Bistro Libertés

Bistro Libertés avec Régis de Castelnau - Fonds Marianne, "fact-checkeurs" : le scandale d’Etat !

Publiée le 14/06/2023

Le scandale du fonds Marianne révèle les pratiques douteuses des "copains et des coquins" du pouvoir qui s’allouent des sommes en toute impunité. Pour en parler, Eric Morillot fait appel à une figure de la ré-information : Régis de Castelnau. Cet avocat, auteur et éditorialiste atypique, mène un combat contre la désinformation. Il est l'un des intervenants du documentaire controversé "Hold-up", sur la politique sanitaire pendant l’épidémie de Covid-19. A l’élection de 2022, il signe un billet intitulé "Moi, communiste patriote, je voterai Marine Le Pen". Proche des milieux souverainistes, il participe en 2020 au lancement avec Michel Onfray du magazine Front Populaire. Ses positions sur le conflit russo-otano-ukrainien ne plaisent pas à la bien-pensance. Très récemment, il affirme : "l’affaire du Fonds Marianne est bien un scandale national !". Un caractère aussi trempé mérite bien de figurer au palmarès de "Bistro Libertés".

Parmi les sociétaires, Amélie Ismaïli fait son apparition en qualité de spécialiste des "fact-checkeurs"- censeurs.

Au programme de cet épisode :

1) "Fact Checking" : désintox ou des intox ?
Chute des "fact-checkeurs" : quelle est la place de la vérité en démocratie ? Qui peut dire le vrai et le faux ? Quelles leçons tirer du scandale du Fonds Marianne ?

 

2) La liberté d’expression : pas pour toutes les opinions ?
Haro sur la liberté d’expression : que reste-t-il de la liberté d’expression au pays des Lumières ? Est-ce une liberté absolue ? Comment lutter contre le retour de la censure ?

Bistro Libertés avec Jean Lassalle : Un Salon de l’agriculture sous haute tension

Publiée le 21/02/2024

L’invité spécial d’Eric Morillot est un personnage haut en couleur. Comme Bayrou, c’est un Béarnais. Comme Bayrou, il a vécu son enfance dans une ferme. Comme Bayrou, il sera député sous l’étiquette du Modem. Mais la comparaison s’arrête là, car Jean Lassalle n’a peur de rien quand il faut défendre ses opinions.

Il s’est prononcé :
- contre le traité de libre-échange transatlantique entre l’Europe et les Etats-Unis,
- contre le mariage pour tous,
- contre la procréation médicalement assistée, et plus récemment,
- contre le pass-sanitaire.
Certains se disent ni de droite, ni de gauche. Lui, il est à la fois de droite et de gauche. Il est surtout au centre de la lutte pour la paysannerie française.

Au programme des débats :
1) Agriculture : une crise sans fin ?
Les mesures annoncées par Gabriel Attal sont-elles un écran de fumée ? Vers un Salon de l'agriculture sous haute tension ? Que faire pour régler durablement cette crise et redonner son lustre au monde rural et paysan ?

2)⁠ ⁠Élections européennes : que faut-il en attendre ?
Va-t-on vers un basculement politique en Europe ? Quels sont les enjeux de ces élections ? Un front souverainiste est-il possible ?