Bistro Libertés

Bistro Libertés avec Charles Prats : Fraude sociale : qui sont les voleurs ?

Publiée le 09/10/2020
Son livre "Cartel des fraudes" a fait l'effet d'une bombe : 5 millions de "fantômes" bénéficient indument de nos prestations sociales pour la somme annuelle de 50 milliards d'euros ! Dans Bistro Libertés, le magistrat Charles Prats révèle tout de la grande fraude "connection" : nos 3 doyens ont 128 ans, l'AME profite aux trafiquants de drogue, la Sécu finance le djihad. A ses côtés, deux experts de poids : l'économiste Philippe Murer et le journaliste Nicolas Vidal. Qui sont les fraudeurs, les voleurs ? Réponse dans ce Bistro mené à un rythme d'enfer et qui fait sauter tous les tabous ! Au programme des débats : 00:24:07 1) Fraude sociale ou gabegie générale ? La fraude sociale est-elle le révélateur d’un Etat-gabegie qui finance et ne contrôle financièrement plus rien ? Et qui dilapide l’argent public tout en imposant aux citoyens une perpétuelle hausse des impôts et des taxes ? 01:16:02 2) Révolte sociale ou révolte générale ? Devant les injustices sociales et la crise économique dont le Covid a été le révélateur, peut-on s’attendre à une sourde révolte sociale ou à un embrasement général et d’une intensité plus forte que le mouvement des Gilets Jaunes ?

Bistro Libertés avec l'avocat Juan Branco - "Fin de l’abondance", une indécence ?

Publiée le 14/09/2022

Martial Bild a choisi pour lui succéder à "Bistro Libertés", le très talentueux Eric Morillot. On le connait pour ses qualités d'animateur sur CNews, Sud Radio et également sur sa chaîne YouTube Les Incorrectibles.

Eric Morillot a invité le sulfureux et très médiatique avocat, Juan Branco, célèbre défenseur de nos grandes causes : du lanceur d’alertes de Wikileaks Julian Assange, aux antivax, en passant par les Gilets Jaunes.

 

Au programme de cette émission : 

1) La chronique de l'été : le duel Darmanin/Iquioussen. Est-ce une France islamophobe ou une France complaisante vis-à-vis de l'islamisme ? 

2) Macron : "Fin de l’abondance", une indécence ?