Le samedi politique

Le Samedi Politique avec le Pr Christian Perronne – Covid 19 "On n’est plus dans l’Etat de droit"

Publiée le 01/05/2021
Depuis le début de la crise sanitaire, le professeur Christian Perronne est monté au créneau pour dénoncer les décisions prises par le gouvernement dans sa gestion de crise sanitaire du Covid-19. Après un premier opus en 2020, "Y a-t-il une erreur qu’ils n’ont pas commise ?" chez Albin Michel, il publie cette année, "Décidément, ils n’ont toujours rien compris". (Disponibles sur la boutique officielle de TVLibertés) Il étrille le pouvoir politique en place dans son refus de prendre en considération les opportunités thérapeutiques, préférant renvoyer des patients malades avec du Doliprane, dénonce l’évaporation des stocks stratégiques de masques qu’il avait lui-même contribué à mettre en place lorsqu’il conseillait le ministère de la Santé lors des gouvernements précédents, et pointe du doigt les fléaux qui ont sérieusement secoué la médecine : les conflits d’intérêts de certains médecins médiatiques avec les laboratoires pharmaceutiques, et l’autoritarisme du Conseil de l’ordre. Une liberté de ton qui lui a coûté son poste de chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches qu’il occupait depuis 25 ans. Dans cet entretien, le professeur Perronne revient également sur l’obsession de la vaccination, le fameux passeport santé qui approche à grands pas et répond aux accusations de complotisme. Un entretien sans concession sur TVLibertés !

Le Samedi Politique avec Maxime Amblard - Energie : de l’abondance à la pénurie

Publiée le 03/12/2022

Coupures de courant, pénuries énergétiques, explosion des prix, inflation générale, beaucoup de Français ne pensaient pas être un jour confrontés à une telle situation. Depuis des années, des décisions politiques déconnectées de nos besoins ont peu à peu sabordé l’un des principaux atouts français : la filière nucléaire et sa résilience énergétique. L’ouverture à la concurrence, à l’instar du marché de l’énergie, ont imposé des règles dont le premier effet a été de taper les Français au porte-monnaie.

L’idéologie des Verts politiques, au gré d’accords ineptes avec les gouvernements successifs, a poussé à délaisser la puissance nucléaire française si chère à De Gaulle, dont la fermeture de la centrale de Fessenheim sous la pression allemande est sans doute le point d’orgue. Et si le chemin était déjà bien avancé, les récentes décisions de l’Union européenne emmenées par la célèbre allemande Ursula von der Leyen, quant à la Russie, notamment les sanctions contre les importations de gaz, à l’instar de l’attentat pour saboter les gazoducs Nord Stream, ont lourdement aggravé le cas de notre pays.

Maxime Amblard est ingénieur d’études en physique des réacteurs nucléaires. Acteur de l’industrie nucléaire, il publie "Abondance & pénurie - Les armes pour mener le combat de la souveraineté énergétique" publié par Perspectives Libres (disponible ici : https://boutiquetvl.fr/tous-les-livres/maxime-amblard-abondance-penurie). Dans un livre complet et précis, il dresse l’état de notre pays et explique sans idéologie les forces et faiblesses de notre mix énergétique pour finalement proposer un modèle souverain. Un entretien complexe mais salutaire !