Passé Présent

Le nouveau Passé-Présent : Des taupes soviétiques dans les services secrets britanniques

Publiée le 13/12/2022

Guillaume Fiquet reçoit Rémi Kauffer, historien spécialiste des services de renseignements, pour son ouvrage "Les espions de Cambridge". Tout est invraisemblable dans ce récit aux allures de roman. Et pourtant, tout est vrai. Au milieu des années 1930, les maîtres-espions de Staline recrutent cinq étudiants de la prestigieuse université de Cambridge. Des jeunes pousses qui s'appellent Anthony Blunt, Guy Burgess, John Cairncross, Donald Maclean et Kim Philby. Retournant contre lui l'esprit de caste de l'establishment britannique, ce quintette de "taupes" soviétiques atteindra des postes clé dans la hiérarchie de l'Intelligence Service, poussés par une foi absolue dans l'idéal communiste. Rémi Kauffer révèle l'extraordinaire réussite de cette entreprise de trahison. Il situe l'importance de la sexualité et de l'homosexualité parmi les membres du réseau. Dévoilant des complicités françaises, inédites à ce jour, il explique pourquoi et comment "les Cinq "ont tous bénéficié d'une impunité juridique ahurissante en Angleterre et révèle les dessous d'un scandale qui s'étend de la Seconde Guerre mondiale à la Guerre froide.

Le Nouveau Passé-Présent avec le professeur Olivier Dard - OAS : le dernier baroud pour l'Algérie française

Publiée le 27/02/2024

L’Organisation Armée Secrète, l’OAS, et ses slogans "L'Algérie est française et le restera", "OAS vaincra" ou "l'OAS frappe où elle veut et quand elle veut", n’est généralement traitée, présentée, que comme une organisation fascisante adepte de la violence. Cette définition, extrêmement réductrice, doit être remise en cause et l’étude de cette organisation ne peut se faire sans prendre en compte le contexte très particulier de l’époque. Les membres et dirigeants de l’OAS ont connu des parcours très différents et leur histoire ne commence pas en 1961 et, durant sa brève existence, l’organisation n’a jamais été monolithique et connaît plusieurs changements majeurs de structures. Nous allons donc plonger, en compagnie de notre invité, Olivier Dard dans l’histoire de l’OAS.

 

La Revue d'Histoire Européenne