. Ce pays est trop vieux pour lui !". La rupture date du 3 mars 2019. Il s’en explique ouvertement et évoque la nécessité absolue de battre l’actuel locataire de l’Elysée. Philippe de Villiers décrit aussi dans son nouveau livre à succès "Le jour d’après", un monde qui passe du politique au bio politique. Il cible ceux qui, comme le patron du Forum de Davos, Klaus Schwab, veulent mettre à profit les crises sanitaires pour nous faire basculer dans une société distanciée, désagrégée, contrôlée par le numérique et imposant le capitalisme de surveillance : "On nous prépare le goulag numérique, l’épadhisation de la vie avec un tiers accompagnant, un auxiliaire de vie digitale". Cependant, même si "notre société coule à pic et est en perdition", Philippe de Villiers réfute avec force tout esprit de défaitisme. Il appelle à un travail de re-francisation de notre pays et à une véritable insurrection des consciences. Un entretien puissant avec des arguments nouveaux, Philippe de Villiers dit tout !! A regarder et partager de toute urgence.

Zoom - Francis Lalanne : Je demande des comptes aux comploteurs !

Publiée le 26/02/2024

Chanteur, pamphlétaire, lanceur d’alerte, Francis Lalanne est aussi poète et le prouve, à nouveau, dans son 26ème ouvrage et recueil : "Le droit de résister". Pour l’auteur, "le droit de résister est aussi un devoir, celui de ne jamais succomber à nos peines". En guerre contre les abus de pouvoir des prévaricateurs et la mafia politicienne, Francis Lalanne décoche ses flèches contre le président Macron mais aussi l’Assemblée nationale dont il fustige les oppositions contrôlées.
Partisan du Frexit, il a décidé de construire une liste citoyenne aux Européennes, "une liste unique de résistance au service de la population qui refuse ce système politique totalitaire de violence qui nous détruit tous". Dans un entretien vif et sincère, le chanteur s’exprime sur l’accusation de complotisme et répond à ses détracteurs : "Je suis un bouc émissaire mais mon rôle est de dénoncer les comploteurs".