GéoPôles

Géopôles : Le Parti communiste et ses virus mutants

Publiée le 03/02/2022
Depuis sa création au congrès de Tours en décembre 1920, le Parti communiste n'a cessé de trahir la France. Il fut le collaborateur, non seulement de Staline mais aussi de Hitler aux temps du Pacte germano-soviétique. Il ne cessa par la suite d'être un agent de la politique soviétique en France. Il fut aussi le collabo des Vietminh en Indochine et du FLN en Algérie contre l'armée française… Pourtant, ce parti est toujours dans le paysage politique français et a même un candidat aux présidentielles. Mais qu'en est-il de son influence aujourd'hui ? Richard Haddad reçoit Bernard Antony, auteur d'un nouveau livre sur ce sujet, afin de nous éclairer sur les "virus mutants" du communisme français. Il explique notamment dans cette émission comment tout un pan de la “déconstruction” qui nous asphyxie et menace de nous faire disparaître comme peuple descend en ligne directe du marxisme-léninisme. La lutte des sexes, l’invasion migratoire pour disposer d’un prolétariat de substitution, ou les manœuvres de destruction de la cellule familiale, ont le plus souvent été promues par des marxistes fanatiquement attachés à cette idéologie de destruction. Depuis des années, le PCF et les autres organisations marxistes-léninistes se sont largement ouverts à l’islamo-gauchisme d’une Houria Bouteldja dont Bernard Antony a le premier porté devant les tribunaux les expressions fanatiques du racisme antiblanc.

Géopôles : La Kabylie indépendante

Publiée le 22/09/2022

Jusqu’au milieu du XIXème siècle, la Kabylie était indépendante dans l’Empire ottoman, les Turcs n’avaient jamais réussi à l’intégrer. Elle devient une région de l’Algérie colonisée par la France ensuite. Mais dès l’indépendance en 1962, une guerre de deux ans entre le pouvoir algérien et les indépendantistes kabyles éclate. Les revendications d’autonomie reprennent dès les années 80 et s'amplifient dans les années 2000. Depuis une décennie, c’est l’indépendance qu’exigent les opposants au pouvoir arabo-islamique d’Alger.

Richard Haddad reçoit le Président du gouvernement provisoire Kabyle en exil, Ferhat Mehenni, et son Porte-parole, Aksel Ameziane. Les deux personnalités expliqueront dans cette émission les différences fondamentales, culturelles, religieuses, politiques et historiques entre les Kabyles et les Arabes. Ils évoqueront la tolérance et l’ouverture de leur peuple épris de liberté. La laïcité et la liberté religieuse sont au coeur de leur projet qu’ils développeront afin d’éclairer les téléspectateurs sur ce qu’ils voudraient faire de cette région si proche de la France.