Politique Eco

Politique & Eco n° 287 avec Philippe Herlin - Grande Réinitialisation : La Révolution mondialiste

Publiée le 15/02/2021
Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent l'économiste Philippe Herlin à propos du livre de Klaus Schwab "La grande réinitialisation".

1) Le messianisme du changement par la pandémie

- Une crise sans équivalent, une assertion contestable - Sous le signe de l’étatisation, un socialisme planétaire - Le discours des bons et des méchants - Le monopole des GAFA - L’exaltation de Gaïa, la terre mère - Un "monde plus vert", naïveté des proclamations sur le monde à venir (Kristalina Gueorguieva, présidente du FMI) - Remise en cause du PIB - L’écologie contre les libertés - Taxe carbone : l’impôt écolo-mondialiste - La Covid comme moyen de domestication des peuples - Menaces sur l’économie et la propriété - Résister au contrôle des peuples par la défense de la liberté

2) La technologie pour le meilleur et pour le pire

- La reconnaissance faciale à la chinoise ? - Convergences paradoxales des modèles américain et chinois - Capitalisme de connivence et communisme de marché - La monnaie et la BCE, suppression du cash, et RBU (une trappe à pauvreté) - Vous ne posséderez rien et vous serez heureux - Analogies avec le protocommunisme - Les indépendants dans le collimateur du Grand Reset - Les déficits publics financés par le QE, un moyen d’accroitre la dépendance des peuples avec les Etats - Une croissance infinie dans un monde fini ? - L’erreur de la décroissance et la confiance dans le génie humain

3) Le grand Reset est-il vraiment possible ?

- Il est déjà en cours surtout en Europe et aux USA avec Biden - Les pays émergents en profitent pour prendre des marchés - Le cas du pétrole aux USA, Biden va-t-il vraiment l’abandonner ? - Klaus Schwab a les yeux de Chimène pour les activistes LGBT, Black Live Matters etc - Un climat de peur pour faire avancer la cause écolo-mondialiste et accélérer la transition, la méthode des SA, en Allemagne - Schwab et la crise des Gilets Jaunes - Projet global contreprojet global, les moyens d’y résister - Bitcoin, blockchain, Elon Musk, l’affaire GameStop - Orwell et Huxley réunis - Les peuples européens vont-ils se réveiller ? - Le contact avec le réel, l’inflation possible - Le prix de la liberté et le rêve prométhéen

Politique & Eco n°368 avec Alain Falento - Ukraine/euro : le coup d'Etat permanent de Bruxelles

Publiée le 05/12/2022

L'oligarchie financière qui a pris le pouvoir n'a nullement besoin de se cacher car elle nous tient par le droit". Alain Falento, entrepreneur et conseiller économique, n'y va pas par quatre chemins : l'avenir que nous réserve l'Union européenne est bien sombre. Les Français connaissent déjà l'inflation, sous-évaluée par l'Insee pour éviter la révolte... ils connaitront bientôt les coupures d'électricité, les faillites en chaîne et la récession l'an prochain. Et avec la fin des exportations d'engrais azotés russes vers l'Europe, les rendements céréaliers vont baisser et l'imposture de la PAC éclatera enfin au grand jour. Pour l'invité de "Politique & Eco" (auteur de l'ouvrage "30 ans après Maastricht : Sortir de l'Europe, question de vie ou de mort"), nos problèmes sont en grande partie dus à notre appartenance à l'UE et à l'euro. La construction européenne, faites dans le dos des peuples des années 50 jusqu'à Masstricht, a été initiées par deux individus proches des Etats-Unis, Robert Schuman, et Jean Monnet qui était rétribué par la CIA, plus personne ne le nie. Quant à l'euro, qui n'a jamais été conçu pour concurrencer le dollar, il a perdu 13% de sa valeur sur un an, au point que sa survie fait encore débat après la crise des dettes publiques de 2010... Christine Lagarde, aux manettes de la BCE, avoue elle-même ignorer d'où vient l'inflation. Alain Falento s'interroge aussi sur les projets en cours de la Commission européenne : l'euro numérique et l'identité digitale. La sortie de l'UE devient-elle une question de vie ou de mort...?