Zooms

Zoom - Erga : Place à la pop alternative française

Publiée le 20/02/2024

C’est la belle voix qui monte au sein de la chanson alternative et dissidente. Il y avait le rock identitaire français. Il y a maintenant la pop alternative française avec Erga et son premier album intitulé "Age d’or". Derrière Erga et ce nom qui pourrait être celui d’une déesse grecque se cache une jeune compositeur, auteur et interprète de 28 ans qui a commencé à se produire à la guitare à l’âge de 13 ans et qui a fait des centaines de scènes et de concours. Aujourd’hui, en dehors de la réalisation de vidéos humoristiques sur les réseaux sociaux, Erga l’influenceuse poursuit son combat culturel en sortant son premier album produit par Terre de France. Seize chansons dont huit créations originales et huit reprises et la volonté de parler à toutes les générations.

Pour TVL, Erga nous fait découvrir cette synthèse musicale entre l’âge d’or passé, français et européen, et l’âge d’or à venir, culturel et civilisationnel. Et revendique sa singularité dans un milieu musical conformiste et gangréné par la gauche. Erga n’aura peut-être pas une Victoire de la musique en raison de ses engagements mais elle a déjà le soutien d’un public qui réserve un bel accueil à ses chansons. Un succès qui permet de lancer une tournée de concerts en juin 2024 avec des dates à Aix, Lyon, Paris et Toulouse pour commencer.

Zoom - Véronique Bouzou : Vers un monde sans profs !

Publiée le 18/04/2024

Véronique Bouzou, professeur de français en région parisienne, a suscité un vif débat en publiant un livre-choc : "Ces profs qu’on assassine". Elle revient avec un nouvel ouvrage de fiction largement inspiré de son expérience personnelle, "Un monde sans profs". Tout commence sur ce constat : la France est à l’arrêt pour une durée indéterminée. Une seule question se pose : pour quelle raison ? Une seule certitude : tout a commencé dans une salle de classe.

Véronique Bouzou décrit un monde enseignant confronté à l’insécurité, l’entrisme islamiste, l’invasion de la théorie du genre, le harcèlement sur les réseaux sociaux, les mesures sanitaires disproportionnées, des salaires trop faibles, la pression de certains parents ou bien encore l’arrivée de l’intelligence artificielle. Les défis ne manquent pas. L’école n’est finalement que le miroir de notre société, et c’est surtout le "politiquement correct" qui a tué la vocation d’enseignant.

Ce livre s’adresse aux professionnels de l’éducation mais aussi aux parents et aux élèves. En vérité, à tous ceux qui refusent que l’on s’achemine inéluctablement vers… un monde sans profs.