Le samedi politique

Le Samedi Politique avec Laurent Artur du Plessis - Erdogan : le maître des alliances mondiales ?

Publiée le 20/05/2023

Recep Tayyip Erdogan aura fait mentir toutes les prévisions des médias occidentaux. Initialement annoncé comme perdant dès le 1er tour de l’élection présidentielle turque organisée le 14 mai dernier, le président sortant s’est qualifié pour le second tour avec 49,5% des voix, face à Kemal Kiliçdarouglou, son opposant en tête d’une coalition. La victoire de Recep Tayyip Erdogan le 28 mai prochain semble donc déjà acquise.

Laurent Artur du Plessis est journaliste et essayiste, spécialiste en géopolitique. Il s’est intéressé à la figure d’Erdogan bien avant son arrivée au pouvoir et a publié plusieurs ouvrages dont "Erdogan ou la haine de l’Occident" (Ed. Jean-Cyrille Godefroy, disponible ici https://boutiquetvl.fr/tous-les-livres/laurent-artur-du-plessis-erdogan-ou-la-haine-de-l-occident-). Laurent Artur du Plessis dresse le portrait d’un président turc stratège, tacticien et patriote. Il revient sur ce qui fonde la politique de Recep Tayyip d’Erdogan, sur sa conception du pouvoir et de la place de la religion musulmane en Turquie. Une émission qui permet de comprendre l’action d’Erdogan avec objectivité, en décrivant ses qualités, ses intérêts, et les dangers potentiels qu’il représente pour l’Europe.

Le Samedi Politique avec Gérald Olivier - Etats-Unis - Russie : Quel avenir pour l’Occident ?

Publiée le 02/03/2024

Le monde est suspendu à l’élection présidentielle américaine. De la guerre en Ukraine au conflit israélo-palestinien, tout porte à croire que les fronts sont figés jusqu’au dénouement de novembre prochain. Pour l’heure, à trois jours du Super Tuesday, le super mardi, les Républicains sont en passe d’être fixés sur le candidat qui livrera bataille contre Joe Biden… Mais la primaire a tout de la course jouée d’avance avec un ancien président, Donald Trump, grand favori. Nikki Haley, sa seule adversaire encore en lice, n’a pourtant pas encore abandonné. Ancien gouverneur de Caroline du Sud, la tenante de la tendance néo-conservatrice espère être la candidate du recours… Du recours pour les Républicains si Trump était finalement empêché, mais aussi peut-être le recours du Système et de l’Etat profond américain qui pourraient juger à terme que la candidature de Joe Biden n’est plus défendable. En effet, les écarts de comportements et les trous de mémoire du président des Etats-Unis jettent de plus en plus le discrédit sur les perspectives d’un nouveau mandat. Un nouveau mandat qui pourrait aussi être compromis par les affaires judiciaires autour du président et de son fils Hunter Biden. De quoi donner un poids crucial à la Justice dans la course à la Maison Blanche.

Le journaliste spécialiste de la politique américaine, Gérald Olivier, également auteur de "Cover Up : Le clan Biden, l’Amérique et l’Etat Profond" aux éditions Konfident (disponible ici https://boutiquetvl.fr/geopolitique/gerald-olivier-cover-up-le-clan-biden-l-amerique-et-l-etat-profond), revient en détails sur les perspectives de l’élection présidentielle américaine et ses premiers pas constitués par les primaires. Il revient sur les menaces qui pèsent sur les deux hommes ainsi que sur les conséquences de leur réélection respective.