Le samedi politique

Le Samedi Politique avec Laurent Obertone - Guérilla : l’effondrement avant le Grand Reset ?

Publiée le 08/10/2022

Faut-il que tout s’effondre pour pouvoir tout reconstruire ? C’est la question que l’on se pose en lisant le tome 3 de Guérilla, de Laurent Obertone, (Ed Magnus et disponible ici https://boutiquetvl.fr/romans/laurent-obertone-guerilla-3 ). Après "Le jour où tout s’embrasa" (tome I) et "Le temps des barbares" (tome II), "Le dernier combat" (tome III) dresse un tableau d’une France entre fiction et réalité. A croire que les décisions politiques et l’attitude de l’élite au pouvoir a pris de court les anticipations de Laurent Obertone. 

Dans une atmosphère entre chaos et reconstruction, le pouvoir s’est reformé, plus dur, plus coercitif. Son emprise s’étend sur le bon citoyen respectueux des lois. Les ersatz de police cohabitent avec les Vigilants, de "bons citoyens" avisés et avides de dénonciation pour maintenir en place le nouveau président, sélectionné pour son cynisme et son machiavélisme. Les Monsieur et Madame Moyen sont digérés par le Système, défendu par les Vigilants, ces chiens de garde de la bien-pensance sur-domestiquée par la classe médiatique. Car en temps de trouble, en temps de pénurie énergétique, "l’immeuble du pouvoir" a le sens des priorités : assurer le bon fonctionnement de votre télé ! Une télévision qui modèle des experts sur mesure pour installer le narratif des puissants, seul ciment des dictatures. 

Malgré un décor apocalyptique, Laurent Obertone ouvre des portes de sorties mentales, des espérances de renouveau. Il croit encore au sursaut et compte sur ses ouvrages pour le susciter.

Le Samedi Politique avec Nicolas Dupont-Aignan - Guerre, pauvreté, pénurie : l’effondrement global

Publiée le 26/11/2022

Voilà neuf mois que les troupes russes sont entrées en Ukraine. Depuis, la France n’a cessé de perdre du poids sur la scène internationale, incapable de rester fidèle à sa tradition de non-alignement. Le président Emmanuel Macron a même jugé utile de rendre publique des conversations privées avec Vladimir Poutine : un discrédit total.

Mais cette déconvenue géopolitique n’est pas le seul coup bas infligé à la France. En effet, les sanctions européennes prises contre la Russie, sans consultation populaire, ont engendré une crise énergétique sans précédent. La France est désormais menacée de pénuries d’électricité et voit les factures bondir au point de miner l’économie réelle. Un résultat qui tient aux choix aberrants en matière énergétique, entre abandon du nucléaire et blanc-seing à l’éolien.

Sans surprise, avec le deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, le système parlementaire s’effondre avec une minorité présidentielle autoritaire qui creuse la tombe du pays en appauvrissant toujours plus les Français et en refusant la réalité. En témoigne cette obsession de nuire aux soignants suspendus en refusant de les réintégrer, alors même que la France est le seul pays qui applique encore cette règle.

Ce blocage démocratique pousse Nicolas Dupont-Aignan à appeler de ses vœux une dissolution de l’Assemblée en vue d’une grande union des patriotes pour lutter efficacement contre les mondialistes de la macronie dont l’arrivée au pouvoir pose de nombreuses questions comme en témoignent les récentes enquêtes ouvertes par le Parquet national financier sur les soupçons de financements illégaux pour les campagnes de 2017 et de 2022… Une justice décidément bien lente quand il s’agit de se pencher sur le sort d’Emmanuel Macron.