Le samedi politique

Le Samedi Politique avec Sylvain Ferreira - Guerre en Ukraine : le véritable plan de Poutine

Publiée le 17/12/2022

Depuis l’entrée des troupes russes en Ukraine le 24 février dernier, les médias du Système ont décidé de matraquer un narratif qui ne correspond pas au réel. Des raisons de ce conflit, né bien avant 2022, à la réalité du terrain, l’essentiel des informations relatées est fallacieux et partisan. Les dirigeants politiques occidentaux plébiscitent la même vision manichéenne et belliqueuse qui entretient la guerre pour le plus grand malheur de la population ukrainienne.

Sylvain Ferreira, historien militaire et auteur de "La bataille de Marioupol", publié chez Caraktères (disponible sur la boutique officielle de TVL ici https://boutiquetvl.fr/notre-selection/sylvain-ferreira-la-bataille-de-marioupol-25-fevrier-20-mai-2022), revient dans Le Samedi Politique pour dresser le bilan de la situation actuelle en Ukraine. Avec pédagogie, il explique la répartition des combats sur le territoire et décrit les principaux points chauds dont le principal se situe aujourd’hui à Bakhmout. Une bataille qui convoque beaucoup de combattants Wagner, des forces russes fondées par Evgueni Prigojine qui suscitent tous les fantasmes chez les Occidentaux. Sylvain Ferreira rapporte les retours du terrain, avec des témoignages des deux camps faisant état de lourdes pertes dans l’armée ukrainienne, des pertes que Volodymyr Zelensky a à cœur de cacher à son peuple et aux Occidentaux.

Pendant ces manipulations médiatiques, pendant cette hystérie collective, la paix se fait attendre, avec des négociations rares et dont la France est exclue après les errements d’Emmanuel Macron. Dans cette guerre, tous les acteurs du continent européen souffrent et souffriront. 

Le Samedi Politique avec Gérald Olivier - Etats-Unis - Russie : Quel avenir pour l’Occident ?

Publiée le 02/03/2024

Le monde est suspendu à l’élection présidentielle américaine. De la guerre en Ukraine au conflit israélo-palestinien, tout porte à croire que les fronts sont figés jusqu’au dénouement de novembre prochain. Pour l’heure, à trois jours du Super Tuesday, le super mardi, les Républicains sont en passe d’être fixés sur le candidat qui livrera bataille contre Joe Biden… Mais la primaire a tout de la course jouée d’avance avec un ancien président, Donald Trump, grand favori. Nikki Haley, sa seule adversaire encore en lice, n’a pourtant pas encore abandonné. Ancien gouverneur de Caroline du Sud, la tenante de la tendance néo-conservatrice espère être la candidate du recours… Du recours pour les Républicains si Trump était finalement empêché, mais aussi peut-être le recours du Système et de l’Etat profond américain qui pourraient juger à terme que la candidature de Joe Biden n’est plus défendable. En effet, les écarts de comportements et les trous de mémoire du président des Etats-Unis jettent de plus en plus le discrédit sur les perspectives d’un nouveau mandat. Un nouveau mandat qui pourrait aussi être compromis par les affaires judiciaires autour du président et de son fils Hunter Biden. De quoi donner un poids crucial à la Justice dans la course à la Maison Blanche.

Le journaliste spécialiste de la politique américaine, Gérald Olivier, également auteur de "Cover Up : Le clan Biden, l’Amérique et l’Etat Profond" aux éditions Konfident (disponible ici https://boutiquetvl.fr/geopolitique/gerald-olivier-cover-up-le-clan-biden-l-amerique-et-l-etat-profond), revient en détails sur les perspectives de l’élection présidentielle américaine et ses premiers pas constitués par les primaires. Il revient sur les menaces qui pèsent sur les deux hommes ainsi que sur les conséquences de leur réélection respective.