Bistro Libertés

Bistro Libertés (1ère et 2ème parties) : Macron met-il la France à feu et à sang ?

Publiée le 21/05/2021
Ce soir, après 7 mois d'absence, "Bistro Libertés" fait son grand retour. Martial Bild reçoit un trio d'influenceurs de choc : l'essayiste Papacito, le sportif Baptiste Marchais, champion de France de développé couché, et Christopher Lannes, l'animateur de l'émission "La Petite Histoire" sur TVLibertés. Au programme des débats :

1) Après le Covid : le meilleur des mondes ?

Le fondateur du Forum économique de Davos, Klaus Schwab, considère que la pandémie est "une fenêtre d'opportunité rare pour ré-imaginer le monde", une voie nous menant vers un monde meilleur ! A l'heure d'un nouveau déconfinement français et européen, que peut-on espérer dans le monde qui se profile à l'horizon, dans le monde d'après ?

2) Macron a-t-il mis la France à feu et à sang ?

La France est en péril, il y a le feu ! Après le cri d'alarme des Gilets Jaunes, c'est au tour des militaires de nous mettre en garde face au risque de guerre civile. La France est au bord du précipice. L'autorité régalienne, la sécurité, l'identité, la souveraineté s'effondrent ! Emmanuel Macron est-il le seul responsable ? Et comment réveiller les consciences ?

Bistro Libertés avec Olivier Delamarche : Vers un crash éco ?

Publiée le 07/12/2022

Eric Morillot reçoit le grand analyste économique Olivier Delamarche. Il a été évincé de BFM car ses prises de positions sans concession dérangent.  

Ce soir dans "Bistro Libertés", Eric Morillot et les sociétaires de l'émission (Myriam Palomba, Greg Tabibian, Nicolas Vidal et Mike Borowski) débattent des sujets suivants :

1) Quelle reconfiguration de l'économie mondiale ? Dédollarisation, ralentissement chinois, effondrement européen, désillusions africaines... quelle sera l'évolution des rapports de force économiques dans les années à venir ?

2) L'Affaire FTX : Quels enseignements économiques et politiques en tirer ? Faut-il réguler les crypto-monnaies ? Un système monétaire international décentralisé est-il possible et même souhaitable ?