Passé Présent

Passé-Présent n°300 : L'amour-haine entre Napoléon 1er et Chateaubriand

Publiée le 30/03/2021
Pour la 300ème émission de Passé-Présent, Philippe Conrad nous propose de tracer le destin croisé entre l'icône littéraire romantique et l'Empereur. Après un long séjour outre-manche et ses premiers succès livresques François-René de Chateaubriand (1768-1848) rencontre Napoléon Bonaparte (1769-1821) lors d'une réception chez le frère de ce dernier : Lucien. Suivront une succession d'épisodes où l'amour-haine entretiendra les deux hommes. L'opposition au régime impérial dénoncé par l'écrivain provoquera une violente réaction de Napoléon qui, néanmoins, tentera une conciliation en faisant élire l'auteur du "Génie du christianisme" à l'Académie française, afin aussi de lui rallier les opposants royalistes. Plus tard, alors que l'empereur vaincu est exilé à l'Ile d'Elbe, Chateaubriand publiera un redoutable pamphlet à son encontre qu'il modérera ensuite ; enfin, devenu ministre des Affaires étrangères sous Louis XVIII quelques mois après la mort de Napoléon, il lui consacrera, cette fois, des lignes dithyrambiques.

Le Nouveau Passé-Présent - Grèce, 21 avril 1967 : les militaires prennent le pouvoir

Publiée le 11/06/2024

Au printemps 1967, la Grèce était plongée dans une crise politique et institutionnelle grave. De plus, le Parti communiste, persuadé de sa popularité, se préparait à instaurer un régime marxiste qui finirait d’achever le pays. Il faut rappeler que nous sommes en pleine "guerre froide" et que le "berceau de la démocratie" est entouré de pays, qu’il s’agisse de l’Albanie maoïste ou de la Bulgarie alignée sur Moscou, bien peu "démocrates". Ajoutez à cela les tensions ancestrales avec la Turquie voisine ravivées par la question chypriote.

C’est donc pour éviter une telle perspective que, le 21 avril au petit matin, à Athènes, l’armée s’empare du pouvoir. Elle met à la tête du pays une junte de colonels qui restera aux affaires jusqu’à l’été 1974. Que fut la réalité de cette dictature militaire, la dernière d’Europe occidentale ? Explications avec notre invité, Jean-Claude Rolinat.

 

La Revue d'Histoire européenne