Les Conversations

Les Conversations avec Bruno Gollnisch - Un Homme d'Etat au Front National

Publiée le 22/05/2022
Diplômé de l’Institut des Sciences Politiques de Paris, Docteur en droit international, polyglotte ( il parle notamment le japonais et le malais), enseignant dans plusieurs universités, dont l’université de droit de Tokyo, spécialiste mondialement reconnu de droit japonais, ancien conseiller régional, ancien membre de l’Assemblée nationale ( 1986-1988 ) , député français au Parlement européen pendant trente ans ( il fut reconduit sans discontinuer de 1989 à 2019 ), Bruno Gollnish aurait pu avoir le destin de son arrière grand-père, Emile Flourens, qui fut ministre des Affaires étrangères sous la IIIè République. Constamment fidèle au Front national, parti auquel il adhéra jeune, dont il fut secrétaire général et dont, en 2011, il manqua de prendre la présidence, il reste un critique acerbe de l’évolution de la politique française et notamment, en juriste, de celle des institutions de la Vè République, militant pour une "union des nationaux" qui seule pourrait donner à son mouvement une dimension gouvernementale.

Les Conversations de Paul-Marie Coûteaux avec Boualem Sansal : "Vous parlez d’immigration, mais c’est une invasion !"

Publiée le 26/05/2024

Boualem Sansal est un des écrivains de langue française les plus lus à travers le monde. Nous nous sommes rencontrés un peu par hasard dans une grande maison des Landes. La conversation est aussitôt partie sur les chapeaux de roue : avec un charme inimitable, il raconte son enfance dans un quartier pauvre d’Alger, près de la maison d’Albert Camus dont la mère est une amie de la sienne, l’indépendance vécue par l'adolescent algérien comme un déchirement, la communion de la famille dans les livres, notamment ceux que dévore sa mère, puis de brillantes études scientifiques. Quand, dans les années 90, survient la terreur islamiste et qu’il doit, comme tous les siens, survivre en se faufilant entre les filets de deux dictatures, celle de l’Etat des "généraux gredins" et celle des "barbus", le jeune ingénieur, enseignant à l’école polytechnique d’Alger, veut comprendre : il prend la plume et raconte sans fin, à travers des livres qui sont de véritables "tissus d’émotions", un drame qui, avertit l’écrivain avec un courage de dire et une faconde inimitables, pourrait bien être celui de la France. De part et d'autre de cette Méditerranée ensanglantée qui doit redevenir le centre du monde civilisé, ou qui nous engloutira, parviendrons-nous à renverser ensemble le cours des choses ?