Le samedi politique

Le Samedi Politique avec Florian Philippot : "Nous allons vers la 3ème guerre mondiale ! "

Publiée le 28/01/2023

La menace de la guerre mondiale s’impose dans de plus en plus d’esprits. Après bientôt un an de conflit ouvert en Ukraine, les tensions entre l’Occident et la Russie deviennent criantes. Les annonces successives d’envois d’armes toujours plus lourdes à Kiev impliquent directement les pays occidentaux et tout particulièrement l’Europe voisine.

Alors que les sanctions contre Moscou portaient déjà une atteinte lourde aux économies européennes, c’est désormais la menace de la guerre ouverte avec la Russie sur nos sols qui plane au-dessus de nos têtes. Un danger que les dirigeants occidentaux semblent ignorer, voire poursuivre. Une véritable folie meurtrière dans laquelle notre pays plonge malgré lui, avec un Emmanuel Macron capable désormais d’envisager l’envoi de chars de combat à l’Ukraine. Une décision qui mettrait définitivement un terme aux flottements autour de la cobelligérance de la France. Une stratégie kamikaze pour tout notre continent.

Pendant ce temps, la situation interne en France n’est pas plus reluisante. L’inflation galope à l’instar des prix de l’énergie soumis aux règles ineptes du marché européen. De quoi pousser à la faillite de nombreuses petites et moyennes entreprises et pousser beaucoup d’autres à la délocalisation. A cela s’ajoute la violence de la réforme des retraites, poussée par un lobbying acéré et installé dans tous les pores de Bruxelles.

Florian Philippot, le président des Patriotes, revient sur l’actualité brûlante avec une liberté de ton qui ne nuit en rien à sa gravité face aux dangers agités par… des agités !

Le Samedi Politique avec Henri Guaino - Guerre, dissolution : Macron, ivre de lui-même ?

Publiée le 15/06/2024

Dans ce nouveau numéro du Samedi Politique, nous analysons la situation actuelle en France avec Henri Guaino, ancien député, essayiste ("Ils veulent tuer l’Occident" chez Odile Jacob, "À la 7ème fois, les murailles tombèrent", aux Editions du Rocher) et conseiller spécial du président Nicolas Sarkozy.

Après le résultat catastrophique de sa candidate lors des élections européennes, le président Emmanuel Macron, vexé, a décidé de dissoudre l’Assemblée nationale. En campagne permanente depuis des mois, le locataire de l’Elysée outrepasse ses fonctions et abîme souvent les institutions.

Après 7 ans au pouvoir, le président s’enferme en surplombant le peuple qu’il n’écoute pas. Pour casser les Gilets Jaunes, il a maté la révolte par la force, pour la réforme des retraites, il est passé en force, manipulant les textes et les législations… Et pour s’immiscer dans la guerre en Ukraine, il s’est lui-même engagé dans un engrenage dangereux, au mépris des volontés populaires. De cette attitude extrémiste, découle la colère des Français. Une colère à laquelle la dissolution présentée comme une occasion de clarification pourrait être un nouveau tour de force.