Politique Eco

Politique & Eco n°405 avec Eric Doutrebente - Financière Tiepolo : un modèle dans l’incertitude boursière

Publiée le 25/09/2023

Olivier Pichon reçoit Éric Doutrebente, président du comité de surveillance de la Financière Tiepolo. Tiepolo est une société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF qui a fusionné avec une autre société de gestion avec le même ADN familial, la société Demandols, société indépendante non intermédiée, donc en contact direct avec le client. On ne place pas d’argent chez Tiepolo, on donne mandat de gestion. Les fonds sont déposés dans une banque (CIC) ou une compagnie d’assurance (Neuflize vie). Une idée centrale : bien connaître le client (2 500 foyers fiscaux) et simplifier la vie des familles dans l’ordre patrimonial et fiscal.
Le bilan de ces derniers mois est en demi- teinte car on assiste à un tassement de la bourse, principalement en raison des taux d’intérêt qui montent et que l’inflation est toujours là bien qu’en phase de ralentissement selon Éric Doutrebente. Les résultats des sociétés attestent une nette reprise avec une baisse notamment des coûts de transports, mais l’économie chinoise, locomotive de l’économie mondiale, ralentit nettement, de même qu’en Europe et aux Etats-Unis ou la croissance est faible, avec notamment des problèmes sur l’immobilier de bureau.
Dans ce contexte, Tiepolo s’emploie à gérer sur le long terme et l’ensemble des présentations graphiques montre que le marché financier est toujours gagnant si l’on veut bien ne pas en sortir. Tiepolo est aux antipodes d’un mode de gestion type trading et s’intéresse aussi à l’intelligence artificielle avec prudence, tandis que la société dispense aussi des conseils de défiscalisation aux familles en vue de la fin de l’année.

Politique & Eco avec François Asselineau - Macron-Trump : du chaos à l'espoir

Publiée le 22/07/2024

Emmanuel Macron est comme un poisson dans le chaos ! Sa décision de dissoudre l'Assemblée nationale risque bien de plonger la France dans un blocage institutionnel, et le chef de l'Etat a déjà prévenu, marche ou crève, il ne démissionnera pas... Aujourd'hui, personne ne sait à quoi ressemblera le prochain gouvernement, en revanche tout le monde commence à comprendre que les Français vont souffrir encore plus. L'UE a lancé une procédure contre la France pour dérapage budgétaire le 16 juillet avec à la clé une amende éventuelle de plusieurs milliards d'euros, et les bruits courent que le FMI n'exclurait pas l'idée de mettre le pays sous tutelle. 

Des problèmes qui n'ont pas empêché Ursula von der Leyen d'être réélue à la tête de la Commission européenne malgré sa condamnation par la justice de l'UE pour sa gestion quelque peu opaque lors de l'épisode du covid. 

De son côté, Viktor Orban est ciblé par Bruxelles pour vouloir trouver une paix en Ukraine.

Enfin, outre-Atlantique, la tentative d'assassinat contre Donald Trump a donné un avantage certain au candidat républicain qui a promis en cas de victoire de régler la guerre en Ukraine en 24h. Une victoire qui pourrait anéantir les velléités mondialistes et mettre les Européens face à leurs responsabilités.  

François Asselineau, président de l'UPR, est l'invité du dernier "Politique & Eco" de la saison pour un numéro exceptionnel !