Politique Eco

Politique & Eco avec Olivier Delamarche n°364 - Le Système s'effondre !

Publiée le 14/11/2022

Etre en guerre contre la Russie ou pas, telle est la question ! A quelques semaines d'intervalle, le chef de l'Etat, adepte du "en même temps", affirme que nous sommes en guerre puis déclare l'inverse... La différence est fondamentale car outre les milliards que l'UE envoie pour soutenir l'armée ukrainienne, les entreprises françaises, ou ce qu'il en reste, commencent à tirer la langue : 9 000 ont déjà mis la clé sous la porte au 3ème trimestre. Et la situation ne va pas aller en s'améliorant. Les sanctions prises contre la Russie auront pour conséquence de multiplier leur facture d'électricité par 10 ! La récession approche donc à grand pas... Pendant ce temps, outre-Atlantique, les Républicains, qui ont promis qu'il n'y aurait plus de "chèque en blanc" pour soutenir Kiev, bataillent pour remporter le Congrès mais rien n'est joué. Quoi qu'il en soit, l'invité de "Politique & Eco", l'analyste financier Olivier Delamarche, exhorte les Gilets Jaunes à redescendre dans la rue pour éviter ce que certains redoutent : la fin de notre civilisation !

Politique & Eco n°440 avec Pierre-Antoine Plaquevent - Ukraine-Gaza : guerre totale ou gouvernance mondiale ?

Publiée le 10/06/2024

Le président Macron a-t-il déclaré la guerre à Moscou ? En autorisant l'Ukraine à tirer des missiles "made in OTAN" sur les bases russes, le chef de l'Etat continue son escalade verbale, assurant par ailleurs que la jeunesse française serait prête au sacrifice ultime... pour défendre "les valeurs de la République". En réaction, le président Poutine a aussitôt menacé l'Europe Occidentale d'une guerre totale. Comment expliquer l'hostilité anti-russe du locataire de l'Elysée, aujourd'hui supérieure à celle de Washington ? La grenouille veut-elle se faire plus grosse que le bœuf ?

Pendant ce temps, une autre guerre fait rage entre le Hamas et Israël. Comme l'Ukraine, le Moyen-Orient se trouve sur la bordure de l'ensemble russo-chinois dont les Etats-Unis cherchent l'encerclement. Les projets de développements énergétiques entre les deux grands blocs s'y multiplient et entrent en concurrence, provoquant des points de tension. Seule la perspective d'une destruction nucléaire mutuelle freine encore l'escalade meurtrière entre Occident et Eurasie.

Entre les deux, la France n'offre plus de troisième voie et se retrouve coincée entre le communautarisme et des élites vendues au millénarisme globaliste. Pour en sortir, elle devra renouer avec sa souveraineté stratégique et rejoindre le concert des puissances réalistes. Puissances qui placent l'État et le politique au centre du système des relations internationales.

Pierre-Antoine Plaquevent est analyste politique, animateur pour le site Strategika, rédacteur de la lettre privée Polemos, et l'auteur de "Société ouverte VS Eurasie". Il est l'invité de ce numéro de "Politique & Eco".