Politique Eco

Politique & Eco n°401 avec Philippe Herlin : Krach financier : le compte à rebours a commencé

Publiée le 28/08/2023

Accident financier en vue ? En cette rentrée économique, les investisseurs sont focalisés sur l’évolution à venir des taux d’intérêt aux Etats-Unis où ils ont atteint leur plus haut niveau depuis 21 ans. Même le journal Le Monde redoute le pire. Une situation pas plus reluisante en Chine où l'immobilier traverse une crise : la société Evergrande est en faillite outre-Atlantique et Country Garden est surendetté. En France, l’inflation serait selon l’Insee en léger recul à 4,3% en juillet contre 4,5% en juin. Mais Michel Biero, patron de Lidl France, a évoqué une inflation sur l’alimentation à plus de 20% : "on ne reviendra pas aux prix d'avant-crise, les baisses attendues seront de l'ordre de 5 à 10%". Le gouvernement se dit confiant affirmant que "les prix vont finir par refluer" et l’Insee déclare que le pic est derrière nous. Un optimisme assez peu partagé auprès des petits patrons... Dans le même temps, côté énergies : carburants, gaz, électricité, tous les prix ont augmenté en août. Pour l'économiste Philippe Herlin, l'idéologie du réchauffement climatique d'origine humaine, dont il dénonce l'inspiration totalitaire, est mortifère. S'appuyant sur un sondage de la Fondation Jean Jaurès, selon laquelle 37% des Français se déclarent climatoscpetiques, Philippe Herlin propose de lancer une liste anti-transition énergétique aux prochaines élections européennes de juin 2024. Avec 13 266 faillites d'entreprises au 2ème trimestre, l'idée a le temps de faire son chemin.

Politique & Eco avec François Asselineau - Macron-Trump : du chaos à l'espoir

Publiée le 22/07/2024

Emmanuel Macron est comme un poisson dans le chaos ! Sa décision de dissoudre l'Assemblée nationale risque bien de plonger la France dans un blocage institutionnel, et le chef de l'Etat a déjà prévenu, marche ou crève, il ne démissionnera pas... Aujourd'hui, personne ne sait à quoi ressemblera le prochain gouvernement, en revanche tout le monde commence à comprendre que les Français vont souffrir encore plus. L'UE a lancé une procédure contre la France pour dérapage budgétaire le 16 juillet avec à la clé une amende éventuelle de plusieurs milliards d'euros, et les bruits courent que le FMI n'exclurait pas l'idée de mettre le pays sous tutelle. 

Des problèmes qui n'ont pas empêché Ursula von der Leyen d'être réélue à la tête de la Commission européenne malgré sa condamnation par la justice de l'UE pour sa gestion quelque peu opaque lors de l'épisode du covid. 

De son côté, Viktor Orban est ciblé par Bruxelles pour vouloir trouver une paix en Ukraine.

Enfin, outre-Atlantique, la tentative d'assassinat contre Donald Trump a donné un avantage certain au candidat républicain qui a promis en cas de victoire de régler la guerre en Ukraine en 24h. Une victoire qui pourrait anéantir les velléités mondialistes et mettre les Européens face à leurs responsabilités.  

François Asselineau, président de l'UPR, est l'invité du dernier "Politique & Eco" de la saison pour un numéro exceptionnel !