Politique Eco

Politique & Eco n°290 avec Didier Barthès : Sommes-nous trop nombreux sur Terre ?

Publiée le 08/03/2021
Faut-il limiter les naissances pour sauvegarder l'existence humaine ? En un siècle, le nombre d'Hommes vivant sur la planète est passé de 1,8 milliard à 7,8 milliards. Malgré une augmentation nette de la population mondiale de 215 000 personnes par jour, les dirigeants politiques continuent soigneusement d'éviter la problématique de la démographie, pourtant au cœur des questions environnementales. Face à ce tabou, Didier Barthès, porte-parole de l'association "Démographie responsable", tire la sonnette d'alarme. N'est-il pas trop tard pour agir ? Le mode de vie des plus riches est-il un problème ? L'Afrique, souvent pointée du doigt, est-elle une bombe à retardement ? En incitant à limiter la natalité, l'invité de "Politique & Eco" milite pour la stabilisation de la population humaine et sa diminution sur le long terme. Une démarche qui pourrait choquer mais qui mérite l'attention de tous...

Politique & Eco n°437 avec Jean-Loup Izambert - Elections européennes : la corruption qu'ils vous cachent

Publiée le 20/05/2024

Qui vous parle du vrai bilan de l'Union européenne ? Depuis 1979, tous les 5 ans, des millions d’hommes et de femmes votent pour des eurodéputés. Vous donnez votre voix à des individus dont vous ignorez presque tout, dont vous ne pouvez contrôler l’action parlementaire ou les révoquer s’ils ne tiennent pas leurs engagements. Résultat : pendant que le gouvernement français prête, avec les autres pays membres de l’UE, des dizaines de milliards € à la dictature génocidaire d’Ukraine, l’un de vos proches décède car il n’a pu être soigné à temps faute de médecin ! Dans son dernier ouvrage "Bilan noir - L'union européenne contre la France", le journaliste d’investigation Jean-Loup Izambert livre une enquête rigoureuse menée sans concession sur 74 années d’Europe supranationale. Il passe au crible tous les principaux aspects de la politique de l’UE et ses conséquences pour les Français. Voici le bilan noir de l’Union européenne que ne vous fera aucun eurodéputé. Et pour cause : "Tous, dit-il, sont responsables du déclin français programmé à Bruxelles à coups de "recommandations" avec les dirigeants de l’Elysée-Matignon au profit de l’hégémonie des Etats-Unis". Un entretien décapant et révélateur de la tromperie organisée au plus haut niveau du pouvoir politique.